Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 130 - septembre 2018

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Être ou ne pas être examiné, telle est la question !

    L’imagerie médicale (radiographie, scanner, IRM, échographie, etc.) est très utilisée dans les domaines du dépistage et des soins. Ainsi, en France, chaque patient passe en moyenne 1,8 examen d’imagerie par an – beaucoup trop selon des médecins, des scientifiques et la Cour des comptes, qui mettent à l’index leur coût et leur prescription croissants. Car, attention, ce ne sont pas des actes banals. « Que Choisir Santé » explique les risques associés à chacune de ces techniques : exposition à des rayonnements ionisants, toxicité des produits de contraste, surdiagnostic, etc. Afin d’éviter tout acte inutile ou redondant, le dossier précise les bonnes questions à poser et liste 6 situations dans lesquelles une imagerie ne devrait pas être conseillée, quoiqu’elle soit généralement demandée.

  • p. 2

    Editorial  Qui aime bien châtie bien

    On peut tout à la fois dénoncer les méfaits des médicaments et saluer leurs prouesses thérapeutiques ou s’offusquer des ruptures d’approvisionnement de traitements indispensables, rappelle « Que Choisir Santé » dans cet éditorial sur les produits pharmaceutiques.

  • p. 2

    Actualité  Le cannabidiol soulage-t-il la douleur ?

    L’ouverture de boutiques spécialisées vendant des produits à base de cannabidiol, un extrait du cannabis, fait actuellement polémique. Certes, à la différence du THC – l’autre principe actif principal du cannabis –, le cannabidiol n’entraîne pas, a priori, de risque de dépendance. Mais qu’en est-il de ses effets sur la douleur ? Les études scientifiques manquent cruellement sur le sujet. Les États-Unis viennent d’autoriser un médicament à base de cannabidiol destiné à soulager les crises rares et sévères d’épilepsie, l’Epidiolex. Sa longue liste d’effets indésirables éclaire sur ses possibles dangers. Même pour un usage récréatif, la prudence s’impose donc avec les produits à base de cannabidiol.

  • p. 3

    Actualité  Un test précis pour guérir sans chimiothérapie

    Le bénéfice d’une chimiothérapie, après chirurgie, était jusqu’alors incertain chez les femmes atteintes d’une forme commune de cancer de sein (hormonodépendant, HER2 négatif et sans envahissement ganglionnaire) ayant un risque de récidive jugé « moyen ». Des chercheurs ont, pour la première fois, montré que le test de prédiction Oncotype DX permettait d’éclairer la prise de décision. Un suivi de plus de 10 000 femmes atteintes de la forme la plus fréquente de cancer du sein, d’une durée de 9 ans, démontre que la chimiothérapie ne se justifie pas chez les patientes âgées de plus de 50 ans ayant un score de récidive intermédiaire.

  • p. 3

    Actualité  Une prise de poids sur le long terme

    La prise de poids sous antidépresseurs n’est, hélas, pas transitoire. Une nouvelle étude ayant suivi près de 300 000 personnes pendant 10 ans vient de montrer que parmi celles qui prenaient un antidépresseur, 1 sur 60 était concernée par une prise de poids dans les 5 premières années de son traitement. Toutefois, selon le médicament prescrit, le risque de surpoids différait sur le long terme.

  • p. 3

    Actualité  Souriez, vous êtes équipé

    L’accord sur le « reste à charge zéro ou Rac 0 » est entériné avec les dentistes. À partir de 2020, l’Assurance maladie et les complémentaires santé s’engagent à prendre intégralement à leur charge les dépenses prothétiques dans la limite d’un plafond tarifaire fixé. Il en sera ainsi des couronnes destinées aux dents « de devant », visibles, qui pourront être en céramique, et des molaires, invisibles, qui ne pourront être, quant à elles, qu’en métal. Pour des couronnes plus esthétiques, il faudra payer davantage.

  • p. 8

    Histoire de Santé  "Avoir la possibilité de mourir dignement me tranquillise"

    Robert a fait un choix radical. Il a décidé, de son vivant, d’organiser sa mort. Après le décès douloureux de sa femme et de graves problèmes de santé, il a pris contact avec une association suisse d’aide au suicide qui a validé son dossier. De fait, le jour venu, sous réserve d’un dernier avis médical, il sait qu’il pourra « choisir de mourir dans la dignité »… Après son témoignage, « Que Choisir Santé » fait un point sur la législation française entourant la fin de vie, l’euthanasie, le suicide assisté et le débat actuel concernant la révision de la loi bioéthique. La Suisse et la Belgique autorisent, quant à elles, sous certaines conditions, l’assistance au suicide. Un aperçu de la pratique dans ces deux pays montre clairement les divergences des pays européens en la matière.

  • p. 10

    Décryptage  Gare aux diagnostics hâtifs

    Les derniers résultats parus dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » concernant la prévalence et la prise en charge de l’hypertension artérielle en France ont fait les gros titres de la presse : 1 adulte sur 3 serait hypertendu, et la moitié de ces « malades » ignorerait qu’elle l’est. « Que Choisir Santé » a examiné cette étude, sa méthodologie, les réactions qui ont suivi, et fait le point sur le diagnostic posé.

  • p. 11

    Mieux se connaître  En majorité inutiles

    On trouve toutes sortes d’autotests dans les pharmacies : des tests de grossesse, des bandelettes urinaires mais aussi des tests de dépistage du sida, du cancer de la prostate, etc. Ils permettent en théorie, sans prescription médicale, de poser un diagnostic. « Que Choisir Santé » a passé au crible 14 d’entre eux. Certains se révèlent être d’une bonne utilité tandis que d’autres ne servent à rien, voire peuvent s’avérer dangereux. Un rapport de l’Académie nationale de pharmacie, réalisé à la demande de la Direction générale de la santé (DGS), récemment publié, permet d’étayer ces propos.

  • p. 13

    Médicament  Ceux qui provoquent des tremblements

    Les tremblements sont des effets indésirables de nombreux médicaments. « Que Choisir Santé » énumère les spécialités les plus impliquées (antidépresseurs exposant à des syndromes parkinsoniens, antiépileptiques, antiarythmiques, etc.) et précise que ces mouvements involontaires disparaissent souvent quand les doses de médicaments sont réduites ou après l’arrêt du traitement.

  • p. 16

    Gros plan  Des exercices pour travailler sa respiration

    L’été, on se chouchoute davantage car on a plus de temps à soi. C’est le moment idéal pour se détendre et débuter un vrai travail sur sa respiration. « Que Choisir Santé » propose 3 exercices à réaliser quotidiennement : une respiration par le ventre, une respiration dite « de nettoyage » et enfin une respiration alternée.

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.