Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 568 - avril 2018

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Chère SNCF

  • p. 13

    Editorial  L'antidote à la fièvre tarifaire

  • p. 16

    Test de produits  L'automesure au service de votre santé

    « Que Choisir » a testé 12 autotensiomètres électroniques dont 9 appareils à brassard, les plus classiques, et 3 pour le poignet. Les résultats des mesures ont été évalués puis confrontés à ceux obtenus avec un tensiomètre manuel par un professionnel de santé. La note finale a pris en compte le confort et la facilité d’utilisation des appareils. Le nombre d’hypertendus ne cesse de croître dans la population. Maladie silencieuse, l’hypertension artérielle est aussi un facteur de risque majeur d’accident vasculaire cérébral, d’infarctus, etc., d’où la nécessité de son étroite surveillance. Les médecins recommandent l’automesure parce qu’elle implique le patient dans le contrôle de sa tension et évite l’« effet blouse blanche » du cabinet médical. En pratique, la mesure de tension et les relevés doivent être réalisés selon des règles strictes.

  • p. 21

    Enquête  Le bon choix en un clic

    L’UFC-Que Choisir présente « QuelCosmetic », une nouvelle application disponible gratuitement sur votre smartphone. Pour savoir si le produit cosmétique que vous envisagez d’acheter contient des substances indésirables, scannez le code-barres pour connaître sa notation, symbolisée par des couleurs et des lettres. « Que Choisir » va plus loin en proposant des produits équivalents si la composition du produit choisi est problématique. Toute la gamme des cosmétiques est représentée avec plus de 6 000 références déjà évaluées, mais il est possible de nous signaler un produit non référencé en scannant le code-barres et en photographiant la liste des ingrédients.

  • p. 22

    Enquête  Le pire côtoie le meilleur

    Des clients mystères de 15 associations locales de l’UFC-Que Choisir se sont rendus dans plus de 770 pharmacies, avec un scénario qui, a priori, ne comportait pas de piège. Il s’agissait de demander une boîte de Doliprane 1 g et de l’Actifed rhume jour/nuit pour soigner un rhume. Mais attention, le Doliprane et l’Actifed contenant la même substance active, le paracétamol, il faut veiller à ne pas dépasser la dose de 4 g par jour, au risque d’effets toxiques pour le foie. Les pharmaciens ont-ils rempli correctement leur devoir de conseil ? « Que Choisir » a évalué la pertinence de leurs conseils, mais aussi l’information et le niveau des prix des médicaments. Dans l’ensemble, les avertissements ont bien été donnés. Cependant, encore près d’un quart des pharmaciens délivrent des indications dangereuses. Or, le risque de surdosage avec ces médicaments antirhume est réel. Côté prix, c’est la grande culbute, avec des écarts importants et une information qui fait souvent défaut. L’UFC-Que Choisir souhaite élargir la distribution des médicaments sans ordonnance aux parapharmacies et aux espaces dédiés dans les grandes surfaces sous la surveillance d’un pharmacien diplômé. Elle demande aussi l’interdiction de toute publicité pour les médicaments auprès du grand public.

  • p. 26

    Enquête  Bloctel n'a rien changé

    Plus de 600 lecteurs ont fait part de leur exaspération sur l’inefficacité du dispositif Bloctel, censé faire barrage aux sollicitations commerciales par téléphone. Près de 2 ans après sa mise en place, ce service gratuit antidémarchage téléphonique est loin d’avoir fait ses preuves. L’absence de contrôle et de sanctions de la part des pouvoirs publics a incité les entreprises à poursuivre leurs pratiques de démarchage agressives. Malgré les 114 490 signatures recueillies lors de la pétition « Stop au harcèlement » lancée par « Que Choisir », le gouvernement traîne les pieds pour remédier au problème. En attendant d’obtenir satisfaction, « Que Choisir » poursuit son action et livre une série de conseils pour se prémunir face aux appels commerciaux insistants.

  • p. 28

    Enquête  Deux ans et déjà menacée

    Depuis le 18 mars 2016, dans le cadre de la loi Hamon, le délai pour bénéficier de la garantie légale sans avoir à prouver l’existence d’un défaut lors de l’achat est passé de 6 à 24 mois. Or « Que Choisir », témoignages à l’appui, a mené l’enquête et, dans les magasins, ces nouveautés juridiques ne sont toujours pas bien connues : même dans des enseignes comme la Fnac, Amazon ou Apple, certains consommateurs étaient renvoyés vers les services après-vente des fabricants. À quoi a-t-on le droit, précisément ? Voici les trois garanties à connaître : la garantie légale de conformité, la garantie légale des vices cachés et la garantie commerciale. Le délai pourrait être abaissé à 1 an au nom d’une homogénéisation européenne, la question est pour l’heure débattue au niveau du Conseil européen…

  • p. 30

    Test de produits  Beaucoup en veulent à votre peau

    Les mentions « hypoallergénique », « peaux sensibles », « testé dermatologiquement » mettant en avant des allégations santé ont le vent en poupe. Elles sont nombreuses sur les produits de vaisselle à la main. Mais ces allégations sont-elles encadrées ? Peut-on s’y fier ou ne sont-ce que des arguments marketing ? Pour le savoir, « Que Choisir » a décrypté la liste des ingrédients de 20 liquides vaisselle (de grande marque, de marque de distributeur et de marque « verte ») arborant ces mentions sur leur emballage. Après examen, les résultats sont sans appel. Plus de la moitié contiennent des composés allergisants, parfums ou conservateurs (dont du méthylisothiazolinone [MIT] et du benzisothiazolinone [BIT]), d’autres s’avèrent irritants. Quant à l’écolabel européen, s’il apparaît plus protecteur, il n’est pas un gage de totale innocuité, comme le démontre cette expertise. Attention !

  • p. 33

    Test de produits  Les meilleurs le demeurent

    La longévité d’un pneumatique peut varier en fonction de divers facteurs : pression de gonflage, type de conduite, route empruntée, charge du véhicule… En 2016, lors d’une enquête de fiabilité réalisée en partenariat avec d’autres homologues européens, « Que Choisir » avait demandé à ses lecteurs combien de kilomètres ils avaient parcourus avec leurs pneus, établissant un classement du nombre moyen de kilomètres avant usure. Les résultats corroborent ceux du test de performance suivant différents niveaux d’usure réalisé par « Que Choisir » sur 28 pneus d’été de marques telles que Dunlop, Firestone, Continental, Pirelli, Seperit, Cooper, Kleber, Michelin… Deux dimensions ont été évaluées : 175/65 R 82T et 205/55 R16 91V. Les critères ont été le comportement sur sol mouillé et sur sol sec, la durée de vie, la résistance au roulement et le bruit. Le classement avant et après usure a-t-il été modifié ? Deux enveloppes ont été élues « bon choix » dans chaque dimension et l’article donne des conseils précis pour bien prendre soin de ses pneus en étant attentif à la pression, à l’usure et à l’âge de ses pneumatiques.

  • p. 36

    Test de produits  Lavantes-séchantes

    « Que Choisir » a testé 11 lave-linge séchants dont 9 à chargement frontal et 2 à chargement par le dessus. Efficacité de lavage et de séchage, consommation d’eau et d’électricité, niveau sonore, autant d’éléments qui ont permis de classer tous les modèles selon leurs performances. Avant d’opter pour une machine lavante-séchante, étudiez les avantages et inconvénients de ces appareils dont le prix n’est parfois pas négligeable, puisque ceux que « Que Choisir » a testés vont de 499 à 1 899 € pour le meilleur choix.

  • p. 38

    Test de produits  Avez-vous les bons réflexes ?

    10 000 de nos abonnés ont répondu sur leur manière de protéger leurs données : 93 % d’entre eux ont un antivirus, pour la moitié gratuit. Mais si 91 % estiment être bien protégés, le test de 20 logiciels de sécurité Internet effectué par « Que Choisir » confirme que ce n’est pas le cas. Les logiciels ont été mis à l’épreuve de 100 sites hébergeant des fichiers malveillants (rançongiciel ou ramsomware, bots, porte dérobée…) et 200 sites d’hameçonnage. Leur facilité d’emploi a également été évaluée. Une suite de sécurité est mise en avant comme « meilleur choix » parmi les payants et une parmi les gratuits.

  • p. 40

    Test de produits  Ils laissent sans voix

    Compatibles avec les box pour les offres triple play et les lignes RTC classiques (qui vont disparaître), les téléphones sans fil pour les domiciles se vendent encore, mais dans le test de « Que Choisir », 14 modèles de marques telles que AEG, Doro, Gigaset, Alcatel, Panasonic, Philips… ont tous présentés une grande faiblesse en… qualité d’écoute ! Évalués également sur leur portée, leurs caractéristiques (répondeur, fonction babyphone, conférence à trois…) et leur facilité d’utilisation, trois appareils se sont distingués, l’un comme « meilleur choix » et deux comme « bon choix ». L’article donne des conseils pour bien choisir le modèle le mieux adapté à ses besoins, certains pouvant particulièrement convenir aux seniors, par exemple.

  • p. 42

    Test de produits  À chaque terrain sa machine

    Pas moins de 15 tondeuses à gazon ont été testées par « Que Choisir » dont 6 thermiques (à essence), 6 électriques et 3 munies d’une batterie, pour des prix allant de 97 à 659 €. La qualité de la tonte a été évaluée sur des pelouses différentes et sur des terrains avec dénivelés. D’autres critères entrent en ligne de compte comme la capacité du bac, le niveau sonore, la maniabilité, les consommations d’essence et d’électricité, l’autonomie de la batterie… L’appréciation globale intègre également la solidité et la sécurité. Quelques modèles possèdent une fonction « mulching » qui consiste à utiliser l’herbe broyée comme engrais naturel. Le choix d’une tondeuse sera avant tout fonction de la taille et de la nature du terrain.

  • p. 44

    Test de produits  Des emballages qui font tache

    « Que Choisir » a fait analyser par deux laboratoires indépendants les emballages en papier ou en carton d’aliments provenant de 14 fast-foods et pop-corn pour micro-onde : 4 contiennent des composés perfluorés (PFC) en quantités non négligeables… En effet, pour limiter les taches que leurs produits gras et chauds laisseraient sur les mains, des industriels utilisent des emballages comportant ces PFC, dans lesquels on retrouve les PFOA, PFOS et PFHxS, des molécules persistantes dans l’environnement et les organismes vivants. Moins connues que les huiles minérales ou les nanoparticules, ces substances doivent cependant être surveillées, comme le réclament les 200 chercheurs du monde entier qui ont cosigné en 2015 le manifeste de Madrid. Des études confirment en effet que les PFOA et PFOS auraient un lien avec des cancers, des atteintes hépatiques et thyroïdiennes ou des fonctions hormonales. Quant au PFC, il serait en cause dans la régulation pondérale et l’épidémie d’obésité. D’autre part, de nombreuses autres molécules restent non étudiées et il n’existe donc pas de législation claire au niveau européen pour réglementer leur dose journalière tolérable par l’homme. L’article détaille précisément les interdictions en cours et leurs limites, et donne des conseils.

  • p. 47

    Enquête  Une administration affaiblie

    Le long délai écoulé avant le retrait des lots de lait contaminé Lactalis pose question… « Que Choisir » a enquêté et la nouvelle organisation de la Répression des fraudes serait un des éléments de réponse. Depuis la réforme générale des politiques publiques (RGPP) de 2008, les agents de la répression des fraudes ont été réduits et répartis : 25 % sont allés dans les directions régionales (les Dirrecte) chapeautées par les préfets et ne s’occupent que des dossiers de la concurrence, une quarantaine est restée sous les ordres de la direction centrale de Paris et forme le service national d’enquête (SNE) pour des investigations plus conséquentes. La majorité des enquêteurs a surtout été répartie dans les nouvelles directions départementales de protection de la population (DDPP), sous les ordres des préfets de département. Non seulement leurs tâches sont très étendues – de la protection économique à la sécurité du consommateur en tout domaine – mais leur nombre n’est pas suffisant (4 agents sur le terrain par département !). Bien plus, les résultats de leurs travaux se dégradent, comme l’indique un rapport de l’Inspection générale des finances (IGF). Ils sont soumis à des rendements préjudiciables pour des enquêtes de fond, et quand ces dernières ont lieu, le préfet pourrait parfois opter pour la préservation de l’emploi d’une entreprise suspectée plutôt que pour la poursuite des investigations et sanctions éventuelles… Un focus est dédié aux autocontrôles obligatoires pour les industriels qui se substituent à ceux de l’État.

  • p. 50

    Enquête  La loterie des séjours linguistiques

    Le séjour linguistique est l’occasion de parfaire l’apprentissage d’une langue et de découvrir une autre culture. Mais ce secteur, moins lucratif que les colonies de vacances et un temps placé sous la tutelle de deux ministères, a été relégué à l’arrière-plan. Face à une multitude d’organismes et d’offres, difficile de faire un choix éclairé et approprié pour son enfant : séjour court ou long, cadre collectif ou plus familial, type d’activité… La certification NF service (Afnor) est un premier indice, mais ne constitue pas une garantie absolue. Aussi est-il préférable, selon « Que Choisir », d’apporter une attention particulière aux contrats, voire de contacter les organismes pour des précisions, car l’expérience réserve parfois de mauvaises surprises, comme en attestent certains témoignages.

  • p. 54

    Enquête  Concurrence court-circuitée

    « Que Choisir » éclaire le marché de l’électricité : ouvert à la concurrence avec EDF mais aussi Engie, Total, Eni et une vingtaine d’autres pour la fourniture, il n’en est pas de même pour l’approvisionnement, concentré sur EDF. L’acteur historique détient en effet 100 % des centrales nucléaires, 78 % de la puissance dégagée par le parc hydraulique et 58 % des centrales thermiques au charbon, au fioul ou au gaz… Pour aider ses concurrents, l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) permet aux fournisseurs alternatifs de se fournir à un prix fixe de 42 €/MWh dans certains contextes. Cependant, l’électricité ne se stockant pas, son marché est complexe pour correspondre à la demande. Ainsi, pour raison de maintenance ou de panne, les réacteurs nucléaires sont moins utilisés et les autres moyens de production font augmenter le prix de gros… Et plus ce prix de gros est élevé, plus le consommateur verra sa facture grimper. Or, une étude de l’UFC-Que Choisir démontre que cette diminution de la production nucléaire pourrait intervenir sans causes de maintenance ou de panne. De quoi s’interroger sur certaines pratiques qui font payer un surcoût aux abonnés d’EDF comme à ceux des fournisseurs alternatifs…

  • p. 56

    Enquête  Une menue monnaie qui coûte cher

    Le plus souvent oubliées dans une coupelle ou au fond d’un sac, les petites pièces en cuivre de 1 ou 2 centimes sortent du circuit économique. Chaque année, la Monnaie de Paris en produit donc de nouvelles. Or leur coût de fabrication, établi entre 1 et 4 centimes, est plus élevé que leur valeur nominale, une activité déficitaire financée par le contribuable ! Quelques pays ont franchi le pas en les supprimant ; l’expérience montre que la règle de l’arrondi applicable aux paiements en espèces n’a pas lésé les consommateurs. Alors que 58 % des Français seraient favorables à la suppression de ces petites pièces, la France s’interroge à son tour dans l’attente d’un avis de la Commission européenne.

  • p. 60

    Fiche conso Pratique  Résilier son contrat

    Depuis la loi consommation du 17 mars 2014 dite loi Hamon, l’assuré comme l’assureur peuvent résilier un contrat d’assurance chaque année à l’échéance de ce dernier. L’assuré a tout intérêt à faire jouer la concurrence pour trouver des garanties plus compétitives. Cette disposition concerne les assurances auto et habitation, l’assurance emprunteur et affinitaire étant la seule facultative. Cette fiche pratique indique la marche à suivre et les délais de résiliation pour chaque contrat d’assurance.

  • p. 61

    Fiche conso Pratique  Maitriser sa consommation de data

    À cause d’un forfait mobile limité, d’un accès Internet par satellite ou d’un débit ADSL faible, la consommation de données peut vite augmenter. Pour la limiter, « Que Choisir » vous conseille : paramétrer les applications gourmandes en data, ne réaliser les téléchargements de mises à jour qu’avec un réseau Wi-Fi et, à certaines heures, régler sa parabole, couper certains terminaux utilisant le flux Internet, utiliser un compteur de données…

  • p. 61

    Fiche conso Pratique  Faire mesurer son exposition

    Cette consopratique détaille la procédure à suivre pour faire mesurer, comme la loi le permet depuis le 1er janvier 2014, son taux d’exposition aux ondes électromagnétiques et ce gratuitement, par un laboratoire indépendant. À qui s’adresser (collectivité locale, préfecture, Agence régionale de santé, association agréée ou Agence nationale des fréquences), et dans quels termes ? Comment se déroulent les mesures ? Comment les résultats sont-ils transmis et, le cas échéant, diffusés ? Quelles actions sont possibles si les normes en vigueur ne sont pas respectées ?

  • p. 64

    Action locale  Marion Lemoine : portrait de bénévole

  • p. 65

    Action locale  Jean-Jacques Terrière : portrait de bénévole

  • p. 65

    Action locale  Roland Hugot : portrait de bénévole

  • p. 66

    Enquête  Sans carte bancaire depuis trois mois...

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.