Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 123 - janvier 2018

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  La dépression chez les personnes âgées

    Les capacités physiques et cognitives diminuent avec l’âge. De plus, en vieillissant, on se trouve plus souvent confronté, par la force des choses, à la solitude, à la maladie et à l’approche de laLes capacités physiques et cognitives diminuent avec l’âge. De plus, en vieillissant, on se trouve plus souvent confronté, par la force des choses, à la solitude, à la maladie et à l’approche de la mort. Toutes ces difficultés sont susceptibles d’affecter grandement la personne âgée. Ainsi, on estime que les troubles dépressifs toucheraient entre 15 et 30 % des personnes de plus de 65 ans, davantage encore lorsque ces dernières sont placées en institution. « Que Choisir Santé » met en lumière les troubles anxieux, dépressifs et le risque suicidaire chez les seniors. Certaines plaintes doivent alerter l’entourage et lui permettre de réagir. Attention également à la consommation d’alcool. Afin d’éviter toute spirale fatale, il existe des traitements médicamenteux ainsi que des réseaux d’aide et des professionnels de santé. Ce dossier vise à répondre à toutes ces questions pratiques, l’objectif étant d’améliorer la santé mentale des seniors en souffrance.

    Lire la suite

  • p. 2

    Editorial  Les bienfaits des statines exagérés

    Les statines, médicaments destinés à lutter contre le cholestérol, n’en finissent pas de soulever des controverses. Une étude publiée en septembre dernier, très reprise dans les médias, démontraitLes statines, médicaments destinés à lutter contre le cholestérol, n’en finissent pas de soulever des controverses. Une étude publiée en septembre dernier, très reprise dans les médias, démontrait leur apparente efficacité en prévention primaire : elles réduiraient significativement, affirmait-elle, la mortalité des patients n’ayant pas d’antécédent cardiovasculaire mais ayant un taux élevé de « mauvais » cholestérol (le LDL cholestérol). Pourtant, cette étude ne prouve rien : les résultats d’efficacité ne sont pas exprimés en risque absolu mais en risque relatif (certes plus favorable) ; en outre, de sérieux biais méthodologiques relevés par des scientifiques entachent leur crédibilité !

    Lire la suite

  • p. 2

    Actualité  Bonnes nouvelles pour les buveurs modérés

    Des chercheurs anglais ont passé au crible 218 revues d’études, la plupart observationnelles, concernant les effets de la consommation de café sur la santé. Et, d’après leurs résultats, boire du caféDes chercheurs anglais ont passé au crible 218 revues d’études, la plupart observationnelles, concernant les effets de la consommation de café sur la santé. Et, d’après leurs résultats, boire du café modérément – 3 à 4 tasses par jour – diminuerait les risques de mortalité cardiovasculaire, de maladie du foie, etc. En d’autres termes, le café serait « bon pour la santé ». Deux exceptions notables toutefois : ses effets néfastes l’emporteraient chez les femmes enceintes et les personnes présentant un risque de fracture.

    Lire la suite

  • p. 3

    Actualité  Les bienfaits de l'activité physique

    Après un accident vasculaire cérébral (AVC), les fonctions cognitives sont souvent amoindries. Des chercheurs australiens se sont intéressés à 14 revues d’études portant sur les effets de différentsAprès un accident vasculaire cérébral (AVC), les fonctions cognitives sont souvent amoindries. Des chercheurs australiens se sont intéressés à 14 revues d’études portant sur les effets de différents types d’activité physique sur les performances cognitives de personnes âgées ayant eu un AVC. Elles montrent un bienfait, quoique modéré, des activités d’endurance physique et en aérobie sur l’attention et la vitesse de traitement de l’information.

    Lire la suite

  • p. 3

    Actualité  Antibiotique or not antibiotique ?

    Est-il préférable de prendre un antibiotique ou un anti-inflammatoire (AINS) lorsqu’on souffre d’une infection urinaire ? Une nouvelle étude a comparé l’effet de ces deux traitements sur deux groupesEst-il préférable de prendre un antibiotique ou un anti-inflammatoire (AINS) lorsqu’on souffre d’une infection urinaire ? Une nouvelle étude a comparé l’effet de ces deux traitements sur deux groupes similaires de femmes. Si l’antibiotique s’est révélé nettement plus performant pour traiter rapidement et efficacement l’infection (80 % contre 54 %), les auteurs préconisent, au vu des résultats, de futurs essais cliniques utilisant d’abord les AINS puis, si les symptômes persistent, les antibiotiques.

    Lire la suite

  • p. 3

    Actualité  Une avancée avec le Keytruda

    Le Keytruda (pembrolizumab) est un médicament d’immunothérapie innovant contre le cancer du poumon : d’après les essais menés, donné en première intention, il accroît le taux de survie des patientsLe Keytruda (pembrolizumab) est un médicament d’immunothérapie innovant contre le cancer du poumon : d’après les essais menés, donné en première intention, il accroît le taux de survie des patients dont la tumeur est inopérable ou métastasée. Après de longues négociations et une baisse de prix, il devrait être enfin accessible en France et remboursé par l’Assurance maladie. Seul bémol, le coût croissant de l’innovation : les nouveaux anticancéreux figurent toujours parmi les médicaments les plus onéreux. Ainsi, la dépense s’élèvera à 6 000 € par mois pour les 6 000 patients traités annuellement par le Keytruda.

    Lire la suite

  • p. 8

    Histoire de Santé  "Grâce aux start-up, j'ai pu me réaliser malgré la maladie"

    Maxime Viry souffre d’amyotrophie spinale infantile de type 2 (« spinal muscular atrophy » ou SMA), une maladie neuromusculaire dégénérative. Depuis son jeune âge, il lui faut surmonter son handicapMaxime Viry souffre d’amyotrophie spinale infantile de type 2 (« spinal muscular atrophy » ou SMA), une maladie neuromusculaire dégénérative. Depuis son jeune âge, il lui faut surmonter son handicap et lutter contre les nombreux obstacles qui, au quotidien, frappent la vie des malades. Il parvient, avec succès, à finir ses études informatiques et à trouver du travail dans une start-up. Son « Histoire de santé » est exemplaire… « Que Choisir Santé » revient plus longuement sur les SMA et livre quelques témoignages divergents de personnes malades ou handicapées sur le travail en start-up.

    Lire la suite

  • p. 10

    Décryptage  Propagande à l'appui

    Dès janvier 2018, le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans passera de 3 à 11. Jusque-là, les 8 autres étaient seulement recommandés. Cette mesure, très controversée, aDès janvier 2018, le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans passera de 3 à 11. Jusque-là, les 8 autres étaient seulement recommandés. Cette mesure, très controversée, a suscité la colère des militants antivaccins et de vifs débats parmi les médecins eux-mêmes. Pour la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, cette extension de l’obligation vaccinale était indispensable pour être efficace et permettre d’éradiquer les maladies. « Que Choisir Santé » décrypte les arguments avancés par la ministre, réfutant certaines de ses assertions.

    Lire la suite

  • p. 11

    Mieux se connaître  Contrôler ses migraines

    La crise migraineuse se caractérise par des maux de tête bien particuliers, des nausées et des vomissements, des troubles visuels, des sensations de froid et de chaud, etc. Invalidante, elle impacteLa crise migraineuse se caractérise par des maux de tête bien particuliers, des nausées et des vomissements, des troubles visuels, des sensations de froid et de chaud, etc. Invalidante, elle impacte profondément la vie quotidienne des personnes qui en souffrent. Afin de mieux saisir les circonstances de leur survenue et gérer les crises, les patients ont tout intérêt à tenir un « calendrier » relatant ces épisodes afin d’en parler avec leur médecin. « Que Choisir Santé » passe en revue les aliments, les changements dans le mode de vie (sommeil, médicament…), les émotions, etc. qui favorisent l’apparition des crises de migraine. Parfois, en évitant ces facteurs déclenchants, il est possible de contrôler ses migraines sans traitement.

    Lire la suite

  • p. 13

    Médicament  Éviter les crises de migraine

    On prescrit généralement aux migraineux, à partir de quatre à huit crises par mois, des médicaments en prévention afin de réduire la fréquence de la survenue des crises, leur durée et leur intensité.On prescrit généralement aux migraineux, à partir de quatre à huit crises par mois, des médicaments en prévention afin de réduire la fréquence de la survenue des crises, leur durée et leur intensité. Ce traitement de fond fait appel à des spécialités pharmaceutiques efficaces, certes, mais susceptibles d’entraîner des effets indésirables et comportant de nombreuses contre-indications. « Que Choisir Santé » précise les risques de ces médicaments et énumère ceux qu’il faut impérativement éviter en raison de leurs importants effets secondaires.

    Lire la suite

  • p. 16

    Gros plan  Le fond d'œil

    Votre ophtalmologue peut être amené à pratiquer un fond d’œil. Ce « Gros plan sur » explique en quoi consiste cet examen, comment il se déroule, et les raisons pour lesquelles le médecin l’effectue.Votre ophtalmologue peut être amené à pratiquer un fond d’œil. Ce « Gros plan sur » explique en quoi consiste cet examen, comment il se déroule, et les raisons pour lesquelles le médecin l’effectue.

    Lire la suite

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.