Panier
0  article

Que Choisir Santé N° 100 - décembre 2015

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 1

    Dossier santé  Témoignages croisés

    C’est un bel anniversaire, « Que Choisir Santé » fête son centième numéro ! Pour l’occasion, les journalistes du mensuel ont pris la plume afin de mettre en lumière un sujet qui les a personnellement ou professionnellement marqués, tirer un enseignement de leurs longues années d’enquête ou encore faire partager leur combat d’une presse fiable et indépendante en santé. Cet anniversaire est aussi un moment de partage avec les lecteurs. Le numéro leur donne la parole à travers de nombreux extraits de courriers adressés à la rédaction du journal, témoignant des bénéfices pour leur santé qu’ils ont pu tirer de la lecture de ses numéros.

  • p. 2

    Editorial  Spécial n°100

    Pour le centième numéro de « Que Choisir Santé », sa rédactrice en chef adjointe, Catherine Sokolsky, remercie les 56 000 abonnés à la revue qui fête ses 9 ans d’existence. Elle rappelle dans cet éditorial la ligne de conduite du journal : être à la fois « critique » et « pratique ».

  • p. 2

    Actualité  L'Agence du médicament revoit ses positions

    L’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) avait accordé une autorisation temporaire d’utilisation (RTU) au baclofène, médicament destiné aux patients alcoolo-dépendants en échec avec les traitements disponibles. Un premier bilan a été dressé. Il montre que les critères et les modalités du dispositif s’avèrent trop restrictifs ; le baclofène est très souvent prescrit hors RTU par les médecins. L’ANSM mettra en place début 2016 un nouveau groupe de travail chargé de simplifier la RTU.

  • p. 2

    Actualité  Un lien pas vraiment nouveau

    Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’Organisation mondiale de la santé, a annoncé le classement de la viande rouge comme « probablement cancérogène pour l’homme » et de la viande transformée comme « cancérogène » en se fondant notamment sur des études l’associant au développement du cancer colorectal. Toutefois, il ne s’agit pas d’une première puisqu’en 2008 déjà, le Fonds mondial de recherche contre le cancer (WCRF) concluait ainsi, recommandant de limiter la consommation de viande.

  • p. 3

    Article papier  Des effets différents selon le type d'études

    Des études d’observation mélangeant des populations différentes ont montré que la digoxine augmentait la mortalité chez les patients en insuffisance cardiaque. Le recours à ce médicament a alors diminué. Mais récemment, des chercheurs ont remis en cause cette conclusion. En se basant sur un essai randomisé contrôlé, étude médicale considérée par les scientifiques comme la plus fiable au niveau de ses preuves, les auteurs ont conclu que la digoxine n’entraîne pas une surmortalité et qu’elle diminue les hospitalisations. Elle devrait donc être considérée comme une bonne option thérapeutique chez les patients souffrant d’arythmie et les insuffisants cardiaques.

  • p. 3

    Actualité  Un grand écart surprenant lors d'une émission de télévision

    Le documentaire intitulé « Cholestérol, le coupable idéal », diffusé dans le cadre de l’émission « Enquête de santé » du 6 octobre dernier, était suivi d’un débat réunissant plusieurs experts. Alors que le documentaire démontrait clairement la fabrication du mythe du cholestérol et dénonçait les effets nocifs des statines, médicament anticholestérol, le débat, lui, a pris le contre-pied du documentaire ! Et pour cause : sur le plateau étaient invités, aux côtés de Bruno Toussaint de la revue indépendante « Prescrire », deux médecins spécialistes qui, eux, avaient de nombreux liens d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique.

  • p. 8

    Histoire de Santé  "Le cannabis m'a aidée à mieux supporter les traitements du cancer"

    La découverte d’une petite boule dans son sein gauche a ruiné les rêves de voyages d’Annie M., jeune retraitée de 55 ans. Le cancer s’est invité dans sa vie. Il faut opérer puis suivre des séances de chimiothérapie dont elle a du mal à supporter les effets secondaires (crampes, nausées, aphtes, perte de cheveux, etc.). Encouragée par son entourage, elle accepte de tenter l’expérience du cannabis thérapeutique finalement prescrit par son médecin traitant. Elle se le procure d’abord dans les pharmacies du Pays-Bas avant d’en faire elle-même la culture. Même si elle se sait hors-la-loi, Annie M. continue car le cannabis la soulage vraiment… « Que Choisir Santé » rappelle la réglementation française actuelle concernant le cannabis thérapeutique et fait un point historique sur son usage médical.

  • p. 10

    Décryptage  Une publicité qui ne dit pas son nom

    En France, comme en Europe, la publicité directe auprès des consommateurs est interdite pour les médicaments prescrits sur ordonnance. Les laboratoires pharmaceutiques contournent néanmoins cette réglementation. « Que Choisir Santé » prend l’exemple de la dernière campagne télévisée de la firme Astellas (« Votre vessie vous harcèle ? Parlez-en à votre médecin. Il a des solutions. ») et décrypte les techniques de communication utilisées par les fabricants, via notamment des campagnes de santé publique, pour inciter les patients à consulter. En parallèle, les visiteurs médicaux du laboratoire pharmaceutique, en effet, rencontrent les professionnels de santé pour promouvoir leur tout « nouveau » médicament.

  • p. 11

    Mieux se connaître  Je n'arrive pas à me concentrer

    Notre concentration, c’est-à-dire notre capacité à canaliser notre attention sur un seul acte ou une seule pensée à la fois, peut être parasitée, et ces perturbations causer bien des soucis dans notre vie quotidienne ou professionnelle. « Que Choisir Santé » passe en revue les troubles susceptibles d’entraîner temporairement un manque de concentration : surmenage, sentiment de stress, de mal-être, mauvaise alimentation ou manque d’activité physique, prise de médicaments. Pour chacun d’entre eux, il donne quelques règles, quelques conseils pour aider à se recentrer. Enfin, des causes plus anciennes peuvent faire penser à un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) mais là aussi, pas de conclusion hâtive, mieux vaut consulter.

  • p. 13

    Médicament  Des noms commerciaux trompeurs

    Lorsque des médicaments différents, contenant des substances actives distinctes, sont vendus sous un même nom commercial, on parle de gammes dites « ombrelles ». La marque dont le nom est bien connu du public, telle qu’Advil, Nureflex, Humex, est alors déclinée par le laboratoire en « fièvre », « allergie », « nuit », etc., pour des raisons de stratégie marketing. « Que Choisir Santé » met en garde contre de tels produits susceptibles d’entraîner de graves risques de confusion (surdosage, effets secondaires…). Et, comme les conditionnements des boîtes sont très ressemblants, mieux vaut se fier aux termes écrits en plus petits caractères. Démonstration avec la gamme ombrelle de « Humex ».

  • p. 16

    Gros plan  Des exercices pour l'équilibre

    « Que Choisir Santé » propose quatre exercices spécifiques, tirés d’un programme de l’association Siel bleu, destinés à améliorer son équilibre. Ces exercices peuvent être réalisés à la maison, à l’aide d’accessoires simples (chaises, balles, etc.). Le premier est un exercice de proprioception (c’est-à-dire de maîtrise du corps dans l’espace), le second de renforcement musculaire et les suivants, d’équilibre sur un pied et sur une ligne.

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.