Que Choisir Mensuel N° 625 - juin 2023

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Les pieds dans la bassine

  • p. 10

    Actualité  L'atout résiliation

  • p. 12

    Editorial  Gare à l'hémorragie

  • p. 14

    Action locale  Jouer la sécurité

  • p. 14

    Action locale  Formation : Un club informatique intervient

  • p. 15

    Action locale  Partenariat : les étudiants en droit sollicités

  • p. 15

    Action locale  De la viande avariée remballée

  • p. 15

    Action locale  Assurance emprunteur : Suravenir bloqué dans le passé

  • p. 16

    Zone rouge  La guerre des bassines

    Les déficits en eau causés par les sécheresses conjugués à certaines pratiques agricoles ont ravivé la question des retenues d’eau. Si, à Sainte-Soline (Deux-Sèvres), les opposants rejettent en force les projets de bassines, d’autres régions, au contraire, ont créé des réserves de substitution avec succès. Grâce à la concertation des différents acteurs, entre 2007 et 2019, 25 bassines ont vu le jour dans le Marais poitevin, en Vendée. Depuis, la gestion de la ressource en eau est jugée équilibrée. L’amélioration du niveau d’eau du marais et les changements de pratiques agricoles ont montré l’intérêt de ces dispositifs propices à la préservation de la biodiversité de cette zone humide. Que Choisir aborde aussi le sujet des retenues d’eau construites en toute illégalité, preuves d’un sujet sensible.

  • p. 22

    Ça pourrait vous arriver  De la tension dans l’air

    Quatorze ans après l’installation par Enedis d’une ligne basse tension traversant un terrain privé, sa propriétaire en conteste la légitimité. Une bataille juridique s’est engagée entre les deux parties.

  • p. 24

    Alerte  Un régime voué à l'échec

    Le business du « summer body », c’est-à-dire du corps parfait pour l’été, et du « mincir vite » est en forte progression dès l’approche des beaux jours, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la presse féminine. Or, le plus souvent, ces régimes ne servent à rien ; ils sont même contre-productifs parce que dès leur arrêt, on regrossit plus vite, par effet yo-yo. De plus, certains peuvent être dangereux. L’article explique que d’autres facteurs de risque entrent en jeu dans la prise de poids. Attention donc : la minceur express promue par le « summer body » est plus que risquée.

  • p. 27

    Alerte  Des marques détournées

    Des marques connues, comme Interflora ou Carglass, subissent sur la Toile un brandjacking ou détournement de marque. Certaines sociétés achètent légalement des mots clés à des moteurs de recherche tel Google se rapportant à leurs concurrents connus. Ainsi, elles apparaissent en haut des résultats de recherche. Parfois, elles ont aussi des sites Internet visuellement proches de ceux de marques réputées. Que Choisir indique comment les reconnaître, en repérant par exemple le terme « sponsorisé » sous l’URL, et alerte le public sur les démarchages téléphoniques abusifs

  • p. 28

    Alerte  Comment les ados se laissent enfumer

    Avec leur packaging ludique qui n’est pas sans rappeler les univers chers aux adolescents, les puffs ou cigarettes électroniques jetables ont séduit le jeune public. Bien que la vente aux mineurs soit strictement interdite, Que Choisir a imaginé un petit test grandeur nature, en demandant à des jeunes de 12 à 14 ans de se procurer des puffs dans quelques points de vente parisiens. Entre la facilité d’accès à ces produits tabagiques et leur promotion sur les réseaux sociaux par des influenceurs, le risque d’un effet passerelle vers la cigarette est probable. Toutefois, les études scientifiques sur le sujet ne s’accordent pas toutes et doivent encore se poursuivre.

  • p. 32

    Test de services  Les sociétés de télésurveillance

    Le nombre de cambriolages annuels en France est stable, mais les acteurs de la sécurité domestique sont de plus en plus nombreux : les matériels sont plus faciles à installer et à utiliser, ils coûtent moins cher, et les canaux de distribution se sont multipliés. Pour savoir quelle solution est la bonne pour vos biens, votre souhait d’implication et votre budget, Que Choisir a évalué des caméras connectées, des kits d’alarme et des forfaits tout compris de sociétés de télésurveillance. Les contrats de ces dernières peuvent être souscrits chez des banques, des assureurs ou des fournisseurs d’accès à Internet. Ici, 4 sociétés ont été évaluées après une enquête auprès de 3 253 abonnés : détection des intrusions, utilisation, gestion domotique… Leur efficacité est variable, mais les coûts nécessitent de bien lire les contrats en détail.

  • p. 34

    Test de produits  Les caméras connectées

    Le nombre des cambriolages annuels en France est stable, mais les acteurs de la sécurité domestique sont de plus en plus nombreux : les matériels sont plus faciles à installer et à utiliser, ils coûtent moins cher, et les canaux de distribution se sont multipliés. Pour savoir quelle solution est la bonne pour vos biens, votre souhait d’implication et votre budget, Que Choisir a évalué des caméras connectées, des kits d’alarme et des forfaits tout compris de sociétés de télésurveillance. Pour ceux qui souhaitent surveiller leur maison à moindre coût, 16 caméras ont été testées, dont 6 intérieures et 10 extérieures. Les critères ont été la qualité vidéo, l’alerte, la sécurité des données et d’autres caractéristiques comme le stockage interne ou via un cloud payant. De grandes disparités sont observées en matière de qualité de l’image et de détection des mouvements. L’article propose des conseils et des explications techniques ; un produit se distingue dans chaque catégorie.

  • p. 36

    Test de produits  Les kits d’alarme

    Le nombre des cambriolages annuels en France est stable, mais les acteurs de la sécurité domestique sont de plus en plus nombreux : les matériels sont plus faciles à installer et à utiliser, ils coûtent moins cher, et les canaux de distribution se sont multipliés. Pour savoir quelle solution est la bonne pour vos biens, votre souhait d’implication et votre budget, Que Choisir a évalué des caméras connectées, des kits d’alarme et des forfaits tout compris de sociétés de télésurveillance. Pour les consommateurs à la recherche d’une solution complète sans abonnement, 9 kits d’alarme ont été testés sur leurs performances, la sécurité matérielle et les accessoires inclus (sirène extérieure, détecteur d’ouverture de porte…), lesquels ont leur importance en fonction de la configuration du lieu. L’article explique le fonctionnement et la nécessité d’agir en cas d’alerte. Trois produits sont mis en avant.

  • p. 38

    Test de produits  il y en a pour tous les goûts

    Dix barbecues de 229 à 999,90 €, à gaz, électriques, à charbon ou à pellets, ont été passés sur le gril des évaluations. Trois appareils se distinguent, un dans chaque catégorie. Le choix dépend de l’usage, de la saveur souhaitée, mais aussi du coût d’emploi et de l’empreinte écologique qu’ils impliquent

  • p. 40

    Test de produits  Encore trop de polluants

    Que Choisir a testé 12 peintures intérieures blanches à l’aspect satiné dont 5 affichent l’écolabel. Toutes sont étiquetées A+, censées être peu polluantes pour l’air intérieur. Et pourtant, les résultats de ce test montrent que l’efficacité ne rime pas toujours avec l’absence de polluants. Cinq produits émettent des teneurs en COV importantes même au bout de 28 jours, alors qu’ils sont jugés performants à l’issue du test. Que Choisir a également testé 3 peintures biosourcées composées d’ingrédients d’origine naturelle.

  • p. 42

    Test de produits  Pour la saveur, moins pour la santé

    Le marché des bières sans alcool prend de l’ampleur alors que celui de la bière décline de 1 % par an. Moins amères et plus sucrées, elles séduisent notamment les femmes et les jeunes. Que Choisir a testé 15 bières sans alcool (dont 3 bio et 3 bières d’abbaye) ainsi que 4 boissons à base de bière au jus de citron. Des analyses de la teneur en alcool et en sulfite, de la tenue de la mousse ainsi que la recherche d’éventuels contaminants ont été menées en laboratoire. Un test de dégustation et un décryptage des étiquettes (teneur en sucres, ajout d’arômes, allégations, etc.) ont également été effectués en parallèle. Bonne nouvelle : le goût est globalement au rendez-vous. Mais attention : côté nutrition, ces boissons ne sont pas meilleures que des sodas. Et côté santé, pour Justine Guillerault, médecin addictologue (Association Addictions France), les bières sans alcool peuvent être une aide au sevrage « à double tranchant ».

  • p. 46

    Test de produits  Un choix ponctuel

    Que Choisir remet les pendules à l’heure avec un test complet de 20 montres connectées coûtant de 50 à 999 € : mesures, fonctions santé (rythme cardiaque, oxygène dans le sang…), interactions avec le smartphone, fonctions supplémentaires (possibilité de passer un appel, détection de chute…). Trois modèles sont présentés comme de « bons choix ». Cependant, l’autonomie pose question, ainsi que l’avenir de la marque Fitbit, rachetée par Google

  • p. 48

    Test de produits  Autobronzants

    La tentation est grande de s’appliquer de l’autobronzant pour avoir bonne mine. Que Choisir présente les résultats d’un test de 6 autobronzants qui semblent tenir leurs promesses en termes d’efficacité, mais qui ont l’inconvénient de contenir du formaldéhyde et parfois des allergènes.

  • p. 50

    Décryptage  A la charge, les batteries !

    Que Choisir a évalué 50 véhicules électriques en mesurant notamment leur temps de charge sur une borne à domicile et sur des points de recharge rapide, afin de distinguer le faux du vrai au sujet des durées de charge et de l’autonomie annoncées par les constructeurs. Dix situations ont été analysées pour transmettre aux électro-automobilistes les meilleurs conseils d’usage

  • p. 53

    Décryptage  Les lobbys à la manoeuvre

    Que Choisir s’interroge sur la présence de l’agro-industrie au sein de la gouvernance du Conseil national de la restauration collective (CNRC). Ce dernier, chargé d’élaborer un projet d’arrêté sur l’équilibre nutritionnel des repas scolaires, serait susceptible d’être influencé par ces industriels dont les intérêts sont peu compatibles avec les recommandations pour une alimentation saine. Or réduire la consommation de graisses saturées et le sucre par la jeune génération devrait être enjeu majeur.

  • p. 54

    Décryptage  Dangereuse maladresse

    En raccordant pour la première fois un foyer à la fibre optique, un technicien d’une société travaillant pour le compte de Free a percé accidentellement un tuyau de gaz. Si le pire a été évité, la propriétaire en a eu pour 400 € de réparation. Cependant, il lui a fallu de nombreuses relances et l’intervention de l’UFC-Que Choisir pour être remboursée. L’article fait le point sur les recours possibles en cas de dégâts lors de travaux : vers qui se tourner ? Sous quel délai ? Faut-il fournir un devis pour être remboursé ?

  • p. 55

    Décryptage  Les preuves ne sont pas éclatantes

    Que Choisir a analysé la composition de 14 sérums antitaches (présence d’allergènes et de perturbateurs endocriniens notamment) ainsi que leurs qualités cosmétiques et a demandé aux fabricants les études scientifiques étayant leurs allégations : preuves d’efficacité, cohérence des allégations, transparence. À y regarder de près, on s’aperçoit que beaucoup d’étiquettes rivalisent d’astuces marketing sans apporter de réelles preuves scientifiques d’efficacité, citant par exemple des taux de satisfaction plutôt que des mesures objectives. Certains protocoles ne convainquent guère.

  • p. 58

    Décryptage  Ludiques, mais sans réels avantages

    Les gummies – ou gommes à mâcher – sont des compléments alimentaires à visées multiples : supplémentation en vitamines, lutte contre les troubles du sommeil, préparation au bronzage, etc. Leur texture gélifiée, leurs arômes fruités, leur consommation facile (pas besoin d’eau) séduisent. Leur aspect de confiserie, aussi : les ventes de gummies ne cessent de progresser en pharmacie, en parapharmacie ou dans les supermarchés. D’après les fabricants, cela favorise un meilleur suivi des cures. Mais que penser de leur composition ? Et présentent-ils des risques pour la santé ? Que Choisir met les consommateurs en garde contre de possibles risques de mésusage.

  • p. 64

    Tout s’explique  L’addition est salée !

    On a coutume de dire que l’on transporte une grande partie de sa vie dans son portefeuille. En cas de vol, les démarches sont nombreuses pour renouveler ses documents personnels, mais surtout, cela représente un coût. Que Choisir s’est livré à un petit calcul et au bout du compte, ce n’est pas donné.

  • p. 65

    Tout s’explique  Une décision remarquée

    Un arrêté de la cour d’appel de Versailles oblige une banque à rembourser 54 000 € à un de ses clients victime de spoofing ou détournement d’identité. Il a en effet cru avoir affaire à sa conseillère bancaire. Éclairage sur cette décision inédite en faveur des consommateurs

  • p. 65

    Tout s’explique  Pour les recouvrer, tout n’est pas permis

    Que peut faire – et ne pas faire – le service client ou le service juridique d’une société non payée, d’une société de recouvrement, ou un huissier afin de faire payer un débiteur ? Certains comportements peuvent s’avérer abusifs, et cet article les aborde pour s’en prémunir

  • p. 66

    Enquête  Nintendo battu par les joueurs

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.