Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 546 - avril 2016

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Facebook en liberté surveillée

  • p. 13

    Editorial  Excès à tous les étages !

  • p. 16

    Enquête  Dans la maison aussi

    Omniprésents dans notre environnement, les pesticides sont régulièrement dénoncés par « Que Choisir » pour leurs effets nocifs. On parle de produits « biocides » pour désigner les pesticides utilisés en milieu domestique, tels que insecticides, antipoux, antiparasitaires, produits traitement du bois, etc. et de « produits phytosanitaires » en agriculture. Ces derniers font l’objet de contrôles pour l’eau et l’alimentation, contrairement aux produits utilisés dans nos logements. Néanmoins, depuis l’année 2000, la réglementation européenne s’est emparée du problème en faisant évaluer 965 substances, dont 374 étaient encore utilisées en 2007, les industriels ayant retiré les plus toxiques du marché. En dépit de données peu nombreuses sur notre exposition quotidienne aux biocides, quelques études montrent à quel point les logements sont contaminés par une kyrielle de substances chimiques, une pollution souvent plus élevée que la pollution extérieure. « Que Choisir » dresse une liste des produits biocides les plus courants et met les consommateurs en garde contre leur utilisation.

  • p. 20

    Enquête  Sous l'oeil des clients

    Seul un million de foyers est, en France, équipé d’un système de télésurveillance à son domicile. Afin de se protéger des cambriolages, ces usagers ont souscrit un abonnement auprès d’un prestataire qui, chez eux, a installé des détecteurs reliés par réseau téléphonique à une station de contrôle. Quand l’alarme se déclenche, le travail commence (procédure dite de « levée du doute » et, selon le contrat signé, intervention à domicile). Près de 1 130 lecteurs de « Que Choisir » ont donné leur appréciation – satisfaction globale, rapport qualité/prix, installation, matériel, hotline, etc. – sur trois grands réseaux de télésurveillance : IMA Protect (géré par les grandes mutuelles), EPS (filiale du Crédit mutuel) et Securitas direct-Verisure ; les autres acteurs du marché, Activeille-Groupama, par exemple, peu représentés, étant regroupés dans la catégorie « Autres sociétés ». L’efficacité de leur action après effraction a également été évaluée et l’on peut noter de sensibles différences entre les réseaux. Enfin, puisque ces sociétés travaillent dans le domaine de la sécurité et ont accès à des « données sensibles » de leurs clients, l’enquête fait état de certaines pratiques internes (révolues ?) assez curieuses…

  • p. 24

    Enquête  Le spectacle à tout prix

    « Que Choisir » a voulu mieux comprendre le prix des places de concert, qui sont devenues de plus en plus chères : le tarif moyen est passé de 28 à 32 € entre 2006 et 2014, d’après le Centre national de la chanson. Si les artistes et producteurs se rattrapaient sur la vente de CD, ce temps est désormais révolu et ce sont aux concerts de pallier le manque à gagner des disques. L’article détaille la ventilation du prix des places entre les taxes, la communication, les frais de fonctionnement et de logistique (acoustique de la salle, assurances…), le transport et le cachet de l’artiste. Cela permet de mieux comprendre le palmarès des prix des 16 concerts étudiés, avec en tête Elton John (249 €) et Maroon (84 €)… L’article donne la parole sur ce sujet à Nicola Sirkis, le chanteur d’Indochine, et met en garde contre certains sites de ventes de places de concert sur Internet qui sont de véritables arnaques.

  • p. 28

    Test de produits  Gros sans être obèses

    Le marché de renouvellement des réfrigérateurs et congélateurs (entre – 2 et + 2 % chaque année) a tiré son épingle du jeu grâce aux nouveaux modèles multiportes. Ces appareils, situés entre les combinés classiques et les réfrigérateurs américains plus volumineux, visent une clientèle « famille nombreuse ». « Que Choisir » a essayé 5 modèles dont les prix varient de 684 à 999 €. Après avoir subi une batterie de tests – congélation, refroidissement, stabilité de la température, consommation électrique… – tous ont obtenu une bonne note. Conformément à la législation de 2014, il n’existe plus d’appareils de classe énergétique A ou inférieure, ceux testés possèdent une classe allant de A+ à A++. Enfin, depuis un an, les fabricants ont l’obligation d’informer les consommateurs sur la durée de disponibilité des pièces détachées, « Que Choisir » l’indique pour la première fois dans ses tableaux comparatifs.

  • p. 30

    Test de produits  L'opacité entretient les peurs

    La médiatisation d’une Américaine victime du syndrome de choc toxique (SCT) après le port de tampon hygiénique a ravivé la suspicion sur ces produits. Aussi, « Que Choisir » a enquêté en mettant en avant la nécessité d’une hygiène contrôlée avant tout et en dénonçant le manque de transparence de la part des fabricants concernant la composition de ces produits. Un test a également été réalisé sur 13 tampons de catégorie « normal » ou « régulier » dont 6 sans applicateur et 7 avec de marques telles que o.b., Nett, Leader Price, Tampax, Monoprix ou Carrefour. De même, 14 serviettes hygiéniques dont 11 de la gamme « ultra » et 3 de la gamme « maxi » ont été évaluées, de marques telles que Always, Vania, Nana, Doulys ou de marques de distributeur. Les critères ont été l’efficacité, avec la capacité d’absorption principalement, mais aussi l’innocuité, avec la recherche de 26 allergènes. Au final, 4 tampons sans applicateur se sont distingués comme « meilleur choix » et 2 avec applicateur ainsi que 4 serviettes hygiéniques ont été mis en avant en tant que « meilleurs choix ». Un encart indique que ces produits d’hygiène bénéficient depuis janvier 2016 d’une TVA à 5,5 % au lieu de 20 %, comme l’indiquent les relevés effectués en hypermarchés par l’UFC-Que Choisir. Un focus détaille le mode d’utilisation, avec le test de 44 consommatrices, et les avantages économiques, écologiques et de confort des coupes menstruelles en silicone.

  • p. 34

    Test de produits  Lave-linge séchants

    « Que Choisir » a testé 9 nouveaux lave-linge séchants frontaux, des modèles sortis après la parution de notre essai de janvier 2015 (« Que Choisir » no 532). Les performances de lavage, d’essorage, de rinçage, de séchage, la consommation d’énergie et le niveau sonore de ces appareils ont été évalués, et les résultats des « bons choix » mis en parallèle avec ceux de nos précédents « vainqueurs ». Cette mise à jour s’accompagne en effet d’un rappel du test de 2015 et mentionne les performances des modèles toujours disponibles sur le marché.

  • p. 35

    Test de produits  La suprématie des grandes marques

    Le choix des pneus, pièce d’importance pour la sécurité, mérite d’y mettre le prix juste, comme le démontre le test de « Que Choisir » sur 17 pneus d’été de dimension 185/65 R15H et sur 15 pneus de dimension 225/45 R17Y de marques telles que Continental, Goodyear, Nokian, Michelin, Bridgestone, Pirelli, Uniroyal… Les critères de sélection ont été le comportement sur route mouillée et sèche, mais aussi la durée de vie et la résistance au roulement. Deux produits considérés comme des des « bons choix » sont mis en avant pour les 185/65 R15H, et 3 « bons choix » se distinguent chez les 225/45 R17Y. Un produit a été retiré du test tant ses résultats différaient en fonction de son pays de production. L’article explique les principales améliorations techniques portant actuellement sur les pneus : leur architecture, la sculpture de la bande de roulement et les matériaux. Un focus revient sur le nouveau pneu dit « toute saison » de Michelin, le Crossclimate, pour tester d’abord ses comportements en été.

  • p. 38

    Test de produits  Fers et centrales vapeur

    « Que Choisir » a réalisé un test de 13 fers à repasser et de 25 centrales vapeurs de marques telles que Calor, Philips, Braun, Bosch, Rowenta, Moulinex… Les performances au repassage (débit de vapeur, efficacité du défroissage), l’endurance au tartre, la résistance aux rayures ont été les critères de sélection pour l’évaluation. Pour les fers : un produit « meilleur choix » s’est distingué ainsi que deux « bon choix » et un produit « meilleur rapport qualité/prix » ; du côté des centrales vapeurs : deux produits « meilleurs choix » et un « bon choix » sont mis en avant. Un encart indique comment choisir le produit qui vous convient : poids, cordon, qualité de la semelle, placement des commandes et largeur de la poignée sont autant d’indices clés. Un focus aborde la fabrication française et pas cher d’un fer grâce à de nouvelles méthodes de fabrication. Enfin, l’article étudie une nouveauté technique de Philips : une centrale qui s’apparente à un fer classique avec un gros réservoir séparé, on les nomme les « fer à réservoir XL » ou « fer à grand réservoir ».

  • p. 42

    Test de produits  De surprenantes réussites

    « Que Choisir » a testé 48 vins rouges de la vallée du Rhône méridionale issus de la viticulture conventionnelle, bio et biodynamie (16 références pour chacun), et a vérifié la présence de résidus de pesticides ainsi que le dosage de sulfites. À l’inverse de la viticulture traditionnelle, la viticulture biodynamique prône une agriculture sans produits phytosanitaires et utilise des techniques spécifiques pour intensifier et préserver la vie organique des sols en association avec les cycles solaires et lunaires. Elle laisse une place de choix au processus naturel, des pratiques variables d’un viticulteur à l’autre qui ne sont pas reconnues par le monde scientifique. La biodynamie est en quelque sorte le précurseur de l’agriculture biologique. Des vignobles de grande renommée l’ont adoptée et les résultats de nos analyses, assez proches de ceux des vins biologiques, semblent prometteurs. On retrouve dans ces vins une dominante de terroir très appréciée par les consommateurs. Une note a été attribuée à chaque vin après une dégustation à l’aveugle par plusieurs clubs œnologiques amateurs.

  • p. 46

    Test de produits  Perceuses avec ou sans fil

    « Que Choisir » a testé 10 perceuses filaires à percussion et 15 sans fil dont 7 à percussion et 8 sans, de marques telles que Ryobi, AEG, Bosch, Makita, Skil, Black & Decker, Mac Allister, etc. Les critères ont été le perçage et le vissage chronométré sur différents supports (granit, béton, métal…), l’endurance (les consommateurs se plaignent souvent des batteries) mais aussi la sécurité (éliminatoire si elle est défaillante) et la commodité d’emploi. Pour les perceuses filaires, un produit a été élu « meilleur choix » et un autre « meilleur rapport qualité/prix ». Concernant les modèles sans fil à percussion, un appareil se distingue comme « meilleur choix » et un autre comme « meilleur rapport qualité/prix ». Enfin, un « meilleur choix » est distingué dans la catégorie des perceuses sans fil ni percussion.

  • p. 48

    Test de produits  Logiciels de sécurité Internet

    « Que Choisir » a testé 15 logiciels de sécurité Internet payants et 4 gratuits. Pour ce faire, 75 logiciels malveillants et 600 sites de hameçonnage (phishing) ont notamment été visités afin d’évaluer la capacité des antivirus à les détecter et les bloquer. En outre, la protection pare-feu et la facilité d’emploi des logiciels (installation et désinstallation, utilisation, espace disque, etc.) ont été prises en compte dans le jugement final. Dans chaque catégorie (payant et gratuit), un logiciel se distingue. Le test attire par ailleurs l’attention sur les PUP (potentially unwanted programs) ou LPI (logiciels potentiellement indésirables), des petits programmes qui s’installent insidieusement sur nos ordinateurs dès que l’on télécharge un fichier. Ce peut être des publicités, un changement de barre d’outils, etc. La réaction des logiciels de sécurité Internet face à 5 PUP a aussi été notée.

  • p. 50

    Enquête  Les agences face à la loi Alur

    Depuis notre dernière enquête sur les agences immobilières, en 2011, la loi Alur (Accès au logement et à un urbanisme rénové) de mars 2014 et quelques-uns de ses textes d’application entrés en vigueur ont apporté des modifications concernant entre autres la location en agence. Afin d’actualiser les données, 118 associations locales de « l’UFC-Que Choisir » se sont rendues dans plus de 1 200 agences immobilières pour évaluer leur professionnalisme. Premier constat : en zones tendues et très tendues, où l’offre de logements est inférieure à la demande, nombre d’agences ont outrepassé leurs droits en réclamant au moins un document interdit par la loi. Pour s’assurer de la solvabilité de leur locataire, plus de 80 % des propriétaires, en position de force, exigent des justificatifs illégaux. Le plafonnement des honoraires imposé par la loi n’est pas totalement respecté : 12 % des agences en zones très tendues dépassent le plafond des 15 €/m2. L’amélioration est plus significative pour l’affichage des diagnostics de performance énergétique, indiqués sur les annonces sur une échelle de A à G. Enfin, depuis l’encadrement des loyers à Paris en août 2015, « Que Choisir » constate que les petites surfaces affichent encore des loyers surévalués par rapport aux loyers de référence fixés par arrêté préfectoral, contrairement aux grandes surfaces sous-évaluées, pour lesquelles les bailleurs ont augmenté les loyers en toute légalité.

  • p. 54

    Enquête  La fin justifie les moyens

    Les déboires de M. Raymond Barbier, retraité vivant à Rians (Var), commencent quand il accepte de signer, avec la promesse de bénéficier d’avantages fiscaux, un contrat pour un ravalement et le changement de trois fenêtres auprès de la société Solisol, spécialisée dans la couverture de logements. Dans le même temps, le commercial qui l’a démarché à son domicile lui fait souscrire un prêt affecté Sofinco. Mais, comme rien ne se passe comme prévu, M. Barbier enquête. Un ex-salarié de la société lui révèle les pratiques douteuses de Solisol. De fait, les plaintes s’accumulent à l’UFC-Que Choisir de Marseille et la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) des Bouches-du-Rhône, saisie, aurait ouvert une enquête. Pour éviter de tomber dans ce type de piège, l’article rappelle les règles du démarchage à domicile et de la souscription d’un crédit affecté.

  • p. 56

    Enquête  Une autre voie que le juge

    Depuis le 1er janvier 2016, et pour alléger les emplois du temps des juges des petits litiges, tout consommateur confronté à un problème non résolu par les services après-vente en matière de produit ou de service (produit défectueux, délai de livraison non respecté, problème de garantie ou de facture…), or profession de santé, doit pouvoir saisir un médiateur pour que son litige soit réglé. « Que Choisir » étudie le cas de ces médiateurs : des grandes entreprises comme la Poste ou la RATP en ont un interne, après qu’ils en aient reçu l’agrément, ce qui pose la question de l’impartialité. Des médiateurs publics existent aussi, comme celui de l’énergie ou celui de l’Autorité des marchés financiers (AMF). L’article indique comment recourir à cette voie qui ne doit pas être suivie si une action en justice a été commencée, quels sont les délais à envisager et ce que l’on peut en attendre. Pour bien s’y retrouver dans ces démarches et dans les avis rendus par les médiateurs, les associations de consommateurs comme l’UFC-Que Choisir peuvent accompagner le consommateur.

  • p. 58

    Enquête  SAV low cost

    Comme en témoignent les nombreuses plaintes reçues par L’UFC-Que Choisir, les personnes en possession d’un smartphone à bas prix de la marque franco-chinoise Wiko rencontrent des problèmes de toutes sortes. En particulier avec le service après-vente, qui renâcle à prendre les pannes en charge. Le SAV assuré par un sous-traitant n’arrive pas à faire face à cet afflux de réclamations, auquel s’ajoute le manque de pièces détachées, qui sont par ailleurs souvent de mauvaise qualité pour ces téléphones fabriqués entre 2012 et 2014. Avec la loi Hamon de mars 2015, qui oblige les fabricants à fournir les pièces détachées, Wiko saura-t-il relever le défi ?

  • p. 59

    Enquête  Peut-on le refuser ?

    Depuis l’annonce, en 2010, du remplacement des compteurs électriques existants par les compteurs Linky, ces derniers ont alimenté les conversations, voire les craintes. L’UFC-Que Choisir en a régulièrement informé ses lecteurs. Ces compteurs dits « intelligents » ont commencé à prendre place dans les foyers depuis le 1er décembre 2015, et seront déployés jusqu’à la fin 2021. « Que Choisir » explique pourquoi les communes ne peuvent se soustraire à leur pose, même si l’intérêt de ces compteurs est limité pour les particuliers.

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Comment s'y retrouver

    Cette « consopratique » reprend les définitions des vins biologiques, des vins cultivés en biodynamie et des vins « nature », tout en rappelant ce qui les différencie. « Que Choisir » précise que ces vins sont peu présents dans les grandes surfaces, mais indique où les trouver : en magasins bio, à la propriété, dans les salons spécialisés ou encore chez les cavistes.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Saisir l'administration par Internet

    Grâce à l’entrée en vigueur d’un décret daté du 5 novembre 2015, chacun peut désormais effectuer des démarches administratives par Internet. Elles se feront sous forme de courriels, de téléservices, de formulaires en ligne, etc. Pour les collectivités et les organismes de protection sociale, la transmission par voie électronique sera possible à partir du 7 novembre 2016.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Vider le cache des applications

    Pour empêcher bugs et ralentissements de fonctionnement sur son smartphone, vider le cache d’applications comme celles des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter…), des journaux ou du streaming (Deezer, Spotify…) est nécessaire. Cette « consopratique » indique la marche à suivre pour récupérer de l’espace de stockage selon que le téléphone fonctionne sous iOS ou sous Android.

  • p. 64

    Action locale  Groupama joue la montre

  • p. 64

    Action locale  Four en panne

  • p. 64

    Action locale  Plus vite que la lumière

  • p. 65

    Action locale  Le Crédit agricole méconnaît la loi

  • p. 65

    Action locale  Kia chipote

  • p. 65

    Action locale  Erreur de turbo

  • p. 66

    Enquête  Vol de nuit

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.