Que Choisir Mensuel n° 559 - juin 2017

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Double fracture

  • p. 13

    Editorial  Toujours aussi voraces !

  • p. 16

    Enquête  Trop bon marché pour être honnêtes ?

    Le marché du vin vendu en bag-in-box (BiB) ou « cubi » progresse d’année en année dans les grandes surfaces, jusqu’à représenter aujourd’hui plus du tiers des volumes de ventes. Certains cavistes seLe marché du vin vendu en bag-in-box (BiB) ou « cubi » progresse d’année en année dans les grandes surfaces, jusqu’à représenter aujourd’hui plus du tiers des volumes de ventes. Certains cavistes se sont même spécialisés dans le BiB. Certes, ce dernier affiche un prix attractif et séduit par son côté pratique. Mais quel segment de vente occupe-t-il ? Et d’où provient le vin ? « Que Choisir » a enquêté sur l’offre en BiB, sur l’évolution de son image et sur la conservation qu’autorise un tel conditionnement par rapport à la bouteille en verre.

    Lire la suite

  • p. 19

    Enquête  Un carrossier brise la glace

    Cet article dévoile comment Carglass, spécialiste du pare-brise, surévalue le prix des pièces par rapport au tarif constructeur habituellement respecté par la profession. Comme le bris de glaceCet article dévoile comment Carglass, spécialiste du pare-brise, surévalue le prix des pièces par rapport au tarif constructeur habituellement respecté par la profession. Comme le bris de glace n’entre pas en ligne de compte dans le calcul du bonus-malus par les assureurs, qui remboursent directement les frais, la tentation de gonfler la facture est grande pour les enseignes qu’ils ont agréées. Une pratique peut-être préjudiciable à la fois pour les carrossiers indépendants et pour les particuliers ?

    Lire la suite

  • p. 22

    Test de produits  Est-ce vraiment une bonne affaire ?

    De 30 à 50 % moins chers que des neufs, les smartphones reconditionnés sont-ils de qualité ? « Que Choisir » a testé 14 iPhone, car ce modèle représente 80 % du marché de l’occasion. Ces appareils ontDe 30 à 50 % moins chers que des neufs, les smartphones reconditionnés sont-ils de qualité ? « Que Choisir » a testé 14 iPhone, car ce modèle représente 80 % du marché de l’occasion. Ces appareils ont été achetés auprès d’opérateurs mobiles, de grandes surfaces, de spécialistes du multimédia ou du reconditionné, de boutiques en ligne. L’analyse a porté sur l’adéquation entre l’offre proposée et la réalité, sur la conformité par rapport à un appareil neuf (qualité d’écran, du multimédia, de batterie…) et sur la présence d’accessoires. « Que Choisir » détaille ces résultats, pointant des informations manquantes comme le classement de l’appareil suivant son état, son « grade », etc. L’article donne des conseils pour bien acheter son smartphone d’occasion entre particuliers, en magasin ou sur Internet, en veillant au déblocage réseau, à la garantie commerciale, à l’état de la batterie, à l’effacement des données personnelles de l’utilisateur précédent, etc. Réparer son appareil est également une option. 100 millions de téléphones seraient inutilisés dans nos placards, aussi une soixantaine de sites Internet proposent de les racheter et de les réparer, mais les revendent ensuite au prix fort, hélas. Or, pour mieux encourager les consommateurs à réparer leur matériel et à consommer durable, « Que Choisir » a contacté divers réparateurs et indique un panel de prix suivant le type de panne (connecteur de charge, changement de batterie, tiroir SIM…).

    Lire la suite

  • p. 26

    Test de produits  Des produits pas toujours à la hauteur

    Les mauvaises conditions climatiques ont eu des conséquences catastrophiques sur la récolte des olives italiennes et françaises en 2016. Parmi les 15 huiles d’olive bio étiquetées « vierge extra »Les mauvaises conditions climatiques ont eu des conséquences catastrophiques sur la récolte des olives italiennes et françaises en 2016. Parmi les 15 huiles d’olive bio étiquetées « vierge extra » qu’a testées « Que Choisir », une seule est d’origine italienne, 5 proviennent de l’Union européenne (UE), 9 sont composées en tout ou partie d’huile tunisienne ou non UE. Les producteurs se tournent désormais vers le 4e fournisseur mondial, la Tunisie, pour des raisons de rentabilité mais aussi pour les saveurs de ses huiles appréciées par beaucoup de consommateurs. Pour être « vierge extra », une huile doit répondre à des critères stricts et précis ; le protocole de test est spécifique car il porte à la fois sur des analyses physico-chimiques et sur une évaluation organoleptique (type de fruité) menée par des experts. Ainsi, 5 huiles parmi les 15 pâtissent d’un défaut « rance » et ont été déclassées dans la catégorie inférieure « vierge ». En revanche, aucun résidu de traitement phytosanitaire, de phtalates ou d’huiles minérales n’a été détecté, ou alors à des doses infimes. À l’occasion d’une interview, une oléologue et le fondateur d’Olivier and Co nous livrent des informations précieuses sur la production et les qualités aromatiques des huiles d’olive.

    Lire la suite

  • p. 30

    Test de produits  Chers et peu efficaces

    Apparus il y a dix ans, les aspirateurs robots avaient alors séduit les consommateurs. Depuis, en raison de leurs qualités assez médiocres et de leur coût élevé, ces appareils rencontrent nettementApparus il y a dix ans, les aspirateurs robots avaient alors séduit les consommateurs. Depuis, en raison de leurs qualités assez médiocres et de leur coût élevé, ces appareils rencontrent nettement moins de succès. « Que Choisir » a testé 17 modèles et contrôlé leurs performances sur sols dur, tapis et moquettes, sans oublier les angles et bordures. Leur niveau sonore a été mesuré par un sonomètre et évalué par un panel d’utilisateurs ; la facilité d’emploi et la consommation électrique en chargement comme en veille comptent dans l’appréciation globale. Ils s’avèrent indéniablement moins efficaces que les aspirateurs traîneaux, en particulier sur moquettes et tapis.

    Lire la suite

  • p. 32

    Test de produits  Boîtiers et applis

    Faut-il un GPS ou une application mobile pour rouler avec précision ? Pour le déterminer, « Que Choisir » a testé 6 boîtiers GPS de marque Tom Tom, Garmin, Mio ou Takara, sur des critères de facilitéFaut-il un GPS ou une application mobile pour rouler avec précision ? Pour le déterminer, « Que Choisir » a testé 6 boîtiers GPS de marque Tom Tom, Garmin, Mio ou Takara, sur des critères de facilité d’emploi, de lisibilité de l’écran et de qualité de guidage vocal et visuel. Un produit a été élu « meilleur choix » et un autre « bon choix ». « Que Choisir » a également évalué plusieurs applications pour smartphone, dont tous les résultats sont accessibles sur notre site Internet, et présente un « meilleur choix » et un « bon choix » dans chaque catégorie (applications payantes et gratuites). Un focus est dédié à l’appli Waze. Enfin, pour vous aider à bien choisir, l’article décrit des fonctions qui peuvent faire la différence, tels l’info trafic ou la signalisation de zones de danger, mais aussi la reconnaissance vocale, le text to speech plus précis en mots de guidage, les IQ route et traffic trends, les POI (points of interest) et les modes vélo ou piéton. Les GPS embarqués pour camping-car, les Apple Car Play, Android Auto et Mirror Link sont brièvement présentés.

    Lire la suite

  • p. 35

    Test de produits  Oubliez les premiers prix

    Avec des prix allant du simple au sextuple, le marché des tablettes tactiles apparaît complexe. Aussi, « Que Choisir » a évalué 20 tablettes tactiles de marques Samsung, Apple, Asus, Huawei, Sony,Avec des prix allant du simple au sextuple, le marché des tablettes tactiles apparaît complexe. Aussi, « Que Choisir » a évalué 20 tablettes tactiles de marques Samsung, Apple, Asus, Huawei, Sony, Lenovo ou Archos selon leur qualité d’écran, leurs performances (processeur, mémoire…), leur facilité d’emploi, leurs qualités multimédias (appareil photo, lecteur de MP3 et de vidéo…), l’autonomie de la batterie ainsi que la connectique. Deux produits « bon choix » ont été mis en avant parmi les modèles pas trop onéreux. Un « match » oppose deux modèles dont le dernier-né de Samsung, et deux modèles d’Apple. Les résultats sont parfois surprenants, avec un appareil désigné « meilleur choix » à chaque fois. L’article propose un focus sur l’utilisation des tablettes tactiles par les enfants et la manière de garder le contrôle avec des applications comme Family Link ou le mode Enfant prévu à cet effet par les fabricants.

    Lire la suite

  • p. 38

    Test de produits  la sécurité avant tout

    La chaise haute occupe une place de choix quasi incontournable en puériculture. « Que Choisir » a réalisé un test de 18 chaises hautes en vérifiant leur stabilité, le confort de l’enfant, leur facilitLa chaise haute occupe une place de choix quasi incontournable en puériculture. « Que Choisir » a réalisé un test de 18 chaises hautes en vérifiant leur stabilité, le confort de l’enfant, leur facilité d’emploi et de nettoyage, leur durabilité, et surtout leur sécurité. Pas moins de 7 700 accidents sont à déplorer chaque année dans les 28 pays membres de la communauté européenne, incitant le conseil allemand des consommateurs (DIN) à proposer une modification de la norme (meilleure stabilité des pieds). En dépit de plusieurs non-conformités sans gravité pour certaines, les résultats sont bons, à l’exception de deux modèles fortement déconseillés par « Que Choisir » en raison de leur grande instabilité. Parmi les conseils formulés, il est rappelé qu’un enfant même attaché avec un harnais doit toujours rester sous la surveillance d’un adulte.

    Lire la suite

  • p. 40

    Enquête  Des qualités homogènes

    Fabriqué en France, la Peugeot 2008 est le SUV le plus vendu dans l’Hexagone. Mérite-t-elle ce succès ? Pour le déterminer, « Que Choisir » publie ses résultats de crash-test en matière de protectionFabriqué en France, la Peugeot 2008 est le SUV le plus vendu dans l’Hexagone. Mérite-t-elle ce succès ? Pour le déterminer, « Que Choisir » publie ses résultats de crash-test en matière de protection des adultes, enfants et piétons, et a analysé l’avis de 224 automobilistes possédant une 2008 (122 modèles essence et 102 diesels). Les critères d’appréciation ont été l’habitacle (insonorisation, assise, visibilité, GPS), les performances (boîte robotisée, consommation réelle sous-estimée…), la sécurité primaire (direction, visibilité, comportement sur différents types de route, freinage) et l’entretien. L’article évoque également le prix des pièces détachées pour ce véhicule.

    Lire la suite

  • p. 44

    Test de produits  Avantage au haut de gamme

    « Que Choisir » a testé 16 polos fabriqués en Chine, Vietnam, Bangladesh, etc. estampillés de grands noms de la mode (Hugo Boss, Lacoste…) mais aussi d’enseignes à petit prix (La Halle, Kiabi…). Dans« Que Choisir » a testé 16 polos fabriqués en Chine, Vietnam, Bangladesh, etc. estampillés de grands noms de la mode (Hugo Boss, Lacoste…) mais aussi d’enseignes à petit prix (La Halle, Kiabi…). Dans quelle mesure, au moment du choix, le consommateur peut-il se fier à la marque ? Offre-t-elle une assurance de qualité des produits ? Pour le déterminer, chaque polo a été soumis à une batterie d’essais et examiné par des experts : la solidité du tissu, la résistance des couleurs (au lavage, aux frottements et à la sueur), la qualité de confection, etc. ont été mis à l’épreuve. Au final, des petits défauts qui font toute la différence…

    Lire la suite

  • p. 46

    Enquête  Des délais qui s'allongent

    Les statistiques de la direction de la Sécurité civile sur les délais d’intervention moyens des pompiers révèlent une augmentation de 1 minute. Selon Jean-François Schmauch, ancien officier deLes statistiques de la direction de la Sécurité civile sur les délais d’intervention moyens des pompiers révèlent une augmentation de 1 minute. Selon Jean-François Schmauch, ancien officier de sapeurs-pompiers, non seulement les délais sont disparates d’un département à l’autre, mais ils ne sont pas comparables entre eux car ils ne s’appuient pas sur les mêmes critères. De plus en plus sollicités, entre autres pour suppléer au Samu, les pompiers sont confrontés à des fermetures de caserne, à des effectifs insuffisants et à des contraintes budgétaires accrues. « Que Choisir » publie un tableau mentionnant les délais d’intervention par département d’une part pour les incendies, d’autre part pour les secours à la personne et les accidents, mettant en évidence les délais problématiques. Si la qualité de leur mission et leur dévouement ne sont pas mis en cause, les délais d’intervention en France sont malgré tout plus élevés que chez nos voisins européens où il existe des normes respectées par la profession.

    Lire la suite

  • p. 49

    Enquête  Fin du RTC : les premiers couacs

    2022 sonnera la fin du RTC (réseau téléphonique commuté), le réseau en cuivre qui permet de téléphoner via un branchement sur une prise murale. Telle est la décision prise par l’Arcep (Autorité de2022 sonnera la fin du RTC (réseau téléphonique commuté), le réseau en cuivre qui permet de téléphoner via un branchement sur une prise murale. Telle est la décision prise par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et l’opérateur Orange afin d’améliorer la qualité de service tout en s’adaptant aux normes internationales. SFR, également concerné, a pris les devants sans ménagement en coupant d’ores et déjà la ligne téléphonique fixe de ses clients, sans préavis. « Que Choisir » explique en quoi va consister le basculement du RTC vers l’IP (Internet Protocol).

    Lire la suite

  • p. 50

    Enquête  Les pommiers à l'épreuve

    De mars à fin août, jusqu’à 50 traitements de pesticides ont lieu pour préserver les pommiers golden AOP du Limousin, avec pour conséquences un accès limité à leur jardin pour les riverains qui seDe mars à fin août, jusqu’à 50 traitements de pesticides ont lieu pour préserver les pommiers golden AOP du Limousin, avec pour conséquences un accès limité à leur jardin pour les riverains qui se sont réunis en association, craignant pour leur santé. En effet, rien que pour combattre le champignon causant la tavelure, jusqu’à 22 pulvérisation de fongicides sont réalisées à partir du printemps ! Une plainte a été déposée en 2011 avec relaxe et, depuis, les relations se sont tendues entre habitants et arboriculteurs. Si bien qu’en mars 2017, une charte de bonnes pratiques a été signée, dans laquelle ces derniers s’engagent à placer une haie entre leurs vergers et les habitations, et à ne pas traiter les dimanches et jours fériés. Mais dans la réalité, ces mesures sont lentes à se mettre en place. « Que Choisir » enquête, étudiant les pistes de l’Inra pour d’autres variétés de fruits, et détaille d’autres pratiques comme le recours aux auxiliaires : les nichoirs à mésanges et à chauve-souris, les massifs d’orties ou les barrières physiques de chaux, d’argile… C’est ainsi qu’agit un producteur de pommes biologiques, qui rencontre de nombreux obstacles malgré la reconnaissance du consommateur. Une carte émanant d’Agreste indique la répartition des traitements phytosanitaires des pommiers dans toute la France.

    Lire la suite

  • p. 53

    Enquête  Les syndics forcent l'Alur

    Après son entrée en vigueur, en juillet 2015, le décret sur le contrat-type de syndic de copropriété et les prestations particulières méritait une attention particulière. Après avoir contribué àAprès son entrée en vigueur, en juillet 2015, le décret sur le contrat-type de syndic de copropriété et les prestations particulières méritait une attention particulière. Après avoir contribué à l’élaboration de ce contrat-type jugé équilibré, l’ARC (Association des responsables de copropriété) et l’UFC-Que Choisir ont analysé les contrats des principaux syndics représentant 70 % de la profession (Citya, Foncia, Immo de France, Loiselet et Daigremont, Nexity). Ce décret en application de la loi Alur (Accès au logement et un urbanisme rénové) définit un forfait de base comprenant des prestations de gestion courante et une liste limitative des prestations particulières pouvant donner lieu à des honoraires supplémentaires. Les deux associations déplorent une hausse des tarifs des missions prévues dans le forfait, voire une baisse de niveau de celles-ci pour un prix resté stable, et surtout une envolée des coûts des prestations hors forfait. Un bilan décevant aux yeux de l’ARC et de l’UFC, qui estiment que le contrat-type n’a pas jugulé les pratiques abusives des syndics.

    Lire la suite

  • p. 54

    Enquête  Les hôteliers pris en otage

    Vous recherchez un hôtel sur Internet ? La plupart du temps apparaît en premier résultat d’affichage le site Booking.com. Comment le site de réservation en ligne est-il devenu si rapidementVous recherchez un hôtel sur Internet ? La plupart du temps apparaît en premier résultat d’affichage le site Booking.com. Comment le site de réservation en ligne est-il devenu si rapidement incontournable auprès du public ? L’enquête explique les ressorts utilisés par la société sur Google. Son succès, elle le doit en grande partie au « brandjacking » hôtelier : l’achat de mots-clés, notamment des marques d’hôtels, sur les moteurs de recherche. Partant d’exemples précis, « Que Choisir » décrypte la méthode Booking, les raisons pour lesquelles certains hôteliers s’en détournent, mais livre aussi des astuces permettant à chacun d’identifier les annonces commerciales et de s’en passer, tout en réalisant de vraies économies !

    Lire la suite

  • p. 57

    Enquête  Gare aux faux espoirs !

    Des consommateurs ont rémunéré des sociétés d’expertise en crédits immobiliers pour repérer d’éventuelles erreurs de calcul du taux appliqué par la banque. Or, « Que Choisir » rappelle que dans ceDes consommateurs ont rémunéré des sociétés d’expertise en crédits immobiliers pour repérer d’éventuelles erreurs de calcul du taux appliqué par la banque. Or, « Que Choisir » rappelle que dans ce domaine, rien n’est acquis même si l’erreur est décelée. En effet, si la sanction devrait impliquer un passage du taux effectif global (TEG) au taux légal – lequel est très bas –, dans les faits, c’est le tribunal qui juge. Les dernières affaires, dans des tribunaux de grande instance de Paris ou de Marseille, ne sont pas positives, car les juges sont sans doute lassés de la multiplication de telles procédures et des sociétés se déclarant « expertes ». L’enquête révèle surtout les faces obscures de sociétés d’expertise pas si altruistes, telle l’association SOS Aide. Quant à Humania Consultants, le plus gros acteur du marché, ses finances sont menacées en raison du nombre de dossiers déboutés par les tribunaux, et ce en dépit d’une garantie protection juridique… qui n’est plus assumée par l’assureur. L’article propose des pistes de réflexion aux clients dépités.

    Lire la suite

  • p. 60

    Fiche conso Pratique  Enfin résiliable tous les ans

    Désormais, le droit annuel de résiliation de l’assurance emprunteur est inscrit dans le code des assurances (article L.313-30). Cet article en indique les modalités suivant la date à laquelle leDésormais, le droit annuel de résiliation de l’assurance emprunteur est inscrit dans le code des assurances (article L.313-30). Cet article en indique les modalités suivant la date à laquelle le contrat d’assurance à résilier a été signé, ainsi que les obligations imposées par la banque, notamment des garanties équivalentes entre ancien et nouveau contrat.

    Lire la suite

  • p. 60

    Fiche conso Pratique  Le contrat de construction

    Une fois le terrain acheté, un particulier peut faire construire une maison avec ou sans fourniture de plan. Pour ce faire, il doit signer un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) quiUne fois le terrain acheté, un particulier peut faire construire une maison avec ou sans fourniture de plan. Pour ce faire, il doit signer un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) qui prévoit des obligations pour le constructeur et offre des garanties encadrées par la loi pour le particulier. Ainsi, ce dernier ne doit pas oublier de souscrire une assurance dommages-ouvrage. Cette fiche pratique passe en revue les garanties que le constructeur et le particulier sont tenus de souscrire.

    Lire la suite

  • p. 61

    Fiche conso Pratique  Contester une contravention en ligne

    Depuis le 4 avril 2017, les automobilistes peuvent contester sur Internet les procès-verbaux électroniques qu’ils ont reçus. Cette consopratique évoque la dématérialisation du système en donnantDepuis le 4 avril 2017, les automobilistes peuvent contester sur Internet les procès-verbaux électroniques qu’ils ont reçus. Cette consopratique évoque la dématérialisation du système en donnant l’adresse du site officiel et les informations nécessaires à fournir. Seuls les détenteurs de la carte grise du véhicule incriminé, les locataires ou le représentant légal de l’entreprise peuvent réaliser cette démarche. L’article met les consommateurs en garde contre des piratages possibles sur de faux sites Internet.

    Lire la suite

  • p. 61

    Fiche conso Pratique  De nouvelles obligations

    De nouvelles obligations en application de la loi Alur (Accès au logement et un urbanisme rénové) ont fait leur apparition au sein des copropriétés : le fonds de réserve pour travaux, la ficheDe nouvelles obligations en application de la loi Alur (Accès au logement et un urbanisme rénové) ont fait leur apparition au sein des copropriétés : le fonds de réserve pour travaux, la fiche synthétique et le diagnostic global. Certaines mesures s’appliquent en fonction du nombre de lots dans la copropriété et de l’âge de l’immeuble. Explications détaillées dans cette fiche pratique.

    Lire la suite

  • p. 64

    Action locale  Agence trop pressée

  • p. 64

    Action locale  Air France vole bas

  • p. 64

    Action locale  Porte envolée

  • p. 65

    Action locale  Frais remboursés, c'est gagné

  • p. 65

    Action locale  Bourgogne trompeur

  • p. 65

    Action locale  Poêle à granulés déficient

  • p. 66

    Enquête  Déçue par TGV Max

Une question, un doute ? Contactez notre service client du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :
  • Adresse postale : Que Choisir / Service client - 4 rue de Mouchy - 60438 Noailles Cedex - France
  • Téléphone : 01 55 56 71 17 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Fax : 01 55 56 70 91 (Numéro non surtaxé, tarification selon l’opérateur téléphonique)
  • Courriel : serviceclient@quechoisir.org ( Frais d’accès à Internet à la charge du client )
Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir