Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 551 - octobre 2016

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Assuré selon votre comportement

  • p. 13

    Editorial  Tout n'est pas permis

  • p. 16

    Enquête  Mieux assurer leur bien-être

    Suite aux vidéos de l’association L214 concernant les maltraitances dans les abattoirs et les élevages, « Que Choisir » a enquêté. Ainsi, certains élevages essaient de respecter la qualité de vie des animaux, cinq libertés essentielles ayant été décrites en 1993 à la Farm Animal Welfare Council, car pour certains éleveurs, notamment, le bien-être animal serait le garant d’un produit de qualité. Concernant les abattoirs, l’enquête indique les mesures prises pour augmenter les contrôles, pénaliser en cas d’infraction et protéger les lanceurs d’alerte. Au-delà, c’est toute l’infrastructure concernant l’animal qui doit être repensée, à la lumière des dernières découvertes sur l’éthologie… or cela a un coût. Des idées tel l’abattage mobile à la ferme, déjà en pratique en Suède, font leur chemin. L’article indique qu’en l’absence de label spécifique sur le bien-être animal, ceux existants (Label rouge, Agriculture biologique, AOC, Fermier et Cie, Bleu blanc cœur…) donnent des indications sur les conditions de vie et d’abattage. Un encadré rappelle la pratique de mise à mort de poussins mâles à la naissance et les solutions à l’étude pour y remédier, un autre aborde l’abattage rituel, un dernier évoque les publicités hypocrites de certaines marques faisant l’impasse sur la réalité de leurs produits pour vendre un concept de « viande heureuse ».

  • p. 20

    Enquête  Les 5 applis incontournables

    « Que Choisir » explique les fonctionnalités et utilisations de chaque réseau social actuel : Facebook, Snapchat, Instagram, Periscope et Twitter. Chacun a ses spécificités : caractère éphémère des photos et vidéos pour Snapchat ou brièveté pour Twitter, ainsi qu’une utilisation par les services après-vente des entreprises comme lien avec le consommateur. Cependant, l’article met aussi en avant l’objectif clairement publicitaire de tous ces réseaux et donne des conseils afin de préserver sa vie privée et ses données personnelles, lesquelles peuvent servir les marques commerciales, mais aussi desservir sa propre réputation très rapidement.

  • p. 22

    Enquête  Droit dans le mur

    Obtenir son permis de conduire est souvent synonyme de liberté et de mobilité. Mais cet examen qui touche 1,3 million d’élèves chaque année cristallise bon nombre de plaintes, au premier rang desquelles le coût, évalué à 1 500 € en moyenne par les auto-écoles, mais qui est sous-estimé selon l’UFC-Que choisir. Les représentants de 115 de nos associations locales se sont rendus anonymement auprès de quelque 1 400 auto-écoles pour vérifier les tarifs et frais annexes ainsi que le taux de réussite au permis. Environ 20 % des officines ne sont pas en conformité avec l’obligation légale d’afficher les prix des forfaits comprenant les prestations de base, et pour ceux affichés, l’absence d’uniformisation des informations rend la comparaison difficile. La différence entre le moins cher et le plus cher est d’environ 600 € pour un forfait de 20 heures. Plus rares encore sont les auto-écoles indiquant leur taux de réussite, l’obtention du permis étant par ailleurs très disparate d’un département à l’autre. Des pratiques douteuses qui mériteraient un contrôle accru de l’État avec, à la clé, des labellisations ou certifications. L’examen du code de la route en cours de réforme devrait passer prochainement du giron de l’État à cinq opérateurs privés. Une carte de France permet de comparer, à partir de notre site Internet, 11 000 écoles de conduite et leurs taux de réussite officiels : http://ufcqc.link/ecole551.

  • p. 28

    Test de produits  Micro-ondes combinés

    « Que Choisir » a testé un appareil au cœur des foyers français : le four à micro-ondes combiné. Treize produits entre 90 et 499 € ont été évalués suivant des critères de performances en cuisson, réchauffage et décongélation, gestion de la température, mais aussi d’après leur facilité d’emploi, leur consommation électrique, leur niveau sonore et leur sécurité thermique. Deux produits ont été mis en avant en tant que « meilleur choix » et deux autres comme « bon choix ».

  • p. 30

    Test de produits  Crèmes hydratantes visage

    « Que Choisir » a testé 20 crèmes hydratantes visage sans autre revendication particulière et de tous prix : Mixa, Cien de Lidl, Nivea mais aussi Clarins, Estée Lauder, etc. Leurs qualités cosmétiques, l’efficacité de l’hydratation, la présence de substances indésirables (perturbateurs endocriniens, allergènes) ont été évaluées et l’étiquetage contrôlé. De plus, un panel d’utilisatrices les a appliquées à l’aveugle afin de donner son appréciation. En parallèle au test, « Que Choisir » donne un avis éclairé sur certaines allégations présentes sur l’emballage, sur les protections solaires intégrées aux cosmétiques ainsi que sur le choix du conditionnement (tube ou pot).

  • p. 32

    Test de produits  Couture en fête

    « Que Choisir » suit le fil des émissions de télévision, du succès des ateliers de couture et du « fait maison » ou « do it yourself » en testant 17 machines à coudre allant de 75 à 700 €. Les performances lors de divers travaux de couture ont été prépondérantes mais aussi le mode d’emploi, la facilité d’utilisation, le bruit, la robustesse et la sécurité. Une machine électronique s’est distinguée en tant que « meilleur choix » et une autre en tant que « bon choix » ; parmi les machines mécaniques testées, une a été mise en avant en tant que « meilleur choix ». L’article présente un guide d’achat complet pour bien choisir la machine adéquate suivant son niveau en couture et ses besoins, levant le voile précisément sur le vocabulaire de cette activité.

  • p. 35

    Test de produits  À privilégier sans hésiter

    Alors que les lampes à incandescence ont disparu au profit des ampoules basse consommation, les halogènes pourtant très énergivores occupent encore une position de leader sur ce marché avec 60 % des ventes. Sous la pression des industriels, leur interdiction a été repoussée à 2018. Les ampoules LED ont connu quant à elles une belle évolution : une consommation électrique faible (6 fois moins que l’halogène) et une grande longévité. « Que Choisir » a testé 16 ampoules LED ainsi qu’un modèle halogène et une ampoule fluocompacte à titre de comparaison. Un nouveau protocole a permis d’évaluer plus pertinemment les LED par rapport à notre précédent test de 2014. Grâce aux performances de leurs produits, les marques de distributeur se distinguent.

  • p. 38

    Test de produits  La Toyota Yaris III

    Nos lecteurs propriétaires d’une Toyota Yaris III, un modèle qui rencontre un vif succès dans l’Hexagone, ont répondu à un questionnaire de satisfaction. Une majorité possèdent un modèle hybride (moteur à essence et électrique), spécialité de Toyota très prisée des conducteurs en général, mais dont l’achat est un peu plus onéreux que le modèle classique. Parmi les qualités appréciées, nos 168 répondants évoquent la fiabilité de la marque, le confort et l’habitabilité, tout en soulignant le manque de rangements et de modularité. La présence d’angle mort, le manque de rapidité du service après-vente et la sonorité sur route pour le diesel constituent les principaux griefs. « Que Choisir » a ensuite comparé le prix de certaines pièces détachées de la Yaris achetées chez le constructeur et sur Internet, et observe que leur coût se situe dans la moyenne.

  • p. 42

    Test de produits  La course aux économies d'énergie

    « Que Choisir » a testé 15 sèche-linge à condensation (technique employée par la grande majorité des modèles du marché), avec ou sans pompe à chaleur (une nouveauté plus chère à l’achat, mais plus économe en énergie). Les critères ont été la durée de séchage suivant le type de linge, le froissement du linge, d’homogénéité du séchage et la consommation électrique. Trois produits estampillés « bon choix » sont décrits en détail. L’article donne aussi des conseils d’entretien afin d’économiser l’énergie.

  • p. 44

    Test de produits  Stop à la fuite en avant

    Au fil des mois, en tenant compte de leur saison de commercialisation, « Que Choisir » a acheté des fruits frais en grandes surfaces, magasins hard-discount ou bio, afin de vérifier en laboratoire la présence de pesticides et quantifier leur teneur. Quarante échantillons de pommes, de poires et de raisin ainsi que 30 échantillons de fraises, soit un total de 150 fruits provenant de France ou d’Europe, bios et non bios, ont été analysés : 80 % renferment au moins un résidu de pesticide. Cette forte présence fait ressortir la question de leur toxicité sur l’environnement et la santé humaine ainsi que la difficulté de l’agriculture française à se réformer. Passer au bio n’est pas toujours simple, comme l’explique Pascal Clavier, arboriculteur dans le Cher. Au quotidien, rincer ou éplucher ses fruits est-il une mesure efficace pour limiter les résidus de pesticides ? Un mini-test sur 8 lots de pommes permet de se faire une idée de la réponse.

  • p. 50

    Enquête  Le scandale des frais cachés

    Natixis Asset Management, filiale de Natixis, elle-même filiale à 70 % du groupe BPCE (Banques populaires – Caisses d’épargne), est impliqué dans un scandale financier de grande ampleur dévoilé en 2015 par le site d’informations en ligne Médiapart, rejoint par l’UFC-Que Choisir. Cette société de gestion de portefeuilles a instauré entre 2008 et 2015 un système de frais de gestion supplémentaires cachés prélevés sur des contrats d’assurances vie multisupports et des PEA (plan d’épargne en actions). Il s’agit de fonds à formule vendus par les Caisses d’épargne et les Banques populaires dont le rendement attendu ne s’est pas réalisé en raison de ce surcoût dissimulé. Un tour de passe-passe qui a entaché les performances de ces produits et vraisemblablement lésé des centaines de milliers d’épargnants. « Que Choisir » fournit une première liste de fonds impactés par ce dispositif frauduleux et explique comment vérifier si vous êtes concerné. Une action en justice pourrait être engagée, si l’enquête menée par l’UFC-Que Choisir réunit des éléments concluants.

  • p. 54

    Enquête  Gare aux mirages de l'autoconsommation

    « My power » d’Engie, « Mon soleil & moi » d’EDF… les offres d’autoconsommation d’électricité pullulent en France depuis cet été. Et si produire sa propre électricité grâce à des panneaux photovoltaïques permettait de satisfaire la consommation de sa maison ? Sur le papier, les offres commerciales paraissent intéressantes, mais l’enquête apporte des précisions qui tempèrent cet enthousiasme. Les mécanismes sont tels que l’autoconsommation n’est, en effet, pas réelle. Et, pour beaucoup de propriétaires de panneaux solaires, production et consommation ne coïncident pas. Des retours d’expériences peu réussies soulignent un peu plus encore les risques et la faiblesse actuelle de ces programmes.

  • p. 56

    Enquête  La foire aux gadgets connectés

    L’univers de l’électroménager est gagné par l’électronique : lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur, four, cafetière, balance de cuisine, robot cuiseur, aspirateur robot ou encore friteuse possèdent à des degrés divers des fonctionnalités accessibles grâce à un smartphone ou une tablette, via le réseau Wi-Fi ou le Bluetooth. Le fabricant Samsung, réputé être à la pointe, a été le premier à développer une gamme d’équipements connectés à Internet. « Que Choisir » présente un échantillon de ces innovations et pointe les limites de certaines d’entre elles. L’électroménager connecté est apprécié par les utilisateurs dès lors qu’un appareil est doté d’un dispositif de diagnostic à distance pour l’entretien et l’analyse du type de panne. Mais ces appareils connectés sont surtout l’occasion pour les fabricants de faire monter en gamme leurs produits et d’ajuster leur prix.

  • p. 60

    Fiche conso Pratique  Le permis de végétaliser

    C’est encore méconnu du grand public : chaque citoyen peut jardiner dans l’espace public à condition de détenir un « permis de végétaliser » délivré par la mairie. Une fois l’autorisation accordée, la personne s’engage à respecter la charte de la ville, ou à défaut une convention regroupant un ensemble de recommandations sur cette activité. Plusieurs grandes villes ont déjà sauté le pas.

  • p. 61

    Fiche conso Pratique  Se protéger des vols à la fausse qualité

    Les vols à la fausse qualité se multiplient. Ils ciblent principalement les personnes âgées. Confiantes, elles ouvrent plus facilement la porte de leur domicile aux malfaiteurs car – et c’est toute l’astuce de cette technique – ces derniers se présentent en faux agent EDF, faux plombier, faux policier, etc. Cette « consopratique » évoque la méthode type d’intrusion et de vol à la fausse qualité. Elle retient aussi quelques conseils pour mieux s’en prémunir.

  • p. 61

    Fiche conso Pratique  De nouvelles règles

    Depuis le 1er avril 2016, les particuliers employant une personne à domicile doivent définir précisément le domaine d’activité de leur employé entre le domaine : « enfant », « adulte », « espace de vie » pour le ménage et l’entretien à domicile, « environnement technique » et « environnement externe ». Cette « consopratique » indique comment rédiger la fiche métier si plusieurs domaines d’activité sont concernés, mais aussi comment déterminer l’emploi repère parmi les 21 existants, avec des critères d’évaluation suivant les tâches confiées. Cette classification doit permettre une rémunération plus adaptée, qui devra être rétroactive.

  • p. 64

    Action locale  Livraison erronée

  • p. 64

    Action locale  ERDF disjoncte

  • p. 64

    Action locale  SFR cafouille

  • p. 65

    Action locale  L'Écureuil est rapide

  • p. 65

    Action locale  Garagiste incompétent

  • p. 65

    Action locale  Colis ultralight

  • p. 66

    Enquête  La réhabilitation s'éternise

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.