Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 79 - janvier 2014

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Surtout de la réclame

    Dans les salles d’attente des médecins généralistes, les patients attendent leur tour quelquefois un long moment, le temps de parcourir les nombreux prospectus et dépliants qui s’y trouvent. Les enquêteurs de 114 associations locales de l’UFC-Que Choisir se sont ainsi rendus chez 672 médecins généralistes répartis sur 76 départements et y ont collecté pas moins de 3 411 brochures. Que Choisir Santé en a recueilli dans 6 cabinets sur 10, en majorité à vocation publicitaire. Bien que les médecins se doivent de veiller à la qualité de l’information dispensée dans leur salle d’attente, la publicité y abonde, émanant surtout de l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire. Et malheureusement, elle côtoie sans distinction une autre information santé, celle-ci de qualité et dénuée d’intérêts. L’analyse des 3 dépliants les plus trouvés (cholestérol, perte d’audition, peau après un traitement contre le cancer) permet de décrypter les pratiques utilisées par les sociétés éditrices pour présenter ces informations.

  • p. 2

    Editorial  Trop de sel dans les médicaments

    Une étude britannique publiée dans le British Medical Journal a suivi pendant près de 7 ans des patients à qui étaient prescrits des médicaments contenant du sodium et a montré que ceux-ci faisaient davantage d’incidents cardio-vasculaires que les autres traités avec des équivalents sans sodium. La mortalité globale est également plus élevée. Conclusion : éviter les médicaments effervescents contenant trop de sel chez les personnes à risques.

  • p. 2

    Actualité  Un critère de performance en évolution

    Le taux de décès est un des indicateurs de résultats sur lequel sont évalués bon nombre d’hôpitaux dans les pays anglo-saxons. Des chercheurs hollandais nuancent cependant la portée de ce critère de qualité des soins. Leur étude montre en effet que les modes de sortie des patients (sortie ou transfert) influent sur ce critère : une mortalité hospitalière faible pouvant impliquant une mortalité plus élevée après la sortie. Ils suggèrent donc d’allonger par exemple la période d’enregistrement des décès après la sortie.

  • p. 3

    Actualité  Une diminution du risque cardiaque ?

    Des chercheurs canadiens ont suivi 2 200 patients souffrant d’arthrose de la hanche ou de genou plusieurs années après la pose d’une prothèse articulaire. Il semblerait, car ces résultats doivent être confirmés par d’autres études, que la pose d’une prothèse dans les 3 ans de suivi réduirait les accidents cardiaques graves (AVC, infarctus, pontage coronarien etc.) en permettant notamment une plus grande activité physique.

  • p. 3

    Actualité  Traitements peu efficaces

    Des chercheurs espagnols ont comparé les effets d’un anti-inflammatoire non stéroïdien (ibuprofène), d’un antibiotique (amoxicilline-acide clavulanique) et d’un placebo sur des groupes d’adultes souffrant de bronchite aigüe non compliquée. Résultat : pas plus d’efficacité avec les traitements mais davantage d’effets secondaires !

  • p. 3

    Actualité  Des données caviardées

    Le Pr Jon Jureidini réclame en vain depuis 2003 à GlaxoSmithKline (GSK) la publication des données d’étude concernant la Paroxétine (Deroxat), médicament antidépresseur déconseillé chez les enfants et adolescents depuis cette date car associé à un risque accru de comportements suicidaires.

  • p. 8

    Histoire de Santé  "J'ai repris goût à la vie grâce à la danse-thérapie"

    Après plus de 30 ans de mariage et 4 enfants, Irène voit son couple vaciller à l’annonce faite par son mari de la quitter pour une autre. Pour sortir de la dépression qui s’installe, Irène va consulter plusieurs psys. Elle ne reprendra cependant des forces, et retrouvera joie et envie qu’après avoir gouté à la danse-thérapie, elle, qui aime tant danser mais ne dansait plus à cause de son mari...En parallèle à cette histoire, Que Choisir Santé raconte les origines de la thérapie par la danse, sa place dans la société occidentale et dans les autres cultures puis explique le déroulement et l’intérêt des séances de danse-thérapie à l’hôpital Léopold-Bellan (Paris) pour des patients atteints de la maladie de Parkinson.

  • p. 10

    Décryptage  La France dit toujours non

    Depuis 1941, les pharmaciens ont le monopole de la vente et du conseil en matière de plantes médicinales. Le métier d’herboriste n’existe donc plus officiellement et les professionnels en exercice peuvent en justice tomber pour "exercice illégal de la profession de pharmacien". Pourtant, paradoxalement des formations continuent d’être délivrées. Que Choisir Santé rappelle ce qui se joue dans cette confrontation entre pharmaciens et herboristes, cette discipline millénaire, et la situation actuelle de la profession dans les pays voisins ou plus lointains, Allemagne, Belgique, Espagne, Suisse, Canada etc. En effet, à l’étranger, comme on le découvre, les herboristes ont bien souvent pignon sur rue...

  • p. 11

    Mieux se connaître  Fatigué dès le réveil, pourquoi ?

    Lorsque le sommeil n’est pas ou plus réparateur, le réveil du matin s’accompagne d’une fatigue. Pour qu’elle ne soit pas invalidante, il est nécessaire qu’elle ne dure pas trop longtemps. Que Choisir Santé analyse les diverses causes possibles à cette fatigue matinale d’un part lorsqu’elle a pour origine un temps de sommeil trop court, d’autre part lorsque c’est la mauvaise qualité du sommeil qui est en jeu. Des conseils de bonne hygiène de vie et d’activité physique complètent la liste des moyens d’action indiqués pour lutter contre ces troubles.

  • p. 13

    Médicament  Ils empêchent de se réveiller frais et dispo

    Le lien entre la prise de médicaments et l’apparition de troubles du sommeil n’est pas toujours facile à établir. Pourtant, antidépresseurs, antipsychotiques et bien d’autres peuvent altérer la durée (en l’augmentant) ou la qualité du sommeil, ou encore provoquer des impatiences dans les jambes. Que Choisir Santé recense les principales spécialités pharmaceutiques susceptibles de provoquer un réveil difficile.

  • p. 16

    Gros plan  Attention au genou

    Avant de partir aux sports d’hiver, sachez que l’entorse du genou est l’accident de ski alpin le plus fréquent avec dans les cas les plus graves une rupture du ligament croisé, qui touche particulièrement les femmes. Afin de limiter les risques, Que Choisir Santé vous rappelle les précautions de base à prendre, une bonne préparation physique ainsi qu’un bon réglage de vos fixations

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.