Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 105 - mai 2016

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Enquête  Ce que vous faites de mieux pour dormir

    « Je dors mal » : la plainte revient souvent, notamment parmi les plus âgés. Il faut dire qu’en vieillissant, on constate un endormissement plus long, des réveils nocturnes plus fréquents. Dans un sondage effectué par le biais d’un questionnaire mis en ligne sur notre site Internet en janvier dernier, plus de 4 000 d’entre vous nous ont détaillé les principaux problèmes de sommeil qu’ils rencontraient (difficultés à s’endormir, à se rendormir, réveil précoce, etc.), précisant leurs causes (besoin d’uriner, angoisse…) et leurs effets délétères (fatigue, sautes d’humeur…). Les résultats sont présentés dans ce dossier qui, en outre, mêle vos techniques et astuces pour bien dormir aux règles énoncées par les spécialistes, notamment en cas d’insomnie sévère.

  • p. 2

    Editorial  Une force d'inertie coupable et tenace

    La Dépakine (valproate de sodium), médicament antiépileptique commercialisé depuis 1967, est accusée d’être responsable de malformations fœtales, un risque connu depuis les années 1970 mais dont les femmes enceintes en France n’ont eu connaissance que dans les années 2010. Dans son rapport d’enquête, rendu public en février dernier, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pointe ce défaut d’information et met en cause le « manque de réactivité » des autorités sanitaires. Une inertie coupable qui, malheureusement, se répète, après les affaires du Distilbène et du Mediator !

  • p. 2

    Actualité  Est-il hors la loi ?

    Dans un article intitulé « Le placebo est-il “légal” ? », l’avocat Charles Haroche examine la question de la prescription d’un placebo au regard du droit de la santé et plus particulièrement de l’obligation d’information du patient. Et il s’interroge : comment, en effet, concilier le respect du droit du patient à être informé et le persuader de l’efficacité d’un traitement en le « trompant » par un « faux » médicament, autrement dit un placebo ?

  • p. 2

    Actualité  Pas de statines

    Les statines, médicaments anticholestérol, ont été régulièrement utilisées après une chirurgie cardiaque pour diminuer le risque d’insuffisance rénale, mais leur résultat reste controversé. Une méta-analyse randomisée a, pour la première fois, été effectuée sur plus de 600 opérés. Elle montre que leur utilisation est inefficace, voire s’avère dangereuse chez ceux qui n’ont jamais pris de statines auparavant, car cela multiplie par trois leur risque d’insuffisance rénale.

  • p. 3

    Actualité  Pas de problème !

    Une étude finlandaise publiée dans la revue « The American Journal of Clinical Nutrition » enfonce un peu plus le clou : non, le cholestérol ingéré d’un aliment n’influe pas sur le cholestérol sanguin. Ayant suivi un millier d’hommes âgés de 42 à 60 ans pendant vingt ans, les auteurs n’ont pas noté d’augmentation du risque cardiovasculaire associé à la consommation d’œufs, que ce soit dans le groupe entier ou parmi ceux présentant une prédisposition génétique qui en augmentait le risque.

  • p. 3

    Actualité  Première complication après une opération

    Chez les sujets âgés, l’après-chirurgie est souvent marquée par des complications et l’apparition de symptômes de confusion mentale. Une étude a suivi près de 556 patients de plus de 70 ans devant subir une lourde opération et une hospitalisation de plus de 3 jours, afin d’évaluer ce lien spécifique chez les personnes âgées. Elle a conclu que la confusion mentale augmentait le risque de complications et qu’elle était à considérer comme le facteur de risque le plus important de suites opératoires indésirables.

  • p. 3

    Actualité  Bientôt interdite en Belgique ?

    Le Conseil supérieur de la santé belge préconise, dans un récent avis scientifique, « l’interdiction pure et simple » de la commercialisation des préparations à base de levure de riz rouge en tant que « compléments alimentaires » et leur positionnement en « médicaments ». « Que Choisir Santé » a dénoncé dès 2012 les dangers de ces compléments disponibles en vente libre et censés faire baisser naturellement le cholestérol.

  • p. 8

    Histoire de Santé  "J'ai vaincu ma boulimie grâce au baclofène"

    Agnès Renaud souffre de boulimie depuis l’âge de 16 ans. Sa vie est un enchaînement d’épisodes compulsifs, de privation et de culpabilité. Elle teste d’abord une thérapie comportementale et cognitive, les conseils de nutritionnistes, l’hypnose, sans réussir à contrôler sa boulimie, avant de tomber par hasard sur un forum Internet nommé « Baclofène, alcool et autres dépendances ». Aidée par le Dr Gallo, spécialisé dans l’alcoolisme, elle commence un traitement. Aujourd’hui, elle n’a plus de crises et ne prend plus de baclofène… « Que Choisir Santé » rappelle l’histoire de ce myorelaxant expérimenté avec succès par le Dr Ameisen et nous explique comment ce médicament peut stopper l’alcoolisme et la boulimie.

  • p. 10

    Décryptage  Pas n'importe comment !

    Le site Internet Deuxiemeavis.fr, lancé en décembre 2015, propose aux patients atteints d’une pathologie « grave, rare ou invalidante » d’obtenir en ligne un second avis d’experts à partir de la télétransmission d’un dossier médical complet. Validé par la Cnil, disposant d’un conseil scientifique portant la caution de grands noms de la médecine, le site a pourtant soulevé une vive polémique parmi les professionnels de santé. « Que Choisir Santé » explique le fonctionnement et le positionnement de la plateforme puis nous éclaire sur les nombreuses pierres d’achoppement : non-respect du parcours de soins, absence de réelle consultation médicale, coût non pris en charge par la Sécurité sociale, liens d’intérêt, etc.

  • p. 11

    Mieux se connaître  Il ne fait pas froid mais j'ai des frissons

    Les frissons de froid sont une réaction automatique de notre corps face à des températures extérieures basses. Pour autant, les frissons peuvent aussi survenir en l’absence de froid. À quoi sont-ils dus et de quelles maladies sont-ils le symptôme ? Dans ce « Mieux se connaître », « Que Choisir Santé » énumère les principales causes de frissons sans froid (troubles de la thyroïde, maladie infectieuse, prise de médicaments, ménopause, etc.) avec et sans fièvre ainsi que les solutions pour y remédier.

  • p. 13

    Médicament  Allergie et hypersensibilité

    Les réactions d’hypersensibilité aux médicaments sont fréquentes. Elles représentent environ 20 % de l’ensemble des effets secondaires des médicaments et recouvrent à la fois de « vraies » réactions allergiques (en réalité les moins nombreuses) et des pseudo-allergies ou intolérances. « Que Choisir Santé » définit toutes ces situations, partant des formes les plus bénignes de l’hypersensibilité médicamenteuse (urticaire, exanthème) jusqu’aux plus sévères (anaphylaxie), décrit les symptômes associés, la prise en charge thérapeutique et bien sûr les principaux médicaments en cause.

  • p. 16

    Gros plan  La congélation en toute sécurité

    Comment bien congeler ou décongeler les aliments ? Est-il vrai qu’il ne faut pas recongeler un produit décongelé ? « Que Choisir Santé » précise les règles à suivre afin de garantir une parfaite (dé)congélation et préserver qualité gustative et sécurité alimentaire : méthode, délai de conservation, conduite à tenir en cas de coupure d’électricité, etc. sont passés au crible.

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.