Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 58 - février 2012

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  L'Internet santé autrement

    L'Internet santé, c'est aussi des sites d'informations médicales tenus par des médecins ou des professionnels de santé. Que Choisir Santé en a sélectionné 17, des sites grand public, d'accès libre, indépendants, dénués de fins commerciales et de publicité, des sites de qualité c'est-à-dire délivrant une information validée et riche de contenu. A ne pas confondre avec les sites labos des médecins. Les 17 sites dont les auteurs sont clairement identifiés sont présentés par grandes thématiques : examens et tests de santé, gynécologie, obstétrique et contraception, maladies des oreilles et des yeux, enfin nutrition et cardiologie. Des plus et des moins complètent ces fiches.

  • p. 2

    Editorial  Toute une éducation à refaire

    Malgré quelques avancées, le texte de la nouvelle loi de sécurité sur le médicament voté le 19 décembre dernier, ne met pas à l'abri d'autres Médiator car ne comble pas certaines insuffisances notamment le manque de formation des médecins français à l'esprit critique. Une étude sociologique menée par Anne Vega montre l'influence des laboratoires pharmaceutiques sur les surprescriptions des médicaments en France notamment par les médecins. Une attitude qui diffère de celle des Pays-Bas où la culture vis-à-vis du médicament n'est pas aussi positiviste.

  • p. 2

    Actualité  Les bienfaits de la méditation de pleine conscience

    Selon une étude publiée dans les Annals of the Rheumatic Diseases, des exercices de méditation de pleine conscience aident de façon significative à limiter le stress et la fatigue liés aux adaptations que nécessitent les maladies rhumatismales inflammatoires douloureuses (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique etc.). Au bout d'un an, les chercheurs ont constaté que le groupe ayant suivi un tel programme faisait mieux face aux situations stressantes par rapport au groupe ayant bénéficié du traitement habituel.

  • p. 3

    Actualité  L'instillation filmée

    Filmant plus de 400 patients atteints de glaucome ou de rétinopathie en train de s'auto-instiller des gouttes de collyres, des spécialistes américains ont montré la difficulté de l'opération. Le taux d'échec a été de plus de 30% et beaucoup n'avaient pas conscience de ces ratés. Quid alors de l'efficacité du traitement ?

  • p. 3

    Actualité  Attention aux messages trompeurs

    L'Inca a réagi à la diffusion d’informations dans la presse grand public évoquant un "effet potentiellement protecteur" du rayonnement UV sur des cancers non cutanés via la production de vitamine D. Il insiste et rappelle que les UV artificiels ont été classés comme "cancérogènes certains pour l'homme" et que les liens entre vitamine D et protection des cancers ne sont pas prouvés. Attention donc !

  • p. 3

    Actualité  Les romans à l'eau de rose peuvent nuire à la santé

    Un article paru dans Journal of family planning and reproductive health care pointe les dangers de la littérature rose sur la santé. En évitant d'évoquer le port du préservatif, la question des maladies sexuellement transmissibles etc., les romans à l'eau de rose ignoreraient les risques sanitaires bien réels des relations sexuelles, ils fausseraient aussi la conception de la sexualité et du couple, mettant à mal les messages de prévention à suivre.

  • p. 3

    Actualité  Gare aux décongestionnants

    L'Afssaps vient d'émettre un rappel de bon usage concernant les médicaments vasoconstricteurs utilisés contre le rhume et le nez bouché, des effets secondaires graves ayant été signalés. La mention "pseudoéphédrine" permet de les démasquer dans les nombreuses spécialités qui en contiennent (Actifed, Dolirhume etc.). Très souvent, ils ne sont pas indispensables, alors...

  • p. 8

    Histoire de Santé  « J'ai vaincu ma dépression grâce à mon chat »

    A 37 ans, Anne perd successivement son travail et son époux qui la quitte pour une autre femme. Passant son temps à dormir et à pleurer, elle ne se déplace plus que pour aller voir chaque semaine son psychiatre qui la déclare bipolaire et lui prescrit un traitement médicamenteux. Ce dernier ne l'aide pas à se sentir mieux, au contraire. L'envie, la joie reviendront grâce à un chat qu'Anne décide d'adopter après avoir vu une émission télévisée. Les ronronnements, les caresses de Castor, le chat, lui font même abandonner psychiatre et médicaments. Le chat explique le Pr Montagner, psychophysiologiste, est "l'animal le plus anxiolytique qui soit". Quant au Dr Gauchet, vétérinaire, il a mis au point une méthode "la ronronthérapie". L'écoute du ronronnement provoquerait en effet une production de substances calmantes et analgésiques. Les chats calmeraient nos angoisses, notre agressivité, nos douleurs et auraient des effets positifs sur l'insomnie.

  • p. 10

    Décryptage  Alcool et grossesse, c'est permis ?

    La recommandation officielle prône le « zéro alcool pendant la grossesse ». Or, s’il est vrai que les études mettent en évidence des risques pour le développement futur de l’enfant en cas de consommation régulière et importante, faut-il pour autant prôner l’abstinence totale ? La synthèse de la revue Prescrire sur le sujet montre que c’est uniquement entre deux et quatre mois de grossesse que des risques ont été repérés et qu’il faut suivre à la lettre la recommandation officielle. En dehors de cette période, une consommation occasionnelle et minime (sans dépasser les 4 consommations par semaine) peut être envisagée sans risque pour l’enfant.

  • p. 11

    Mieux se connaître  J'ai la peau sèche

    Plus fragile et sensible aux agressions de l'environnement, une peau sèche ou xérose, pour les spécialistes, provoque des sensations de tiraillements, d'irritations fort désagréables. Pour autant avant d'appliquer un quelconque produit, mieux vaut s'interroger sur les causes possibles : manque d'hydratation, alimentation déséquilibrée, intérieur surchauffé, aléas climatiques, âge ou prise de médicaments. Selon la situation, cette sécheresse sera plus ou moins rapidement atténuée. De plus, l'application régulière d'une crème hydratante qui nourrit la peau, participe à accroître ses défenses. Conseils, astuces, informations sur la composition de ces soins (émulsions "eau dans l'huile" ou "huile dans l'eau") aideront à lutter plus efficacement

  • p. 13

    Médicament  Une peau de toutes les couleurs

    Une coloration gris-noir, bleu-gris ou orangée sur certaines zones du corps peut apparaître suite à la prise de certains médicaments. Que Choisir Santé livre les principales spécialités en cause tout en précisant qu'heureusement cette coloration disparait après l'arrêt du traitement. Seuls les antidouleurs AINS peuvent provoquer un érythème pigmenté fixe qui laisse des taches sombres sur la peau.

  • p. 16

    Gros plan  Par grand froid, protégez votre cœur

    Plusieurs études montrent que la baisse de la température ambiante augmente le risque d'infarctus du myocarde et peut aggraver le risque cardiovasculaire. Les personnes âgées de plus de 75 ans sont particulièrement exposées à cette menace pour le cœur auxquels s'ajoutent les autres dangers du grand froid. Le froid, le vent, l'humidité exigent donc d'adopter quelques gestes simples et de suivre certaines précautions détaillées dans ce "Gros plans sur...".

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.