Que Choisir Santé n° 119 - septembre 2017

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Préserver son équilibre

    Les troubles de l’équilibre sont fréquents chez les seniors et augmentent avec l’âge. Si le diagnostic s’avère facile à poser grâce à des tests, en trouver la cause est bien plus compliqué, car cesLes troubles de l’équilibre sont fréquents chez les seniors et augmentent avec l’âge. Si le diagnostic s’avère facile à poser grâce à des tests, en trouver la cause est bien plus compliqué, car ces troubles dissimulent souvent une origine multifactorielle (on pense notamment aux médicaments ou à certaines pathologies). « Que Choisir Santé » s’attache dans ce dossier à montrer comment entretenir au mieux son équilibre. Citant un large choix de programmes d’exercices et d’ateliers adaptés à une pratique solitaire, en groupe ou accompagnée de professionnels de santé, il évoque les bons réflexes à adopter pour éviter les chutes. Les disciplines proposées sont variées, mais les bienfaits sur la santé toujours avérés. L’apport des nouvelles technologies n’est pas oublié.

    Lire la suite

  • p. 2

    Editorial  En santé aussi, le mieux peut être l'ennemi du bien

    Dans un récent éditorial paru dans le « New England Journal of Medicine », le Dr Welch a montré qu’entre 1975 et 2013, la mortalité par cancer (dans 4 cancers à risque : sein, prostate, thyroïde et méDans un récent éditorial paru dans le « New England Journal of Medicine », le Dr Welch a montré qu’entre 1975 et 2013, la mortalité par cancer (dans 4 cancers à risque : sein, prostate, thyroïde et mélanome) était similaire dans les comtés américains à revenus élevés et à revenus faibles et ce, en dépit de soins médicaux plus importants prodigués dans les premiers. Attention, surutiliser les services médicaux ne serait donc pas, au final, si bon pour la santé (surdiagnostics et traitements inutiles)…

    Lire la suite

  • p. 2

    Actualité  L'énorme gâchis du Tamiflu

    En 2010, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a ajouté à sa liste des médicaments essentiels le Tamiflu, un médicament antiviral destiné à lutter contre la grippe aviaire. En dépit d’étudesEn 2010, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a ajouté à sa liste des médicaments essentiels le Tamiflu, un médicament antiviral destiné à lutter contre la grippe aviaire. En dépit d’études multiples démontrant sa faible efficacité et ses nombreux effets indésirables, il a fallu attendre juin 2017 pour qu’elle le retire enfin de sa liste !

    Lire la suite

  • p. 3

    Actualité  Attention après 75 ans

    Une étude anglaise vient de montrer – et c’est une première – que la prise d’aspirine, préconisée pour éviter toute récidive aux patients ayant des antécédents cardiovasculaires, expose les plus de 75Une étude anglaise vient de montrer – et c’est une première – que la prise d’aspirine, préconisée pour éviter toute récidive aux patients ayant des antécédents cardiovasculaires, expose les plus de 75 ans à un risque accru de saignements gastro-intestinaux et de décès. De plus, selon les auteurs, la prise d’IPP (inhibiteurs de la pompe à protons, un protecteur gastrique) est efficace et justifie une coprescription.

    Lire la suite

  • p. 3

    Actualité  Les injections de corticoïdes en question

    D’après un récent essai clinique, les injections de corticoïdes, très utilisées dans l’arthrose du genou, n’ont d’effet ni sur la perte de cartilage ni sur le soulagement de la douleur. Même siD’après un récent essai clinique, les injections de corticoïdes, très utilisées dans l’arthrose du genou, n’ont d’effet ni sur la perte de cartilage ni sur le soulagement de la douleur. Même si d’autres études sont nécessaires pour conclure quant à leur réel intérêt, le doute est désormais permis…

    Lire la suite

  • p. 3

    Actualité  Vraiment ?

    Les résultats de cette revue des études redistribuent une nouvelle fois les cartes en matière de cholestérol. Analysant le lien entre le LDL cholestérol, considéré comme le « mauvais » cholestérol, etLes résultats de cette revue des études redistribuent une nouvelle fois les cartes en matière de cholestérol. Analysant le lien entre le LDL cholestérol, considéré comme le « mauvais » cholestérol, et la mortalité chez les plus de 60 ans, les auteurs ont montré que le LDL cholestérol était « inversement associé à la mortalité toutes causes ». En clair, un taux élevé de cholestérol dit « mauvais » serait finalement bénéfique chez les seniors.

    Lire la suite

  • p. 8

    Histoire de Santé  "J'ai réussi à me libérer du diabète sans médicament"

    Normand Mousseau apprend avec stupeur qu’il est atteint d’un diabète de type 2, une maladie chronique dégénérative. Même s’il suit les prescriptions de son médecin, il ne parvient pas à faire baisserNormand Mousseau apprend avec stupeur qu’il est atteint d’un diabète de type 2, une maladie chronique dégénérative. Même s’il suit les prescriptions de son médecin, il ne parvient pas à faire baisser durablement son taux de sucre. En menant des recherches, il découvre les travaux du Pr Roy Taylor, à l’origine d’un régime hypocalorique très strict aux résultats spectaculaires. « Que Choisir Santé » raconte comment Normand Mousseau a réussi à contrôler sa glycémie, sans médicaments, en suivant ce régime et en perdant du poids. Puis il revient plus longuement sur le boom du diabète (ses signes d’alerte et les deux types de diabète) et détaille le programme alimentaire préconisé par le Pr Taylor.

    Lire la suite

  • p. 10

    Décryptage  Qu'est devenue la spasmophilie ?

    Dans les années 1970-1980, la spasmophilie était à la « mode », faisant de certains ouvrages des succès de librairie. Aujourd’hui, pourtant, elle semble avoir disparu. Entre « hier » et « aujourd’huiDans les années 1970-1980, la spasmophilie était à la « mode », faisant de certains ouvrages des succès de librairie. Aujourd’hui, pourtant, elle semble avoir disparu. Entre « hier » et « aujourd’hui », que s’est-il donc passé, s’interroge « Que Choisir Santé » ? La spasmophilie a-t-elle été vaincue ? En racontant l’histoire de la spasmophilie, ce décryptage rappelle combien la perception des symptômes et la pose d’un diagnostic obéissent à l’air du temps, c’est-à-dire sont influencées par les idéologies du moment. Ce faisant, il nous invite à y réfléchir en nous montrant les « nouveaux habits » de la spasmophilie.

    Lire la suite

  • p. 11

    Mieux se connaître  J'ai eu une syncope

    Une chute accompagnée d’une brève perte de connaissance peut être due à un traumatisme, mais aussi à de nombreuses autres causes. Selon les circonstances de la chute, les symptômes observés (boufféesUne chute accompagnée d’une brève perte de connaissance peut être due à un traumatisme, mais aussi à de nombreuses autres causes. Selon les circonstances de la chute, les symptômes observés (bouffées de chaleur, nausées, vision trouble, accélération du rythme cardiaque, etc.), ces malaises, appelés « syncopes » lorsqu’ils ne durent pas plus de 5 minutes, sont aussi nommés « malaise vagal », « syncope par chute de la pression artérielle » ou encore « syncope cardiaque ». « Que Choisir Santé » aide à bien les différencier pour mieux les traiter.

    Lire la suite

  • p. 13

    Médicament  Une cause de syncope cardiaque

    Certains traitements médicamenteux peuvent entraîner un trouble du rythme cardiaque (appelé « torsades de pointes ») et provoquer une syncope, parfois mortelle. « Que Choisir Santé » liste lesCertains traitements médicamenteux peuvent entraîner un trouble du rythme cardiaque (appelé « torsades de pointes ») et provoquer une syncope, parfois mortelle. « Que Choisir Santé » liste les principales spécialités concernées parmi lesquelles on trouve des antibiotiques, des antihistaminiques, etc.

    Lire la suite

  • p. 16

    Gros plan  Retrouvez le bon équilibre

    « Que Choisir Santé » propose de réaliser quotidiennement trois séries d’exercices visant à améliorer l’équilibre. Progressifs dans leur difficulté, du plus facile au plus difficile, ils permettent à« Que Choisir Santé » propose de réaliser quotidiennement trois séries d’exercices visant à améliorer l’équilibre. Progressifs dans leur difficulté, du plus facile au plus difficile, ils permettent à chacun, selon ses capacités, de travailler sa force pour éviter les chutes mais aussi sa stabilité, debout, en mouvement ou devant un obstacle, afin de gagner en assurance. En parallèle sont mentionnés quelques gestes du quotidien renforçant cet entraînement physique.

    Lire la suite

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir