Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 41 - juillet-août 2010

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Le monde « merveilleux » des vitamines

    Notre corps a besoin d’un apport régulier de vitamines qu’il trouve notamment dans notre alimentation. Que Choisir Santé fait le tour des principales vitamines (A, B, C, D, E et K), détaille leurs vertus, leurs sources, nos besoins pour chacune d’entre elles ainsi que les meilleurs manières de les préserver. Au cours de ces dix dernières années, les médecins et les scientifiques ont changé d’attitude par rapport aux vitamines. Aujourd’hui, elles sont réhabilitées et nous recourons de plus en plus aux compléments alimentaires sous forme de gélules. Mais en avons-nous vraiment besoin ? Ces compléments présentent-ils des risques ? Ce dossier fait le point sur les études menées sur la supplémentation en vitamines notamment pour la vitamine D, très en vogue actuellement.

  • p. 2

    Editorial  Changer de paradigme

    Pour le Dr Welch, il faut distinguer parmi les cancers ceux susceptibles d’évoluer des autres non évolutifs et qui sont à l’origine de surdiagnostics dans le dépistage. En effet, actuellement les deux sont traités, ce qui créé des peurs inutiles et entraînent de lourds traitements pour des personnes en bonne santé. Deux cancérologues américains, commentant l’éditorial de Welch, précisent que cette stratégie n’est plus tenable.

  • p. 2

    Actualité  Un juteux chiffre d'affaires

    En tête du classement des médicaments achetés en automédication, on retrouve notamment le Doliprane 1g mais aussi la pilule contre l’obésité Alli de GSK. Elle s’est hissée à la sixième place des médicaments non remboursables grâce à son prix élevé permettant au passage au laboratoire de réaliser un très beau chiffre d’affaires.

  • p. 2

    Actualité  Pas ou peu de baisse des prix

    Les médicaments en libre accès ont fêté leur deux ans. Une moitié seulement de ces 250 spécialités a enregistré une petite baisse de prix, en moyenne de 2,5% tandis que l’autre a vu ses prix augmenter surtout parmi celles les plus vendues en automédication.

  • p. 3

    Actualité  Méfiez-vous de l'Arcoxia

    L’étoricoxib ou Arcoxia est un nouveau médicament dans la prise en charge de l’arthrose. Mais la Haute autorité de santé a conclu que cet AINS ne présentait pas d’avantage clinique démontré par rapport aux autres AINS c’est-à-dire pas qu’il n’apportait pas d’amélioration de service médical rendu. Elle a d’ailleurs limité son remboursement à 35%. De plus, des risques de complications cardiovasculaires pèsent sur l’Arcoxia. En définitive, mieux vaut donc l’éviter !

  • p. 3

    Actualité  Un programme efficace

    Une récente étude menée en Angleterre a suivi pendant un an près 200 personnes âgées ayant fait une chute sans hospitalisation. La moitié du groupe a reçu les conseils habituels, l’autre un programme de prévention avec conseils nutritionnels, exercices etc. Au final, l’effet bénéfique de ces programmes a été mis en évidence. Le taux de chutes a diminué de 55% chez les personnes ayant suivi le programme.

  • p. 3

    Actualité  Toujours trop automatiques

    Après « les antibiotiques c’est pas automatique », l’assurance maladie lance une nouvelle campagne tournée cette fois-ci vers le mésusage des antibiotiques : « si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts ». 40% des prescriptions d’antibiotiques sont en effet injustifiées et contribuent à leur perte d’efficacité.

  • p. 8

    Histoire de Santé  « J'ai renoncé à maigrir »

    Depuis petite et jusqu’à ses quarante ans, Hélène a toujours été au régime. Elle les a plus ou moins tous essayés et vivait dans une constante frustration jusqu’à ce qu’elle décide de s’accepter ronde et d’arrêter de vouloir maigrir. Cela fait maintenant quatorze ans et Hélène s’est réconciliée avec elle-même, elle se sent mieux dans sa tête et son corps... En parallèle à ce témoignage, Que Choisir Santé revient sur ce mouvement né aux Etats-Unis appelé «size acceptance» ou «fat acceptance», explique que le poids naturel ne correspond pas forcément au poids défini par les médecins ou encore la société, rappelle que les régimes amaigrissants peuvent devenir un piège et in fine propose des adresses d’associations ou de sites d’informations (allegro fortissimo, le gros, vive les rondes etc.).

  • p. 10

    Décryptage  La France à la traîne

    Lorsque les reins ne fonctionnent plus, deux méthodes permettent d’éliminer les toxines et l’eau qui s’accumulent dans le sang : l’hémodialyse et la dialyse péritonéale. L’hémodialyse est la plus répandue en France. Elle nécessite d’être branché à un appareil qui nettoie le sang avant de le réinjecter et se déroule à l’hôpital. La dialyse péritonéale, elle, s’effectue à l’intérieur de l’organisme, dans la cavité péritonéale et présente l’avantage de pouvoir se pratiquer à domicile. La Haute Autorité de Santé a mis en évidence le peu de contre-indications de la dialyse péritonéale. L’Australie, le Canada, la Hollande y recourent majoritairement. Pourquoi n’est ce pas le cas en France où l’on observe en outre de grandes disparités entre les régions ? Il semblerait que la dialyse péritonéale soit peu connue et nécessite à la fois une formation des internes et une éducation des patients. Il semblerait aussi qu’elle soit moins rémunératrice que l’hémodialyse...

  • p. 11

    Mieux se connaître  Quelle prévention ?

    La sensation de jambes lourdes est un syndrome très répandu en France puisque près de 18 millions de personnes consomment des veinotoniques. Derrière cette pathologie bénigne se cache des troubles de la circulation veineuse. Que Choisir Santé met en avant les mesures d’hygiène simples à privilégier afin de soulager ces lourdeurs et fatigue en précisant notamment que la marche constitue le meilleur traitement pour une insuffisance veineuse chronique (IVC) avec la surélévation des jambes et la douche froide. Lorsque les veines sont dilatées et douloureuses, varices et varicosités apparaissent. Que Choisir Santé rappelle alors les 4 facteurs de risque qui ont été identifiés et fait le point sur l’efficacité des veinotoniques et de l’extrait de marron d’Inde.

  • p. 13

    Médicament  Un risque de crises d'épilepsie

    Pas moins de 78 classes de médicaments sont susceptibles de provoquer des crises d’épilepsie ou des convulsions : des antidépresseurs mais aussi des antibiotiques (pénicillines), des antiépileptiques etc. Que Choisir Santé en dresse la liste en précisant toutefois que ces crises ne signifient pas que la personne est atteinte d’ « épilepsie » et que par ailleurs quoique rares, ces crises peuvent nécessiter une hospitalisation d’urgence.

  • p. 16

    Gros plan  Soulager la douleur par le froid ou le chaud

    L’application de chaud (la thermothérapie) ou de froid (la cryothérapie) ont démontré leur efficacité pour soulager la douleur. Ce « gros plan sur... » précise en images quand ces techniques doivent être utilisées et quand elles sont contre-indiquées.

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.