Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 601 - avril 2021

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Savoir, voir, déclarer

  • p. 12

    Editorial  L'Europe s'en mêle

  • p. 14

    Action locale  Manger local : un logo pour soutenir les productions départementales

  • p. 14

    Action locale  Relations presse : communiquez qu'ils disent !

  • p. 14

    Action locale  Remontées de terrain : les voies qu'emprunte l'info

  • p. 15

    Action locale  Jeu vidéo : exclusion d’un prétendu tricheur

  • p. 15

    Action locale  Mariage : report payant

  • p. 16

    Zone rouge  Comment se passer des nitrites

    Des scientifiques ont confirmé en octobre 2020 l’avis du Centre international de recherche sur le cancer (Circ) : la consommation excessive de charcuteries dans lesquelles nitrites et nitrates sont ajoutés favorisent le cancer colorectal. Or les Français en mangent trop : 190 g en moyenne par semaine, alors que la limite serait de 150… Que Choisir a analysé 16 jambons cuits, 7 jambons secs, 4 types de lardons et 7 saucissons secs à la recherche des teneurs résiduelles en nitrites et nitrates, de la quantité de sel et des qualités organoleptiques. Un focus est proposé pour chaque famille de produits. Au début, ces additifs étaient utilisés pour leur action antibactérienne et leur coloration rose attrayante. L’enquête met en avant les initiatives de petits producteurs et d’AOP qui ont été les premiers à proposer des produits « sans nitrites », exigeant une grande qualité. La filière teste aussi des moyens de réduire les apports ou d’utiliser des nitrites après en avoir supprimé les effets délétères. Cependant, les réactions chimiques sont complexes entre les substances et lors de notre digestion. L’article décrypte les emballages portant les allégations « sans nitrites », « zéro nitrites », « fabrication sans nitrites »… et propose de nouvelles habitudes à adopter afin de consommer ces produits sans nitrites : durée de conservation, quantité et… couleur des aliments !

  • p. 22

    Ça pourrait vous arriver  La banque postale s'attaque aux PEL

    Les anciens PEL (plans d’épargne logement) ouverts il y a plusieurs années ne font pas vraiment l’affaire des banques en raison de leur rémunération élevée. Gautier Rault en a fait l’amère expérience avec deux PEL souscrits à la Banque postale qu’il destinait à ses enfants. Bien qu’il ait respecté les règles de gestion, sa banque n’a de cesse de vouloir clôturer ses PEL en lui adressant des courriers qui n’ont pas de raison d’être. Le client pense saisir le médiateur de la Banque postale, qui semble détenir déjà un certain nombre de dossiers dénonçant cette pratique. Que Choisir rappelle tout ce qu’il faut savoir sur ce placement.

  • p. 24

    Alerte  Peut-on encore manger ensemble ?

    Nous sommes de plus en plus nombreux à déclarer « manger mieux », c’est-à-dire plus sainement et plus en adéquation avec nos convictions. Ainsi, la part des régimes particuliers (régimes « sans » : sans gluten, sans sucres ajoutés, sans lactose, etc.) augmente dans la société. Que Choisir a établi une photographie de cette tendance sur la base de 8 000 réponses obtenues via un questionnaire en ligne ainsi que des témoignages reçus : la variété des pratiques alimentaires observées, les raisons du régime restrictif suivi, le poids des préconisations médicales sont passés au crible. L’adoption d’une alimentation particulière s’avère souvent source de frictions avec l’entourage. Certains « pratiquants » déplorent même un manque de tolérance lors des repas partagés.

  • p. 27

    Alerte  A tous les coups on perd !

    Acheter des boîtes mystères qui contiendront peut-être de superbes cadeaux dont la valeur sera supérieure au prix de la boîte, c’est la promesse de sites Internet qui, pour attirer le public, ont envoyé leurs boîtes à des influenceurs. Mais si ceux-ci ont reçu des téléphones portables et des produits de marque, le consommateur lambda a lui récolté des articles très bas de gamme. Ces plateformes de vente, comme PremiumBox, sont mal identifiées, changent souvent de nom… la prudence est donc de mise pour toute réclamation. Il en va de même des loteries en ligne, dont Que Choisir explique le fonctionnement et le résultat bien aléatoire

  • p. 28

    Alerte  Maison inhabitable

    Ce témoignage illustre bien les malfaçons récurrentes en matière de travaux d’isolation à 1 €. Après l’isolation des combles de leur maison, un jeune couple est rapidement indisposé par les fortes odeurs qui se dégagent du plafond. Et pour cause : la mousse isolante soi-disant écologique contient de l’urée-formol, une substance classée « cancérigène certain ». Après de multiples démarches, un expert rend un rapport qui conclut à la non-conformité de l’isolant et à la toxicité ambiante dans la maison. Après avoir déposé une plainte puis un référé contre l’entreprise Eco Isolation et la Maaf, le couple accepte un accord à l’amiable qui prévoit la décontamination de leur maison.

  • p. 30

    Alerte  Une marée de déchets

    La restauration rapide génère des quantités faramineuses de déchets d’emballage qui ne font pas l’objet d’un tri sélectif et envahissent les décharges et les incinérateurs. Depuis 2016, les enseignes sont cependant incitées à trier leurs emballages issus des salles et des cuisines dans les poubelles prévues à cet effet. Une mesure qui ne s’applique pas à la vente à emporter pour les consommateurs. Mais des améliorations sont en vue grâce à l’interdiction d’utiliser des produits en plastique jetables depuis le 1er janvier dernier. En se rendant dans 21 restaurants de 8 enseignes, Que Choisir a souhaité évaluer la quantité et le type de déchets (contenants, ustensiles et packaging) engendrés par l’achat de menus. La moyenne s’établit à 14 déchets en moyenne, contrairement aux sandwicheries plus raisonnables. Des points positifs sont à souligner, comme le choix de couvercles de boisson et de pailles désormais en carton.

  • p. 34

    Alerte  Des contrôles insuffisants ?

    Des milliers de produits à base de sésame ont été retirés de la vente car ils étaient contaminés par un pesticide, l’oxyde éthylène. Que Choisir a rapidement enquêté sur le problème et constaté, en novembre 2020, que les rappels et informations avaient sans doute été moins bien suivis qu’annoncé. Or un récent rapport sénatorial livre un constat alarmant sur les contrôles sanitaires appliqués aux aliments importés, et la Répression des fraudes le confirme. En cause : trop peu de contrôles effectués sur les 1 500 substances nocives à surveiller… et ce pour des raisons économiques ! Or la liste des pays importateurs et des denrées problématiques s’allonge, comme l’indique le réseau d’alerte européen (RASFF).

  • p. 36

    Test de produits  C'est du propre !

    Le célèbre savon de Marseille a la réputation d’un produit sain fréquemment utilisé pour l’hygiène corporelle, ou comme nettoyant ménager et pour le lavage du linge. L’appellation ne caractérise pourtant ni une origine, ni une méthode de fabrication, ni même une liste spécifique d’ingrédients. Si la fabrication classique du savon de Marseille admet communément des huiles végétales et de la soude, sans additifs et comprenant au maximum 6 ingrédients, d’autres savons intègrent du parfum et du colorant, voire du suif. Que Choisir a vérifié l’étiquetage de 50 références (savon, gel douche, lessive) et a observé la présence problématique d’allergènes dans certains produits affichant une image idyllique peu conforme à la réalité.

  • p. 40

    Test de produits  Selon vos priorités

    15 dentifrices fluorés ont été testés suivant leur efficacité, leur composition (irritants potentiels, allergènes, colorants non alimentaires, dioxyde de titane…), leur étiquetage, un test d’usage, mais aussi leur impact environnemental. Pour ce critère, l’effet des ingrédients est analysé : perturbateur endocrinien des êtres vivants, toxicité pour les organismes aquatiques, dégradabilité ou présence de microplastiques non filtrés par les stations d’épuration. L’emballage et le gaspillage ont aussi compté : les derniers grammes de dentifrice sont-ils utilisables ? Plusieurs marques proposent des dentifrices en pastilles, en sachets en papier ou en flacons réutilisables. Nos experts expliquent la nécessité du fluor contre les caries et les doses rassurantes analysées, mais aussi la notion incontournable d’abrasivité. Deux produits sont mis en avant

  • p. 42

    Test de produits  Du choix à tous les prix

    Que Choisir a testé 17 réfrigérateurs-congélateurs combinés (congélation en bas) et 8 modèles « top » (congélation en haut). Les appareils dotés de la technologie « no frost » ont l’avantage d’empêcher l’apparition de givre et les systèmes « low frost » permettent de le réduire en partie. Les prix font le grand écart de 180 à 999 €. Tout au long du test, l’évaluation de la congélation, la stabilité de la température, la consommation électrique, l’autonomie et l’ergonomie ont permis de déterminer les performances de chaque appareil.

  • p. 44

    Test de produits  Les trois mousquetaires

    Que Choisir a testé 20 modèles d’aspirateurs parmi lesquels 10 aspirateurs traîneaux (dont 4 sans sac), 5 aspirateurs balais sans fil et 5 robots. Les performances de nettoyage, évaluées sur les sols durs, bordures, tapis et moquettes, indiquent que des progrès restent à faire pour certaines familles de produits en matière d’efficacité

  • p. 46

    Test de produits  Avec ou sans fil

    Pour choisir le bon outil, il faut connaître ses diverses possibilités et ses besoins. Que Choisir a évalué 16 perceuses dont 11 sans fil et 5 filaires sur différents matériaux, suivant leur endurance, leur autonomie, leur sécurité et la commodité d’emploi. Trois modèles sont particulièrement mis en avant. L’article indique aussi les points à connaître : la percussion, le perforateur, le mandrin…

  • p. 48

    Décryptage  La voiture verte fait un flop

    Oui, les Français se préoccupent de l’environnement, mais est-ce toujours le cas quand il s’agit d’acheter une voiture ? Green New Car Assessment Program ou Green NCAP est, depuis 2016, un consortium indépendant dont l’UFC-Que Choisir fait partie. Son rôle : infléchir les constructeurs en faveur de véhicules plus sobres et moins polluants. Ses moyens ? Classer les modèles (9 citadines, 6 compactes, 3 routières, 1 monospace, 16 SUV 4×4) selon un barème environnemental transmis dans cet article : index de propreté de l’air, d’efficacité énergétique et de gaz à effet de serre. Mais il faut aussi donner la parole aux consommateurs français, allemands, belges, espagnols, italiens et portugais : 17 363 questionnaires ont ainsi été récoltés entre janvier et février 2020 sur l’environnement, la santé, les règles, la loi et les habitudes automobiles. Pour 45 % des Français, c’est pour son prix qu’ils achèteraient un véhicule et pour 1,3 %, son aspect environnemental ; 61 % opteraient pour un moteur à combustion contre 30 % pour un moteur hybride ; et 18,5 % de ceux qui en ont déjà un veulent le remplacer. Une majorité rejette l’instauration d’impôts et taxes pour les inciter à avoir un comportement plus « vert ». Pointé du doigt également : le manque d’informations sur la production et le recyclage des batteries et composantes automobiles, mais aussi sur les étiquettes énergétiques insuffisantes. Ces résultats montrent le chemin à parcourir…

  • p. 51

    Décryptage  Le bas de gamme, plus fragile ?

    Cette nouvelle enquête sur la fiabilité du petit électroménager a été réalisée avec nos homologues européens. Plus de 43 000 utilisateurs ont donné leur avis sur 6 catégories d’appareils tels qu’aspirateurs, centrales vapeur, friteuses, machines à expresso, fours à micro-ondes et robots culinaires. Un classement est établi selon un indice de fiabilité basé notamment sur le nombre et la répétition des pannes, l’âge de l’appareil et sa durée d’utilisation. Cette année, certaines marques « bon marché » réservent de bonnes surprises pour quelques familles de produits en se plaçant sur les premières marches du podium.

  • p. 54

    Décryptage  Des thérapies sans prise en charge

    Fatigue, angoisse, insomnie, etc., l’épidémie de Covid-19 et la crise économique qui en découle ont exacerbé le mal-être et la détresse psychologique d’un bon nombre de Français. Or, l’accès aux soins psychiques est mis à mal dans le pays depuis de nombreuses années. Non seulement les moyens humains font défaut pour répondre aux besoins de la population, mais ils se doublent d’un frein financier de taille : l’absence de prise en charge des thérapies. Pourtant, l’intérêt du remboursement des soins psy n’est pas que sanitaire, il est aussi source d’économies pour l’État, comme l’atteste un récent rapport de la Cour des comptes. Des expérimentations de remboursement menées par l’Assurance maladie, sont actuellement en cours dans 4 départements

  • p. 57

    Décryptage  Rien ne vaut une housse hermétique

    Procéder à un bon entretien de la maison est indispensable lorsqu’on souffre d’allergie aux acariens. Outre un ménage régulier, une température adéquate du logement, une literie et des textiles adaptés, il peut être utile d’investir dans des produits antiacariens efficaces. Que Choisir a testé 4 types de dispositifs censés les éliminer : 3 housses antiacariens, 2 aspirateurs spécifiques, 2 prises à ultrasons, ainsi que l’Acar Écran censé protéger la literie ou le canapé. L’effet sur la population d’acariens est inégal selon les produits, mais une solution se détache du lot.

  • p. 64

    Tout s’explique  Habiter à côté d'un site industriel

    L’incendie de l’usine Lubrizol en septembre 2019 à Rouen a rappelé que la France comptait 1 312 sites industriels classés Seveso et que 2 millions de personnes vivent à proximité de ces sites dangereux. Que Choisir explique les nécessaires informations et obligations de ces zones avec comme interlocuteurs mairies et industriels, et un plan de prévention des risques technologiques (PPRT). Les riverains ont aussi des obligations d’aménagement de leur foyer (renforcement des fenêtres, création d’un espace de confinement…) pour lesquels des aides et crédits d’impôt sont prévus

  • p. 65

    Tout s’explique  L'authentification forte débarque

    Les banques mettent peu à peu en place un nouveau dispositif, la clé digitale, afin de renforcer la sécurité des opérations bancaires en ligne. Ce système devra être appliqué par les banques au plus tard le 30 juin 2021 et entraînera la disparition progressive des deux moyens d’identification renforcés actuellement utilisés (réponse à une question secrète et code SMS).

  • p. 65

    Tout s’explique  « Un État n’a qu’un but : assurer sa survie »

    Dans le contexte actuel de pandémie, Benoît Vallon, historien des frontières, explique brièvement dans cette interview, en remontant le fil de l’Histoire, le principe de contrôle aux frontières, de la libre circulation et de l’apparition du passeport et du visa.

  • p. 66

    Enquête  Que le spectacle continue !

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.