Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 112 - janvier 2017

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Comment se faire indemniser ?

    La loi du 4 mars 2002, dite loi Kouchner, a permis d’améliorer la situation des victimes d’accidents médicaux en ouvrant notamment de meilleures voies de recours et d’indemnisation. Pour autant, la procédure est toujours longue et difficile, presque un parcours du combattant. Ce dossier explique en détails la marche à suivre pour demander une indemnisation. Afin de mettre toutes les chances de son côté, mieux vaut se faire aider par une association et bien constituer son dossier médical. « Que Choisir Santé » donne de précieux conseils et met l’accent sur les difficultés de chacune des voies de recours possibles : la voie amiable, la saisine de la Commission de conciliation et d’indemnisation, enfin, l’action en justice. Quel que soit le recours engagé, une expertise médicale contradictoire sera ordonnée. Elle constitue le point clé de la procédure. À l’issue, le préjudice subi sera évalué et un montant d’indemnisation fixé. Le dossier aborde toutes ces étapes mais évoque également le cas des litiges de masse avec une possible action de groupe en santé, ainsi que la spécificité des accidents médicamenteux.

  • p. 2

    Editorial  Dix ans déjà !

    À l’occasion des 10 ans d’existence de « Que Choisir Santé », sa rédactrice en chef adjointe, Catherine Sokolsky, remercie ses fidèles abonnés. Elle rappelle dans cet éditorial la ligne de conduite du journal : être à la fois « critique », « pratique » et « à l’écoute des lecteurs ». Par ailleurs, elle annonce qu’un supplément thématique sera désormais associé chaque année au numéro de décembre. Le premier, diffusé le mois dernier, était consacré à la protection du cœur.

  • p. 2

    Actualité  Attention aux régimes hyperprotéinés

    Une nouvelle pièce à charge vient d’être versée au dossier des régimes amaigrissants. En comparant trois groupes de femmes obèses soumises à des régimes différents (régime hyperprotéiné, équilibré et groupe placebo), des chercheurs ont constaté une sensibilité à l’insuline modifiée. Ils ont ainsi montré que dans les régimes hyperprotéinés, les bénéfices de la perte de poids étaient annulés par une diminution de la sensibilité à l’insuline, favorisant ainsi le diabète. Bon à savoir !

  • p. 3

    Actualité  Des pays riches aux pays pauvres

    L’hypertension artérielle n’est plus une maladie des seuls pays riches. Elle gagne de façon spectaculaire les pays en voie de développement et les pays pauvres. Une étude publiée dans la revue « The Lancet » alerte sur cette situation préoccupante. Elle montre qu’en 40 ans, le nombre d’hypertendus a presque doublé pour atteindre plus d’un milliard de personnes. Beaucoup vivent en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

  • p. 3

    Actualité  Appel au boycott de trois syndicats de médecins

    Alors que la ministre de la Santé s’était, le mois dernier, opposée au déremboursement des anti-Alzheimer, trois syndicats de médecins libéraux – MG France, la Fédération des médecins de France et le Bloc – appellent leurs confrères à ne plus prescrire ces médicaments. Certes, ils suivent en cela les préconisations de la Haute Autorité de santé, mais leur prise de position tient également au risque qu’ils encourent à prescrire des médicaments potentiellement dangereux en cas de plainte d’une famille.

  • p. 3

    Actualité  Toujours nombreux

    D’après les derniers chiffres de l’Assurance maladie publiés dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (BEH), le dosage du PSA, interprété comme un indice d’éventuel cancer de la prostate, est très largement pratiqué. Sa fréquence atteint même 90 % chez les 65-79 ans. Or, cet examen n’est pas recommandé par les autorités sanitaires françaises et sa généralisation, d’après les études, ne met pas en évidence de bénéfice en termes de réduction de la mortalité par cancer de la prostate.

  • p. 8

    Histoire de Santé  "J'ai arrêté de boire grâce aux mouvements d'anciens buveurs"

    Aujourd’hui à la retraite, Joseph Cormier, ex-facteur, est un ancien alcoolique. Il a récemment fêté ses 26 ans d’abstinence. Une « victoire » sur l’alcool qu’il doit en grande partie, explique-t-il, au soutien apporté par des mouvements d’entraide d’anciens buveurs. Ce fut d’abord Amitié PTT puis Alcool assistance. En parallèle à ce témoignage, « Que Choisir Santé » présente l’une des plus célèbres associations d’entraide, les Alcooliques anonymes, fait un point sur les seniors et l’alcool, puis porte son attention sur un nouveau médicament censé diminuer l’appétence à l’alcool : le nalméfène (Selincro).

  • p. 10

    Décryptage  L'Europe propose une législation bien laxiste

    Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des polluants chimiques (plastifiants, solvants, etc.) présents dans de très nombreux produits d’usage courant (emballages alimentaires, produits d’entretien, cosmétiques, etc.). Ils contaminent l’environnement, interagissent avec notre système hormonal et sont suspectés d’être liés à l’augmentation d’un certain nombre de maladies parmi lesquelles le diabète, l’obésité mais aussi l’infertilité, des cancers hormonodépendants, etc. Actuellement, leur réglementation est dans l’attente d’une définition des critères d’identification et d’évaluation de la part de la Commission européenne. Plusieurs points font débat. La France plaide pour une protection la plus élevée possible de la santé et une classification des PE selon le risque. La Commission estime, quant à elle, que seuls les PE dont l’effet nocif sur la santé est avéré doivent être interdits. « Que Choisir Santé » éclaire les enjeux de cet affrontement sur la santé humaine et environnementale.

  • p. 11

    Mieux se connaître  S'occuper de ses oignons

    La déviation du gros orteil vers les autres doigts de pied ou « hallux valgus » est l’une des pathologies de l’avant-pied les plus fréquentes. Avec le temps, cette déformation tend à s’accentuer lentement, par paliers, et se traduit par de fortes douleurs. « Que Choisir Santé » détaille les causes de cette affection puis, selon l’importance de la déviation, fait la part des différentes options possibles pour freiner ou réduire le développement de l’hallux valgus : soins, médicaments antidouleurs, semelles, chaussures voire intervention chirurgicale. Quelques exercices sont également proposés pour calmer la douleur et ralentir la progression de la déformation.

  • p. 13

    Médicament  Le bon usage des médicaments contre la douleur

    Lorsqu’on a mal, on a tendance, pour calmer la douleur au plus vite, à prendre des antalgiques en automédication. Or, consommés de façon répétée contre les maux de tête, par exemple, ces médicaments sont susceptibles de provoquer eux-mêmes la douleur. Pour les utiliser à bon escient, « Que Choisir Santé » précise le délai et la posologie à respecter selon le type de douleur dont on souffre (aiguë ou persistante).

  • p. 16

    Gros plan  Les atouts santé des légumes secs

    Dans la famille des légumineuses, les légumes secs (lentilles, pois cassés, haricots, fèves, etc.) ont tout bon du point de vue nutritionnel. Découvrez dans ce « Gros plan sur… » leurs bienfaits pour la santé et la façon de les consommer au mieux pour s’assurer une bonne assimilation des protéines et une bonne digestion.

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.