Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 98 - octobre 2015

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Les leçons des dictons sur la santé

    Les dictons sur la santé sont légion. Reflets des croyances populaires, ils sont intimement liés à leur époque, mais certains d’entre eux sont encore pertinents et source d’enseignements. Ce dossier propose de nous faire découvrir sept adages en santé. Il en éclaire la signification, les commente et fait ressortir leur portée actuelle. Ainsi, il évoque les varices avec « qui voit ses veines, voit ses peines », la bonne mine avec « les carottes donnent les cuisses roses », l’hypertension avec « on a l’âge de ses artères », l’alimentation santé avec « on creuse sa tombe avec ses dents », les infections respiratoires avec « il faut nourrir le rhume et affamer la fièvre », la phytothérapie avec « qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin », et enfin, la chrononutrition avec « un petit-déjeuner de roi, un déjeuner de prince, un dîner de pauvre ».

  • p. 2

    Editorial  L'IRM pas toujours utile

    Au terme d’un suivi de plus de 7 ans de près de 1 721 personnes d’au moins 65 ans, l’étude dite « des trois cités » (Bordeaux, Dijon et Montpellier) a montré qu’un examen IRM (imagerie par résonance magnétique) n’est pas utile pour prédire le risque de démence dans une population. Ces résultats permettront, selon les auteurs, d’éviter des dépenses inutiles.

  • p. 2

    Article papier  La musique adoucit la douleur

    Présentée dans le journal « The Lancet », une revue des études a analysé les données de 72 essais cliniques portant sur l’écoute de la musique avant, pendant ou après une chirurgie afin d’évaluer ses effets sur la douleur et l’anxiété des patients. Tous les types de musique semblent bel et bien bénéfiques, ils calment les douleurs, aident à prendre moins de médicaments et facilitent le rétablissement. À consommer sans modération !

  • p. 2

    Article papier  Quel type de prothèse choisir ?

    L’Agence de sécurité du médicament (ANSM) vient de publier une étude portant sur les prothèses totales de hanche et le suivi prothétique. Au total, 100 000 personnes souffrant d’arthrose et ayant reçu une prothèse de hanche ont été suivies pendant moins de 3 ans. Il apparaît d’une part que les prothèses cimentées avec antibiotiques ont une durée de vie plus longue que les non cimentées et, d’autre part, que les prothèses métal-métal ont une moins bonne survie prothétique.

  • p. 3

    Article papier  Adieu aux restrictions sur le gras

    Les recommandations nutritionnelles américaines viennent d’être mises à jour. Alors que le gras et le cholestérol étaient bannis dans le pays, un Comité scientifique reconnaît que ces messages n’ont pas eu d’effet sur la santé cardiovasculaire ni sur l’obésité. Les nouvelles recommandations ne fixent plus de limite à la consommation de gras et abandonnent les interdits sur le cholestérol alimentaire, notamment sur la consommation des œufs.

  • p. 3

    Article papier  95% moins nocive que le tabac

    Les autorités anglaises jugent, dans un rapport publié en août dernier par le Public Health England, une agence dépendante du ministère de la Santé, que les cigarettes électroniques sont 95 % moins nocives pour la santé que le tabac. Les experts britanniques recommandent désormais la cigarette électronique comme moyen efficace pour arrêter de fumer.

  • p. 3

    Article papier  Bénéfique même à petites doses

    Même si elle est de courte durée, avoir une activité physique régulière est bénéfique pour la santé. Analysant toutes les études sur l’efficacité des doses d’activité physique inférieures aux seuils recommandés, des chercheurs français et suisses ont conclu que, pour les personnes de plus de 60 ans, pratiquer ne serait-ce que 15 minutes d’activité physique cinq jours par semaine, au lieu des 30 minutes recommandées, améliorait la santé.

  • p. 8

    Histoire de Santé  "La passion de la chasse m'a aidé à combattre mon cancer"

    René est un passionné de chasse. Mais la raison l’emporte lorsque les médecins lui découvrent un cancer du poumon. Sagement, fatigué par la chimiothérapie, il opte pour des loisirs plus sédentaires ; une vie de reclus qui finit pourtant par lui peser. Il décide, contre l’avis du corps médical, de revenir à sa passion. Et son mental y gagne. Sa chasse à l’oiseau se transforme en combat contre la maladie. Aujourd’hui, René est en rémission, il a vaincu… « Que Choisir Santé » rend compte des bienfaits de la pensée positive, mieux connue sous le nom de méthode Coué, et de l’efficacité de l’effet placebo.

  • p. 10

    Décryptage  Peut-on manger du saumon d'élevage ?

    L’hiver dernier, une campagne d’information menée par plusieurs organismes officiels norvégiens tentait de rassurer les consommateurs, inquiets pour leur santé, en raison d’un taux élevé de polluants (antibiotiques, pesticides, dioxines, métaux lourds, etc.) présents dans le saumon d’élevage norvégien. Le saumon est l’un des poissons les plus achetés en France. Que penser de la toxicité supposée du saumon d’élevage ? Y a-t-il des différences entre le saumon d’élevage et le saumon sauvage ? À la lumière des études scientifiques parues, « Que Choisir Santé » fait le point sur le dossier en abordant l’aspect nutritionnel, sanitaire et environnemental de la question.

  • p. 11

    Mieux se connaître  Une tendance à être confus

    L’apparition rapide, en quelques heures ou quelques jours, de troubles de l’attention, de la mémoire, d’une instabilité de l’humeur doit alerter, notamment chez la personne âgée, déjà fragilisée par le vieillissement cérébral. Mais cet état confusionnel, assez fréquent, n’est pas pour autant une démence. « Que Choisir Santé » explique les différences entre la confusion et la démence, puis s’intéresse aux causes possibles de l’état confusionnel : médicaments, événements sociofamiliaux, etc. L’attitude à adopter face à une personne confuse complète ce « Mieux se connaître ».

  • p. 13

    Médicament  Ils font perdre la boule

    Nombreux sont les médicaments, en particulier chez les personnes âgées, plus vulnérables, susceptibles de favoriser une confusion mentale. Les plus impliqués sont toutefois ceux qui ont une activité anticholinergique ou atropinique. « Que Choisir Santé » dresse la liste des principales spécialités concernées en indiquant pour chacune d’elles les molécules en DCI (dénomination commune internationale).

  • p. 16

    Gros plan  Les sources de calcium autres que le lait

    Sans consommer de laitages, il est tout à fait possible d’avoir un apport en calcium suffisant. Le calcium est en effet présent dans une grande variété d’aliments. Ce « Gros plan sur… » dresse quelques équivalences possibles, avec un verre de lait, des quantités recommandées de légumes, fruits, eaux, etc. à absorber. Mais il précise également que l’organisme n’assimile et n’utilise pas tout le calcium ingéré. Ainsi, d’autres facteurs interviennent, qui peuvent augmenter ou provoquer une perte du calcium absorbé. Enfin, dernier point soulevé, la relation entre l’apport en calcium et la santé osseuse.

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.