Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 31 - septembre 2009

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Et si c'était votre travail ?

    La sous-déclaration des maladies professionnelles est patente en France. La peur de perdre son travail, une méconnaissance des victimes quant à leurs droits, une procédure de déclaration et de reconnaissance complexe à suivre etc. expliquent en grande partie ce phénomène. Dans ce dossier, Que Choisir Santé s’intéresse aux trois pathologies les plus fréquentes : les cancers professionnels, les troubles musculo-squelettiques et les souffrances psychiques. Après avoir dressé un état des lieux pour chacune d’elles, le dossier insiste sur l’importance de la demande de reconnaissance, informe sur la déclaration à faire à la CPAM (délai, procédure, réparation), les démarches de prévention, les associations d’aide et les interlocuteurs à contacter en entreprise (le CHSCT et le médecin du travail).

  • p. 2

    Actualité  La chute d'une idole

    Suivant l’avis de l’Agence européenne des médicaments, l’Afssaps a annoncé le retrait du marché dans un délai d’un an des médicaments associant destropropoxyphène (DXP) et paracétamol, tels que le Di-Antalvic ou le Propofan, médicaments antidouleur largement utilisés. Cette association n’avait pourtant pas démontré une plus grande efficacité que le paracétamol seul et en outre le DXP est responsable de cas de surdosages mortels.

  • p. 2

    Actualité  Plutôt le matin

    D’après une étude américaine, l’efficacité de la coloscopie, examen de détection des polypes intestinaux, serait plus grande lorsqu’ elle est réalisée le matin plutôt que l’après-midi.

  • p. 2

    Editorial  Un logiciel sauveur

    François Pesty, expert conseil en organisation et informatisation du circuit du médicament, a mis en ligne une pétition demandant de rendre obligatoire l’intégration, dans les logiciels de prescription des médecins, l’historique médicamenteux appelé aussi « historique remboursements ». Cette intégration participe à la lutte contre le mésusage des médicaments.

  • p. 3

    Actualité  Les opiacés soulagent les plus âgés

    La Société américaine de gériatrie préconise de favoriser, chez les personnes âgées de plus de 75 ans souffrant de douleurs chroniques modérées à sévères, les antidouleurs opioïdes (codéine, tradamol etc.) et d’éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que ibuprofène, diclofénac etc.

  • p. 3

    Actualité  Anatomie du régime méditerranéen

    Dans le cadre de l’étude européenne EPIC, des chercheurs grecs ont mis en évidence les composants qui, dans le régime méditerranéen, influent le plus sur la longévité. Il en ressort qu’une consommation modérée d’alcool et de viande et un apport important de légumes constituent les facteurs déterminants

  • p. 3

    Actualité  Des variations de prescription injustifiées

    Une récente étude menée dans 13 pays européens montre de fortes variations dans la prise en charge des toux aiguës en termes de prescription d’antibiotiques alors même que les patients présentent des symptômes semblables en intensité et en quantité. Par ailleurs, l’étude met en évidence que la guérison est quasiment semblable avec ou sans antibiotique.

  • p. 8

    Histoire de Santé  « Arrivée à 125 kg, j'ai décidé de me faire opérer »

    Carla Felix avait déjà testé, pour perdre du poids, plusieurs régimes alimentaires, l’acupuncture, la mésothérapie sans grand succès. Après la naissance de son deuxième enfant, elle pèse 125 kilos et décide de se faire opérer. Elle choisit une gastroplastie type Mason, une opération irréversible qui consiste à réduire l’estomac des deux tiers. Suivie par une diététicienne au départ, elle perd en deux ans 50 kilos. Aujourd’hui, son poids s’est stabilisé et elle est surprise et heureuse de sa nouvelle apparence...Que Choisir Santé précise les nouvelles recommandations de la Haute Autorité de santé en matière de chirurgie de l’obésité, les différentes techniques possibles (gastroplastie par anneau ajustable, gastric by-pass) et leurs risques et donne quelques conseils pour bien vivre après l’intervention.

  • p. 10

    Décryptage  Les plantes peuvent-elles dépolluer l'air de notre habitat ?

    A en croire les articles qui se multiplient sur le sujet, certaines plantes contribueraient à assainir l’air intérieur de nos logements largement pollués par une multitude de sources chimiques (matériaux, équipements, produits ménagers etc.). C’est la NASA qui a découvert cette fonction de purification des plantes et entrepris les premières expérimentations puis d’autres travaux ont débuté dans les années 80. Les études menées confirment bien cette capacité d’épuration selon les espèces. Pour autant, difficile de quantifier l’efficacité dépolluante. En effet si cette action se vérifie dans les conditions de laboratoire, rien pour le moment n’a été réalisé dans un habitat réel : on ne peut donc pas extrapoler les résultats ! Les recherches doivent donc se poursuivre...

  • p. 11

    Mieux se connaître  Aïe, ma cheville !

    Se tordre la cheville est malheureusement banal. Mais comment être assuré qu’il s’agit d’une simple entorse et non d’une fracture ? Que Choisir Santé livre les règles d’Ottawa utilisées par les urgentistes pour évaluer la nature d’un traumatisme sans radiographie puis décrit les premiers soins à effectuer et montre à l’aide d’un dessin comment faire un bandage de contention. Quand la douleur et/ou les signes de traumatisme persistent, il faut néanmoins envisager des traitements pour une bonne cicatrisation. Le suivi de quelques recommandations (rééducation, choix des chaussures, bonnes habitudes à prendre...) permet de prévenir toute rechute.

  • p. 13

    Médicament  Un facteur d'hypoglycémie

    Lorsque le taux de sucre dans le sang est trop bas se produit une crise d’hypoglycémie. Elle peut être provoquée par la prise de certains médicaments (antalgiques dont l’Aspirine, antibiotiques, antidépresseurs etc.), même chez les non-diabétiques. Il existe également des médicaments susceptibles de masquer les signes d’une hypoglycémie. Que Choisir Santé en dresse la liste.

  • p. 16

    Gros plan  Combien serez-vous remboursé ?

    Les consultations médicales sont plus ou moins bien prises en charge par la Sécurité sociale. Le patient qui n’a pas déclaré de médecin traitant voit son taux de remboursement réduit à 30%. En revanche, en respectant le parcours de soin, le taux demeure à 70% avec toutefois des différences dans la base de remboursement selon qu’il consulte un généraliste ou spécialiste, un médecin conventionné ou à honoraires libres, traitant ou correspondant. Suivant chacune de ces situations, ce « Gros plan sur ... » indique le montant des remboursements perçus et le reste à charge qui en découle.

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.