Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 57 - janvier 2012

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Rien que pour vos reins

    Les reins assurent tout l’équilibre de notre corps. En filtrant le sang, ils le débarrassent de ses impuretés et éliminent les déchets toxiques en produisant l’urine. Ils régulent la quantité d’eau et de sels (calcium, potassium, sodium) dont nous avons besoin, ils régulent notre pression artérielle, fabriquent la vitamine D et d’autres molécules indispensables. Or, peu de symptômes apparaissent quand la fonction rénale se dégrade. La maladie rénale est silencieuse et donc souvent diagnostiquée tardivement. Dans ce dossier, Que Choisir Santé explique qui doit se faire dépister, quels examens médicaux faire et précise à quel seuil est fixée l’insuffisance rénale. Une prise en charge appropriée (rôle de l’alimentation notamment avec quelques conseils diététiques) et une prudence vis-à-vis des médicaments (les principales spécialités qui nécessitent une attention particulière sont indiquées) doivent être prônées pour ralentir la maladie. Enfin, le traitement d’autres pathologies (hypertension, diabète) souvent associées permet de protéger nos reins.

  • p. 2

    Editorial  Un livre d'utilité publique

    Le livre de Rachel Campergue " No mammo?" est exemplaire. Il raconte la montée en puissance de la sensibilisation au dépistage du cancer du sein puis expose toutes les données scientifiques du dossier remettant en cause la mammographie de dépistage.

  • p. 2

    Actualité  Un lien non prouvé

    Des chercheurs ont mis en évidence une corrélation entre le recours à la pilule contraceptive et l’incidence du cancer de la prostate ainsi que la mortalité due à cette maladie. Les sous-produits de la pilule estroprogestative en se répandant dans l’environnement agiraient sur l’homme comme perturbateurs endocriniens augmentant ainsi les cancers. Cette étude écologique menée dans 87 pays différents souffre cependant d’un risque élevé de biais dû à ce type d’étude. Le nombre plus important de cancers pouvant provenir d’autres causes que la pilule !

  • p. 3

    Actualité  Le « très peu » est l'ennemi du bien

    Officiellement maintenir une pression artérielle en dessous de 12/8 est préconisé pour diminuer le risque de récidive d’accident vasculaire cérébral (AVC). Mais est-ce une bonne préconisation ? Pour le savoir, des chercheurs ont suivi plus de 20 000 patients de plus de 66 ans ayant eu un AVC ischémique pendant deux ans et demi. Ils ont classé leur pression artérielle en 5 catégories de moins de 12 à plus de 15. Le résultat montre que le risque de récidive d’AVC est plus élevé chez les patients ayant une pression inférieure à 12 par rapport à ceux ayant entre 13 et 14. Ils suggèrent donc de modifier la préconisation à 14/9

  • p. 3

    Actualité  Peut-on resaler ?

    Réduire l’apport en sel dans l’alimentation n’aurait qu’un faible impact sur la santé cardiovasculaire pour les personnes qui n’ont pas d’hypertension, concluent des chercheurs indépendants. Passant en revue les études sur le sujet, ils observent bien une baisse de la pression artérielle mais elle n’est pas significative. Pour autant, ils n’affirment pas que la réduction de sel n’ait aucun effet. En revanche, l’intérêt est indiscutable chez les hypertendus.

  • p. 3

    Actualité  Un régime vous affame pour longtemps

    Une récente étude parue dans le New England Journal of Medicine confirme les mécanismes associés à l’effet yoyo après une perte de poids suite à un régime amaigrissant. Plusieurs personnes obèses ont été soumises à un régime sévère durant dix semaines. Cette restriction calorique est perçue comme une "agression" par le corps qui réagit en adoptant des mécanismes compensateurs contre ce régime (baisse de la dépense énergétique notamment, augmentation de l’hormone de l’appétit). Mais ces modifications hormonales entraînent des dérèglements qui perdurent même un an après l’arrêt du régime, concluent les chercheurs australiens

  • p. 8

    Histoire de Santé  « Après un an de thérapie, je marche sans cannes ! »

    A 21 ans, Marie-Lise Labonté apprend qu’elle souffre de polyarthrite rhumatoïde. A 25 ans, elle subit une opération du genou. Malgré une psychothérapie, les douleurs très fortes, le stress, perdurent et l’invalident. Le répit ne vient qu’avec les exercices de relaxation, de postures qu’elle entreprend après la lecture du livre de Thérèse Bertherat, une kinésithérapeute française qui a créé sa méthode appelée antigymnastique. Marie-Lise Labonté va de mieux et en mieux, abandonne ses cannes pour marcher et va jusqu’à créer sa propre méthode de thérapie psychocorporelle. 35 ans après, elle ne montre plus trace de sa maladie...Que Choisir Santé rappelle que la polyarthrite rhumatoïde est une affection relativement fréquente, décrit ses caractéristiques et les traitements qui soulagent. Puis, explique ce qu’on sait des relations entre le corps et l’esprit et ce que sont les thérapies psychocorporelles, leurs indications.

  • p. 10

    Décryptage  Génériques d'antibiotiques : moins efficaces ?

    Dans un article récent du Quotidien du médecin (05/09/2011), le Dr Gauzit, réanimateur à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu à Paris, a émis de sérieux doutes quant à l’efficacité des génériques d’antibiotiques injectables. A l’appui, une compilation de plus d’une trentaine d’études dont le résultat laisse planer un doute sur l’équivalence réelle entre générique et molécule princeps. Que Choisir Santé explique qu’en effet il peut y avoir équivalence pharmaceutique (même composition) sans équivalence thérapeutique. Et précise pourquoi le Dr Gauzit réclamait une amélioration de l’évaluation de ces génériques et pourquoi l’Afssaps, en réaction, a décidé de lancer une étude comparant l’efficacité de génériques de la vancomycine avec le princeps et d’entamer une réflexion sur la réglementation des génériques intraveineux.

  • p. 11

    Mieux se connaître  Les douleurs à la jambe

    Des douleurs à la jambe peuvent cacher un problème musculaire ou circulatoire. Selon que la douleur survient pendant ou après un effort, à la marche, selon son intensité, sa brutalité, sa persistance, sa localisation (mollet, bas du dos vers la jambe, genou) une consultation médicale peut s’avérer nécessaire et revêtir un caractère d’urgence. Que Choisir Santé passe en revue les différentes causes possibles : crampes, courbatures, artérite, arthrose, sciatique, phlébite etc., précise à quel moment consulter et donne quelques indications pour soulager ces douleurs

  • p. 13

    Médicament  Ceux qui font tousser

    Une toux sèche, irritative peut aussi être due à la prise de certains médicaments, pensez-y ! Que Choisir Santé dresse la liste des principaux médicaments susceptibles de provoquer une toux : médicaments utilisés en cardiologie, collyres contenant des bêtabloquants, médicaments antiasthmatiques etc. En tête de ces toux médicamenteuses, on trouve les médicaments utilisés dans le traitement de l’hypertension

  • p. 16

    Gros plan  La gueule de bois

    Les lendemains de fête sont souvent difficiles ! La consommation d’alcool, à dose plus ou moins importante (entre 3 à 6 verres), provoque des perturbations de l’organisme et se transforme lorsque l’alcoolémie diminue ou est nulle, parfois 24h après, en "gueule de bois". Ce "gros plan sur..." explique les causes de ce phénomène, donne des conseils de prévention pour la limiter (ce qu’il faut éviter, ce qu’il faut privilégier) et quelques remèdes par les plantes ayant montré leur efficacité

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.