Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 549 - juillet-août 2016

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Une part de responsabilité

  • p. 13

    Editorial  Faisons fondre les factures d'énergie

  • p. 16

    Enquête  Une affaire qui marche

    La randonnée est pratiquée par près de 20 millions de personnes en France, avec pas moins de 180 000 km de sentiers balisés aux reliefs divers et variés. Un marché porteur aux nombreuses retombées économiques pour les régions, qui aiguise l’appétit des professionnels tous secteurs confondus. L’association Grande Traversée des Alpes a observé qu’un randonneur dépense plus qu’un touriste non itinérant. Selon un cahier des charges, la Fédération française de la randonnée pédestre créée et aménage les itinéraires de Grande randonnée de pays (GRP) et ceux de Grande randonnée (GR) dont certains sont célèbres, comme celui emprunté par Robert Louis Stevenson dans les Cévennes. L’excellente réputation de ce label s’étend au-delà de nos frontières. À charge pour les départements d’entretenir ces quelque 90 000 km de chemins. L’équipement est primordial. « Que Choisir » donne des conseils pour emporter le matériel ad hoc, y compris l’incontournable carte ou GPS. Enfin, « Que Choisir » rappelle que les secours en montagne, gratuits depuis toujours, exercent leur mission avec beaucoup de dévouement et de manière irréprochable.

  • p. 18

    Enquête  Des chemins qui valent de l'or

  • p. 20

    Enquête  Remplir son sac sans en avoir plein le dos

  • p. 22

    Enquête  Secours en montagne : le prix de la gratuité

  • p. 23

    Enquête  Orientation : les cartes et le territoire

  • p. 24

    Enquête  Les algues passent à table

    On les appelle les « légumes de la mer ». Les algues alimentaires font traditionnellement partie de la cuisine asiatique, mais restent très peu consommées en France. Pourtant, elles sont depuis longtemps utilisées dans l’industrie agroalimentaire comme gélifiant dans les bonbons ou la charcuterie, et inspirent de plus en plus les restaurateurs. « Que Choisir » nous fait découvrir tout le potentiel nutritionnel des algues comestibles, très bonnes sources de protéines et de minéraux, sélectionnant pour leurs qualités 6 macro-algues (le haricot de mer, le wakamé, la nori, etc.) et 1 micro-algue, la spiruline. L’océan breton recèle une grande variété d’algues. Quoique petite encore à l’échelle mondiale, une véritable filière de production s’est construite en Bretagne autour de leur valorisation. L’occasion pour notre journaliste d’aller à la rencontre des membres de la Consœurie des croqueuses d’algues, une association qui œuvre pour les faire connaître au plus grand nombre.

  • p. 28

    Enquête  Toujours plus haut, toujours plus vite

    En dépit d’un contexte particulier, les parcs de loisirs, qu’ils soient nationaux ou locaux (près de 600 petits parcs sur le territoire), ont vu leur fréquentation augmenter en 2015. C’est notamment dû à la mode des séjours courts, des offres promotionnelles ou des journées à thèmes tel Halloween. Pour rester compétitifs, pratiquement tous investissent dans de nouvelles attractions, comme le plus grand écran 4K d’Europe du Futuroscope ou le Discobélix au parc Astérix. Des hôtels adaptés sont également construits afin que la clientèle demeure quelques jours. Mais d’autres critères comptent également : l’accueil, la qualité des attractions, le temps d’attente, etc., comme le démontre l’enquête de satisfaction réalisée par L’UFC-Que Choisir concernant le Futuroscope, Vulcania, le Puy du Fou, le parc Astérix, Disneyland, Marineland et le jardin d’Acclimatation. Si certains parcs se distinguent, notamment avec un bon rapport qualité/prix, d’autres pourraient améliorer leurs services….

  • p. 32

    Test de produits  Un pas bien assuré

    Le marché de la chaussure de randonnée est loin d’être négligeable, avec une offre sur les dernières technologies en constante évolution. « Que Choisir » a testé 11 paires de chaussures à tige moyenne ou haute réparties selon le relief et les difficultés du terrain : 6 chaussures « souples » pour randonnée sans difficulté majeure, et 5 autres rigides pour randonnée de type trek. Nos tests ont permis d’évaluer leur solidité, leur souplesse, leur imperméabilité, leur respirabilité ainsi que leur capacité à absorber la sueur et les chocs. Outre le test, un panel d’utilisateurs a donné son avis après avoir essayé ces chaussures. D’autres marques que Gore-Tex vantent désormais les propriétés d’imperméabilité et de respirabilité de leurs chaussures, à l’image de Novadry chez Quechua (Décathlon) ou Outdry chez Columbia. Les bons résultats en particulier techniques témoignent d’une amélioration par rapport à notre précédent test, réalisé en 2012. Un guide d’achat très complet permettra à chacun de trouver chaussure à son pied en se fiant pas seulement à un seul critère, mais plutôt à un ensemble d’éléments.

  • p. 35

    Test de produits  Danger en cas de mauvaise installation

    « Que Choisir » a mis à l’épreuve 33 sièges auto répartis en 7 groupes, pour des enfants de moins de 10 kg jusqu’à 36 kg. Depuis 2013, la norme européenne i-Size (R129) remplace peu à peu l’ancien règlement R44, mais les deux dernières phases de sa mise en œuvre ont pris quelque retard. La sécurité représente le principal critère d’évaluation, avec la résistance aux chocs latéral et frontal. La présence de 9 types de substances toxiques a été recherchée. Les essais d’installation ont été faits avec de vrais enfants et des mannequins. La commodité d’emploi et le confort ont également été pris en compte. Bien des parents n’installent pas leurs enfants dans un siège auto dans les règles de l’art, une nécessité pourtant absolue pour leur protection. Certaines précautions s’imposent pour la mise en place d’un siège enfant : « Que Choisir » recommande de vérifier les indications spécifiques de chaque fabricant et la compatibilité avec son véhicule.

  • p. 38

    Test de produits  Appareils photo compacts et tout-terrain

    Pour vous aider à réussir vos clichés de vacances, « Que Choisir » a testé 20 appareils photo dont 16 compacts et 4 compacts tout-terrain. Chaque modèle a été évalué sur les critères qualité photo, qualité vidéo, performances (temps de démarrage, temps de déclenchement, délai entre les prises de vue) et les caractéristiques. Le test des tout-terrains a consisté à les faire tomber d’un mètre de hauteur sur du béton, et les résultats sont à nuancer… Un appareil a été élu « meilleur choix » dans chaque catégorie : les compacts, les ultracompacts, les bridges et les compacts tout-terrain. Les notes de 10 appareils tout-terrain déjà testés et encore en vente sont également rappelées

  • p. 40

    Test de produits  UVB, ça va, UVA, c'est pas top !

    « Que Choisir » a testé 17 produits solaires pour enfants de haute à très haute protection (indice 50 minimum). Le niveau de protection contre les UVB et UVA – des rayons ultraviolets responsables des coups de soleil pour les premiers et des cancers de la peau pour les deux – est le critère majeur dans l’évaluation finale. Le facteur de protection solaire (FPS) indiqué sur les emballages concerne les UVB, mais une recommandation européenne de 2006 exige que les produits solaires protègent aussi contre les UVA. Les résultats montrent qu’un tiers des crèmes ne répondent pas à cette préconisation. Les qualités cosmétiques et la lecture des étiquettes pour identifier la présence d’ingrédients indésirables (allergènes et perturbateurs endocriniens) viennent compléter les analyses. L’étiquetage des nanoparticules est devenu obligatoire : trois produits signalent des ingrédients sous cette forme avec la mention « nano ». Cet étiquetage fait parfois défaut, comme le soupçonne « Que Choisir ». L’innocuité des nanoparticules est encore à l’étude et, de par leur très petite taille, l’inhalation, en spray particulièrement, est déconseillée. Enfin, « Que Choisir » présente d’autres méthodes pour se protéger ou se préparer au soleil, mais aucune n’a convaincu. La meilleure des protections consiste avant tout à ne pas s’exposer au soleil, ou à le faire le moins possible.

  • p. 44

    Test de produits  Vous gardez un oeil chez vous

    « Que Choisir » explique les différents systèmes de caméra connectée à Internet, qui permettent de réaliser des photos ou des vidéos chez soi : installées sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur, leurs images peuvent être stockées sur un cloud (souvent payant) ou localement avec une carte micro SD, ou encore en FTP. Treize caméras ont été testées sur les critères de performances en images statiques et animées en différentes luminosités, selon leur facilité d’utilisation, la sécurité des données et leurs caractéristiques. Si la moitié d’entre elles remplissent leur mission, les autres montrent des difficultés, notamment dans l’obscurité. Une se distingue comme « meilleur choix ». Un encart est dédié à deux formules proposées par les opérateurs de téléphonie mobile Orange et SFR, lesquelles requièrent que la caméra soit reliée à une box domotique et… un paiement pour pouvoir voir les images en temps réel.

  • p. 46

    Test de produits  Pratiques, mais pas très écologiques

    Depuis le succès des végétaux crus prêts à l’emploi apparus dans les années 1990, les salades en sachet détiennent une place de choix dans les supermarchés et continuent leur percée. Leur coût plus élevé que celui des salades vendues entières s’explique par les traitements nécessaires en vue de leur consommation. Vingt-huit salades ensachées (mâche, cœur de laitue et mélanges gourmands) ont subi de nombreux contrôles au cours du test : qualité microbiologique, teneurs en nitrates, résidus de chlore et de pesticides, recherche de défauts (aspect à la date limite de consommation). Majoritairement, les salades ne dépassent pas, ou à l’état de trace, les limites réglementaires de résidus des différents contaminants. Une situation qui reflète une tendance à la baisse de l’utilisation des pesticides en général. Mais les analyses ont détecté dans certaines salades la présence de substances perturbatrices endocriniennes dont les effets sont préjudiciables pour la santé. D’ailleurs, la Commission européenne tarde à établir une liste de ces substances qui devraient à terme être interdites dans le cadre du règlement européen sur les pesticides.

  • p. 49

    Test de produits  Un véritable engouement

    « Que Choisir » a soumis plusieurs clubs œnologiques amateurs, regroupés au sein de l’association Bien choisir son vin, à une dégustation à l’aveugle de 48 vins rosés issus de quatre régions viticoles françaises (Provence, Bordelais, Languedoc et Loire). Cette dégustation a été complétée par des analyses en laboratoire évaluant les quantités de sulfites (un conservateur) et de résidus de pesticides présents dans le vin, puisque les viticulteurs recourent à de nombreux traitements sur la vigne. Six cuvées ont été particulièrement appréciées, avec une dégustation et des analyses mettant à l’honneur les pratiques les plus respectueuses du terroir et de l’environnement. Le test fait par ailleurs apparaître une différence marquée entre les régions concernant les doses et le nombre de molécules détectées.

  • p. 52

    Test de produits  Composés toxiques ? Pouce !

    « Que Choisir » a testé 16 vernis à ongles rouges : des produits à petits prix (Kiko, Monoprix, Yves Rocher, etc.), des grandes marques (Dior, YvesSaintLaurent) ainsi que des formules alternatives présentées comme écologiques (Kure Bazaar, Avril). Face à ces « concentrés de chimie », les consommatrices s’interrogent : sont-ils, oui ou non, sans risques ? Pour le savoir, les vernis ont été évalués en laboratoire sur le plan de l’efficacité (tenue, brillance, séchage, etc.), appréciés par un panel d’utilisatrices puis réévalués au regard de leur composition et des ingrédients toxiques trouvés. La présence de substances chimiques indésirables (perturbateurs endocriniens dont phtalates, styrène, etc., métaux lourds, nitrosamines, formaldéhyde, allergènes…) a bouleversé le classement et déclassé bien des produits. Enfin, pour les accros de la manucure, quelques conseils visant à protéger les ongles des effets toxiques des vernis sont mentionnés.

  • p. 54

    Enquête  L'indemnisation décolle

    Alors que les compagnies aériennes renâclent le plus souvent à indemniser leurs passagers dont le vol a été annulé ou retardé, le règlement européen de 2004 sur les droits des passagers est en passe d’être amendé en grande partie grâce à la Cour de justice de l’Union européenne. Une des améliorations portera sur l’indemnisation des problèmes techniques des avions, longtemps considérés par les compagnies comme des « circonstances extraordinaires » pour pouvoir éviter d’indemniser les voyageurs. Bien que régis par la convention de Montréal, les retards de plus de 3 heures feront partie de ce régime d’indemnisation forfaitaire, y compris en cas de surréservation. En attendant, l’UFC-Que Choisir a lancé il y a plusieurs mois un service « Indemnit’air », jouant le rôle d’intermédiaire entre voyageurs lésés et compagnies. L’association a obtenu depuis un total de 800 000 € d’indemnités pour les 5 800 personnes ayant fait appel à ce service.

  • p. 56

    Enquête  Un acquis à défendre

    Depuis 40 ans, la servitude de passage des piétons le long du littoral (SPPL) impose aux propriétaires un droit de passage sur leurs parcelles afin que tout un chacun puisse se promener sur le front de mer. Si certains maires sont à l’initiative de véritables améliorations pour ces anciens chemins de douaniers, d’autres sont plus favorables aux résidents, en dépit de leur nécessaire collaboration avec les directions départementales des Territoires et de la Mer (DDTM), sans compter l’érosion qui menace et coûte cher… Heureusement, des associations tentent de palier le désengagement de l’État. « Que Choisir » a enquêté sur le sujet et sur le terrain, livrant son avis sur l’état de ces sentiers dans la Somme, la Manche, en Bretagne, dans les Pyrénées-Atlantiques, les Bouches-du-Rhône, le Var, en Seine-Maritime, en Loire-Atlantique, dans les Landes et les Alpes-Maritimes.

  • p. 59

    Enquête  Le recours à la pièce d'occasion

    L’amendement 798 de la loi de transition énergétique – dont l’application est en attente – impose aux réparateurs, sous peine d’amende, de proposer aux consommateurs le recours à des pièces détachées d’occasion pour réparer leurs véhicules. Si la qualité est bien présente, en plus de l’intérêt environnemental, cette démarche permettrait une économie financière importante, puisque les pièces détachées représentent près de la moitié de la facture d’une réparation automobile. Un encart est dédié aux nouvelles casses automobiles où travaillent désormais de véritables démolisseurs-recycleurs qui proposent un suivi complet de la pièce en indiquant son origine, souvent avec une garantie à l’appui

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Comment se protéger des piqûres

    Cette « consopratique » indique comment se protéger des piqûres de moustiques comme le moustique tigre, responsables du virus Zika, de la dengue et du chikungunya. Elle distingue les répulsifs efficaces des inutiles parmi ceux au DEET, à l’icaridine, au citriodiol, les bracelets antimoustiques, les huiles essentielles, les ultrasons. De même pour les insecticides : bombes aérosols, diffuseurs électriques, spirales à brûler, les précautions d’emploi sont rappelées à chaque fois. Enfin, des conseils sont transmis pour se prémunir au quotidien

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Les médicaments en voyage

    Avant de partir en voyage, il faut penser à préparer une trousse à pharmacie. Si elle est variable selon la destination, la durée des vacances et le moyen de transport emprunté (avion ou autre), sa composition doit néanmoins comporter quelques indispensables. « Que Choisir » liste les produits de base à emporter, mais précise aussi ce qu’il ne faut pas oublier lorsqu’on doit séjourner à l’étranger (ordonnance rédigée en dénomination commune internationale [DCI], etc.) ou lorsqu’on suit un traitement médical au long cours (maladie chronique).

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Bien les choisir

    Les jumelles sont utiles en toutes circonstances, mais le choix se fait en fonction de leur usage (randonnée, voyage, stade, théâtre). Deux chiffres indiquent d’une part le grossissement, d’autre part le diamètre de l’objectif. Cette fiche pratique fournit les différents éléments à prendre en compte pour effectuer un achat.

  • p. 64

    Action locale  Crédit d'impôt bidon

  • p. 64

    Action locale  La goutte de trop

  • p. 64

    Action locale  Plein feu avant le décollage

  • p. 65

    Action locale  Erreur sur le pouce

  • p. 65

    Action locale  Le vendeur n'avait pas la cote

  • p. 65

    Action locale  Le collectif l'emporte sur l'individuel

  • p. 66

    Enquête  Parkings piégés

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.