Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 99 - novembre 2015

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Les douleurs chroniques

    Les maladies chroniques, certaines maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde ou d’autres maux encore (fibromyalgie, maux de tête, etc.) engendrent des douleurs récurrentes, persistantes, qui affectent durablement la qualité de vie et le bien-être des malades. Lorsque la douleur s’installe plus de 3 mois, les spécialistes parlent de « douleurs chroniques ». Leur prise en charge se révèle alors spécifique et délicate, puisqu’on en ignore souvent l’origine. « Que Choisir Santé » explore 7 syndromes douloureux (douleurs dues à l’arthrose, lombalgies communes, polyarthrite rhumatoïde, fibromyalgie, maux de tête, syndrome de l’intestin irritable et enfin douleurs neuropathiques) puis met en avant, en se fondant sur les études menées, les méthodes non médicamenteuses qui ont montré leur réelle utilité, c’est-à-dire celles dont les effets thérapeutiques ont été prouvés pour soulager les patients. En complément, sont indiqués quelques outils (livres, sites Internet) pouvant servir d’aide.

  • p. 2

    Editorial  Une déprescription exemplaire

    Déprescrire peut être salutaire. C’est ce que montre le témoignage de ce patient de 52 ans qui, souffrant de multiples effets secondaires dus aux médicaments, a vu son état de santé s’améliorer en les arrêtant avec l’aide de son médecin. Relatée dans le « British Medical Journal », l’histoire est exemplaire et devrait inspirer les médecins.

  • p. 2

    Actualité  Le savon normal aussi efficace que le savon antibactérien

    Une récente étude a analysé les effets bactéricides des savons antibactériens contenant du triclosan. Dans les conditions réelles du lavage des mains, les chercheurs ont montré qu’il n’y avait pas de différence significative entre un savon classique et un savon antibactérien dans l’élimination des bactéries. Se laver les mains au savon normal, c’est donc simple, peu onéreux et efficace !

  • p. 2

    Actualité  Progrès ou dérive ?

    Intégrant un capteur à ingérer capable de transmettre des données, Abilify, utilisé dans la schizophrénie, est le premier médicament connecté en attente de commercialisation. Son homologation par les autorités sanitaires américaines, la FDA, suscite quelques inquiétudes notamment quant à l’usage qui pourrait être fait des informations recueillies. Certes, leur transmission à un médecin nécessiterait le consentement des patients et améliorerait le suivi des maladies chroniques, mais le choix d’un antipsychotique pose question.

  • p. 3

    Actualité  Reconnue d'intérêt public

    Une équipe de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a évalué l’efficacité de l’hypnose dans la pratique médicale. Elle conclut à un effet bénéfique de cette médecine alternative comme anesthésiant lors d’interventions chirurgicales, comme antidouleur dans le syndrome de l’intestin irritable ou en cas de traumatismes avec l’EMDR, une thérapie particulière utilisant les mouvements oculaires. Elle souligne cependant le manque de données scientifiques pour statuer dans ses multiples autres indications.

  • p. 3

    Actualité  Pas besoin d'en rajouter

    Une revue d’études publiée dans le « British Medical Journal » (BMJ) conclut à l’absence d’intérêt d’un apport accru de calcium, pris sous forme alimentaire ou en supplémentation, sur le risque de fracture osseuse. Contrairement aux recommandations en usage, ajoutent les auteurs, l’augmentation de calcium ne prévient pas le risque de fracture.

  • p. 3

    Actualité  Vous avez dit concertation ?

    « Que Choisir Santé » invite les femmes à lire la brochure « Dépister le cancer du sein ? Une décision qui appartient à chaque femme » réalisée par un groupe de médecins sans liens d’intérêts et coordonnée par le Dr Cécile Bour du Formindep. Consultable sur le site d’information www.cancer-rose.fr, la brochure vise à fournir une information fiable et indépendante sur le dépistage du cancer du sein, loin de la « grande concertation citoyenne et scientifique » lancée par les pouvoirs publics qui, quant à eux, ne questionnent guère l’intérêt du dépistage.

  • p. 8

    Histoire de Santé  "Je me bats pour que ma myofasciite à macrophages soit reconnue"

    Avant d’accompagner son mari militaire en Afrique, Danièle Trohet reçoit toute une série de vaccins. Sur place, rapidement, elle se plaint d’une grande fatigue ; ses troubles s’aggravent. Deux ans après, elle souffre de douleurs musculaires, articulaires, de troubles de la mémoire, de la déglutition. Elle multipliera les examens médicaux à son retour en France jusqu’à ce qu’un neurologue souligne les nombreux vaccins reçus 6 ans auparavant puis qu’un article de presse l’éclaire sur la myofasciite à macrophages, un syndrome lié à l’hydroxyde d’aluminium présent dans les vaccins. « Que Choisir Santé » raconte son périple pour faire reconnaître sa maladie et les combats de l’E3M, une association d’aide aux victimes. Les travaux du Pr Ghérardi relatifs aux dangers des adjuvants aluminiques des vaccins permet par ailleurs de faire le point sur les débats qui entourent le lien entre l’aluminium vaccinal et la maladie.

  • p. 10

    Décryptage  La pilule rose vaut-elle le coup ?

    Toute la presse s’est faite écho de la commercialisation prochaine aux États-Unis, après deux refus des autorités sanitaires, de l’Addyi (flibansérine), destinée à traiter le manque de désir sexuel féminin. Les critiques ont été fortes. « Que Choisir Santé » s’interroge sur le bien-fondé et les raisons d’une telle unanimité. D’abord, son appellation de « viagra féminin » ou de « viagra rose » ne correspond pas à la réalité, puisque l’Addyi ne traite pas un problème mécanique. Ensuite, elle ne s’adresse pas à toutes les femmes. Enfin, l’analyse des résultats des essais cliniques permet vraiment de répondre à la question de son efficacité.

  • p. 11

    Mieux se connaître  Comprendre sa prostate

    La prostate est une petite glande située sous la vessie permettant le passage de l’urine et des spermatozoïdes. Avec l’âge, les problèmes de prostate peuvent devenir fréquents chez les hommes. « Que Choisir Santé » fait le point sur les signes annonciateurs, difficultés d’uriner normalement, douleurs soudaines, etc. et, selon le diagnostic, envisage les traitements appropriés. A contrario, le cancer de la prostate ne provoque aucune douleur au début. Aussi, la question du dépistage se pose. Ce « Mieux se connaître » précise en quoi consiste le dosage du PSA et ce qu’il faut penser de la fiabilité et de la pertinence du dépistage, notamment chez les hommes sans risques particuliers. Enfin, il aborde également la question de la relation entre la prostate et les troubles sexuels masculins.

  • p. 13

    Médicament  Une cause de constipation

    Des antidouleurs, des antihypertenseurs, des neuroleptiques, etc. et même des laxatifs peuvent induire ou aggraver une constipation, un trouble plus fréquent et préoccupant chez les personnes âgées. « Que Choisir Santé » dresse la liste des médicaments couramment prescrits qui ralentissent le transit ou à effet constipant.

  • p. 16

    Gros plan  Que faire des aiguilles usagées

    Les patients en autotraitement médical à domicile utilisent des seringues, des aiguilles, etc. Usagées, elles constituent des « déchets d’activités de soins à risque infectieux » (DASRI) et ne doivent pas être jetées dans les ordures ménagères. Potentiellement dangereux, ces déchets risquent en outre de contaminer l’environnement. Une filière spécifique a vu le jour et, aujourd’hui, le déploiement des points de collecte en France est opérationnel. « Que Choisir Santé » présente une liste des principaux déchets piquants ou coupants concernés, et vous explique les bons gestes à adopter.

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.