Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 545 - mars 2016

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Salle de bains à hauts risques

  • p. 13

    Editorial  Peu à cheval sur la traçabilité

  • p. 16

    Enquête  Pistez les ingrédients indésirables

    Qui dit cosmétiques et produits d’hygiène dit encore trop souvent composés chimiques allergisants, cancérogènes et toxiques. Pour autant, difficile de les identifier à la simple lecture de la liste des ingrédients. C’est pourquoi « Que Choisir » continue son travail d’alerte. Il dresse, pour vous, la liste des substances à éviter et fournit une carte-repère à glisser dans votre portefeuille mentionnant, outre les molécules les plus nocives (triclosan, phénoxyéthanol, propylparabène, etc.), les 26 allergènes présents dans les parfums et conservateurs. À l’aide de ces outils et des nombreux exemples relevés (gels douches, shampoings, crèmes…), vous pourrez savoir dans quels produits se cachent ces perturbateurs endocriniens ou irritants, leur fonction (conservateurs, tensioactifs, filtres UV…), connaître leur degré de nocivité et les populations les plus à risques (femmes enceintes, bébés, etc.). Par ailleurs, « Que Choisir » continue la traque sur son site Internet et vous propose d’y participer avec votre collecte de références en écrivant à [email protected]

  • p. 23

    Enquête  Dangereux ou pas ?

    L’association Robin des Toits, qui s’est illustrée pour son combat sur les dangers des ondes électromagnétiques des téléphones portables, revient sur le devant de la scène aux côtés d’une autre association, Next-up. La première estime que le compteur Linky génère lui aussi des ondes électromagnétiques en raison de la technologie CPL utilisée (courant porteur en ligne), la seconde pense que ces compteurs sont à l’origine d’incendies. ERDF considère ces accusations sans fondement et dément formellement. Plus probablement, la technologie CPL et les nouvelles bandes de fréquences semblent plutôt provoquer des dérèglements sur les appareils communicants toujours plus nombreux dans l’univers des consommateurs.

  • p. 24

    Enquête  La galère des oubliés

    Qui l’eût cru ? Alors que les réseaux de télécommunications règnent en maîtres, les habitants de certaines zones de France ne disposent ni d’accès à Internet, ni de la possibilité de téléphoner. Les conséquences néfastes sur la vie quotidienne sont nombreuses, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. L’Internet fixe concentre l’essentiel des plaintes, plus que le téléphone mobile. Pour y remédier, les opérateurs déploient des efforts mais pas suffisamment, préférant développer leur réseau là où la concurrence est déjà en place, pour des raisons évidentes de rentabilité. Le plan de suppression de ces zones blanches annoncé en mai 2015 peine à atteindre ses objectifs, à savoir équiper les communes préalablement recensées en 2G, puis en 3G à la mi-2017. En attendant que cette situation se résorbe, les foyers victimes de cette fracture numérique mobilisent leurs élus et les opérateurs pour obtenir ce à quoi ils ont droit. À défaut d’un réseau satisfaisant, « Que Choisir » expose quelques solutions techniques pour se connecter à l’Internet fixe et utiliser son mobile dans les zones non couvertes.

  • p. 28

    Enquête  Comment rénover utile ?

    La rénovation énergétique des copropriétés deviendra obligatoire dès la publication du décret d’application de l’une des mesures de la loi sur la transition énergétique. En attendant, les copropriétés ont tout intérêt à entreprendre de gros travaux, tant pour réaliser des économies d’énergie que pour valoriser le patrimoine de chacun. « Que Choisir » passe en revue les différentes étapes d’un projet de rénovation, de l’audit énergétique aux travaux d’isolation extérieure et intérieure, en passant par le remplacement des fenêtres et l’installation d’une ventilation. Les copropriétés ne doivent pas hésiter à viser le niveau BBC rénovation (bâtiment basse consommation). Toutes les aides financières actuellement disponibles sont passées au crible, sans oublier les contacts utiles et adresses Internet. « Que Choisir » donne des exemples réussis de rénovation énergétique et explique pourquoi c’est un investissement gagnant.

  • p. 32

    Enquête  L'affichage se fait mal

    Il y a un an paraissait un décret obligeant les fabricants d’électroménager à informer les consommateurs de la durée de disponibilité des pièces détachées pour les produits d’électroménager. Si cette mesure vise à allonger la durée de vie des produits, a-t-elle été appliquée ? « Que Choisir » a enquêté en analysant 11 sites Internet de ventes d’électroménager et en décryptant l’étiquette de 4 produits. Au final : 6 des sites sont muets concernant les pièces détachées. Sur les 7 magasins visités réellement, 4 n’affichent rien. Or la loi ne prévoit aucune pénalité en cas d’absence d’information, aussi l’acheteur ne peut savoir si le fabricant ne fournit pas les pièces ou si c’est le distributeur qui ne respecte pas une information que « Que Choisir » réclame. En effet, la disponibilité des pièces est indicatrice d’une réparabilité donnant une valeur au coût global de tout produit acheté.

  • p. 34

    Enquête  Pour éviter l'écran noir le 5 avril 2016 !

    Le 5 avril 2016, la diffusion des chaînes de la TNT (télévision numérique terrestre) n’obéira plus qu’à un seul mode de compression du signal : le Mpeg 4, le format de la télévision HD (haute définition). Le Mpeg 2 s’éteindra alors. « Que Choisir » détaille les raisons de ce passage à un nouveau mode de compression (motifs techniques, politiques et économiques), indiquant quels foyers exactement seront concernés et comment ils peuvent agir. Un adaptateur TNT HD est la solution pour garder son poste s’il est antérieur à 2009 pour les 66 cm et fin 2012 pour les autres modèles. Il ne devrait pas y avoir besoin d’une modification d’antenne. L’article précise comment faire pour dans le cas d’une réception par box ou satellite, car il existe des adaptateurs spécialisés. Des aides financières pour adapter son installation peuvent être accordées, et un partenariat avec La Poste permettra à des facteurs de réaliser les branchements et réglages nécessaires si cela est compliqué. La qualité HD restera cependant aléatoire, car les programmes devront avoir été initialement tournés dans ce format !

  • p. 36

    Test de produits  Un mode chasse l'autre

    Pour que des postes non compatibles puissent, dès le 5 avril 2016, recevoir les chaînes TNT au format désormais unique, le Mpeg 4, il faudra les équiper d’un adaptateur dédié. « Que Choisir » en a testé 25 allant de 25 à 70 €, de marques telles que Thomson, AMTC, Metronic, Takara, Philips ou Astrell, Optex, Sedea… Mais aucun n’est compatible avec une installation satellite, ce qui nécessitera un matériel plus onéreux. Les critères d’évaluation ont été la qualité de réception et de décodage, les caractéristiques (sortie HDMI, sortie Péritel, réglage du niveau sonore, nombre de tuners…), les fonctions d’enregistrement, la facilité d’emploi et la consommation électrique. Au final : une bonne homogénéité de résultats, à quelques exceptions près. Deux produits élus « meilleur choix » se distinguent, l’un étant un simple tuner et l’autre un double. Un encart précise les fonctionnalités avancées qui peuvent être utilisées grâce à ces adaptateurs : le guide électronique des programmes (ou EPG), la fonction d’enregistrement sur clé USB ou disque dur externe, la fonction « Time Shift » permettant de mettre en pause un programme regardé et la lecture de vidéos via un support externe intégré à l’adaptateur (clé USB, disque dur externe).

  • p. 38

    Test de produits  Téléviseurs

    Le passage à la TNT HD, le 5 avril 2016, et l’Euro 2016 de football peuvent être l’occasion pour certains foyers de souhaiter renouveler leur téléviseur. Pour les y aider, « Que Choisir » a testé 40 modèles de 81 à 141 cm de diagonale d’écran suivant des critères de qualité d’image, de qualité de son, de facilité d’emploi et de caractéristiques (connectiques, consommation…). Deux « meilleur choix » se sont distingués, l’un en 81 cm, l’autre en 101 cm. Deux cents références environ sont mises à jour sur le site Internet de « Que Choisir » afin de coller au plus près d’une offre pléthorique.

  • p. 40

    Test de produits  La composition fait la différence

    « Que Choisir » a testé 14 nettoyants anticalcaires, principalement en spray (2 mousses aérosols ont été évaluées), de grande marque, de marque de distributeur ou de hard discount. L’essai porte sur l’efficacité de leur action préventive et curative sur les résidus de calcaire, sur leur pouvoir d’élimination des dépôts de savon ainsi que des traces de salissure, et sur l’analyse de leur composition afin de juger de leur dangerosité pour la peau et les yeux des utilisateurs. Parmi les produits testés, dont quelques-uns écologiques, un « intrus », le vinaigre blanc d’alcool, réputé sans risques et efficace, permet d’évaluer les nettoyants industriels. Il a été appliqué dans les mêmes conditions de test. Au final, seuls 5 anticalcaires sont considérés comme « bons ».

  • p. 42

    Test de produits  Réfrigérateurs-congélateurs

    « Que Choisir » a réalisé un test de 25 réfrigérateurs-congélateurs, parmi lesquels 10 modèles « tops » (dont le congélateur est placé en haut) et 15 « combinés » (dont la partie congélation est située en bas). Près de la moitié possèdent la technique du froid ventilé qui assure une meilleure répartition du froid. Les volumes des réfrigérateurs et des congélateurs ont été mesurés pour les comparer à ceux annoncés par les fabricants. Les résultats montrent que ces derniers sont systématiquement optimistes. La facilité d’utilisation, la consommation électrique, le bruit ont été évalués et notés. Si les combinés se distinguent pour une meilleure stabilité de la température, les tops les valent pour la congélation toutes catégories confondues.

  • p. 44

    Test de produits  Hottes de cuisines

    « Que Choisir » a réalisé un essai comparatif de 17 hottes de cuisine à la fois en mode recyclage et en mode évacuation. Parmi elles, deux modèles s’insèrent sur le plan de travail et trois sont destinés aux îlots de cuisine, les autres sont des hottes murales décoratives. L’absorption des graisses, l’extraction des odeurs (mode recyclage uniquement), l’évacuation de la vapeur (pour le mode évacuation) constituent des critères majeurs pour évaluer les performances des hottes. Le niveau sonore et l’utilisation viennent compléter le test. Mais les résultats médiocres de ces appareils en mode recyclage, pour l’extraction des odeurs, n’ont pas permis de désigner de « bons choix ». En revanche, un modèle (recyclage et évacuation) sort du lot comme « meilleur choix ». L’article s’achève par une brève description des différents types de hotte disponibles sur le marché.

  • p. 47

    Test de produits  Mobiles pour seniors

    Les fabricants proposent désormais plus de choix en matière de téléphones portables adaptés aux seniors, du téléphone mobile simple à celui qui peut se recharger sur une base comme un téléphone fixe, en passant par le smartphone, à clapet ou avec écran tactile…Ils disposent pour la plupart d’un bouton d’urgence souvent situé à l’arrière de l’appareil pour appeler un numéro préenregistré. De plus en plus, ils sont également compatibles avec les problèmes auditifs (réglages de sons et sonnerie) et les appareils auditifs, à bobine (à induction) ou non. « Que Choisir » a évalué 13 appareils pour seniors de marques Doro, Emporia, Amplicomms, LG, Alcatel ou Telefunken, 9 étant des téléphones mobiles et 4 des smartphones. Les critères ont été la facilité d’emploi (écran, clavier, utilisation en cas de problèmes de vue, d’audition, moteurs…), les qualités en matière de téléphonie, la batterie et les caractéristiques supplémentaires (Internet, Bluetooth…). Un téléphone mobile et un smartphone ont été élus « meilleur choix » et un téléphone mobile a été élu meilleur rapport qualité/prix. Un encart est dédié aux solutions intermédiaires, comme la touche « accessibilité » qui facilite l’usage des seniors sur des smartphones classiques, les applications gratuites ou payantes à télécharger proposant de simplifier les menus que « Que choisir » a utilisées, et enfin les appareils positionnés à mi-chemin entre le téléphone pour senior et le classique, avec des fonctionnalités simplifiées et un guidage lors des premières utilisations.

  • p. 50

    Test de produits  Le renault Scénic III

    Le Scénic 3e génération fait partie des monospaces compacts bien identifiés. « Que Choisir » l’a vérifié avec 247 questionnaires concernant 37 modèles à essence, 209 diesels et 1 modèle essence-éthanol. Les critères d’évaluation étaient l’agrément de conduite (habitacle, confort, insonorisation), la sécurité primaire (visibilité, précision de la direction sur route sèche et sur route mouillée) et enfin l’entretien. Les taux de satisfaction sont très bons et l’article détaille les qualités de ce véhicule : fiabilité, déclinaisons de modèles, finitions de moyenne gamme, habitabilité, niveau d’équipement, confort… Toutefois, les véhicules plus anciens ont des problèmes récurrents et la fiabilité peut s’améliorer, ainsi que la réduction des coûts en atelier et l’affichage plus juste des consommations. L’article met en avant un modèle : la Scénic dcI 130 Energy Eco2, dont il rappelle les résultats de crash-test et le prix de certaines pièces détachées chez le constructeur et sur Internet.

  • p. 54

    Test de produits  Des traces à supprimer

    Les phtalates permettent d’assouplir les matières plastiques, dont le PVC, que l’on retrouve dans de nombreux objets. Mais ces composés peuvent également être présents tout au long de la chaîne de fabrication des industries. Or certains phtalates sont reconnus par l’Union européenne comme toxiques pour la reproduction, et d’autres comme étant des perturbateurs endocriniens. Une réglementation existe pour protéger les denrées alimentaires qui seraient directement en contact avec ces substances par le biais des emballages, prévoyant une limite de migration spécifique (LMA), soit une quantité maximale pouvant être relarguée par le matériau. C’est ce seuil qui a été recherché dans des huiles alimentaires, des vins et des whiskies, car les graisses et l’alcool constituent pour les phtalates des milieux propices à d’éventuelles migrations. Plus que l’emballage, peu plastifié pour ce type de produit, ce sont bien le process de fabrication et le stockage qui pourraient être responsables de la contamination des produits. Sur les 34 huiles végétales analysées (huile de tournesol, de colza, d’olive, de noix et mélangé), dans les 14 whiskies écossais testés et dans les 36 vins analysés (bordeaux, bourgogne-chablis-beaujolais, champagne, côtes du rhône, languedoc, loire, provence, alsace) des traces de phtalates ont été retrouvées, dont le DEHP (phtalate de di-2-éthylhexyle). La suspicion que ces molécules soient des perturbateurs endocriniens devrait convaincre de les éliminer au profit de substituts moins nocifs.

  • p. 57

    Enquête  Débusquez les intrus en pharmacie

    L’hiver apporte son cortège de maladies, comme le rhume auquel peu d’entre nous échappent. Les pharmacies regorgent de médicaments en libre accès pour soulager ces maux. Le « Toplexil Phyto » ou le « Humer nez très bouché… », ou encore le « Petit Drill toux sèche », récemment arrivés sur le marché, sont ce que l’on appelle des dispositifs médicaux. Leur ressemblance avec le « Toplexil », « l’Humex » ou le « Drill » est troublante, mais ces derniers sont des médicaments. La différence est de taille, car les premiers ne font pas l’objet de contrôles approfondis pour être commercialisés : ils se contentent d’un marquage « CE » par un organisme certificateur. Les médicaments, au contraire, doivent apporter aux autorités sanitaires la preuve de leur efficacité et de leur innocuité pour obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM). Une situation confuse qui n’est pas sans risque pour le consommateur. L’ANSM, l’Agence française du médicament, se penche sur le dossier afin de s’assurer que ce sont réellement des dispositifs médicaux, censés ne pas avoir d’action pharmacologique.

  • p. 58

    Enquête  Des clics et des taxes !

    Beaucoup l’ignorent, mais lorsqu’on achète sur Internet un bien provenant d’un site situé hors de l’Union européenne, on se doit d’acquitter non seulement la TVA afférente mais aussi des droits de douane dès lors que la valeur de la marchandise achetée est supérieure à 150 €. Comment sont calculés ces montants ? Qui les perçoit ? Que se passe-t-il si la valeur déclarée n’est pas réellement celle du produit envoyé ?… Autant de questions auxquelles répond clairement l’article.

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Préparer sa cure

    Lorsqu’une cure thermale est prescrite par un médecin, les soins médicaux sont partiellement pris en charge par l’Assurance maladie. La part non remboursée par la Sécurité sociale pourra l’être par la mutuelle du patient. L’hébergement est également remboursé sous conditions de ressources et quel que soit le mode de transport, le remboursement s’effectuera sur la base de 65 % du tarif d’un billet SNCF aller-retour.

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Nouvelle réglementation

    Cette « consopratique » explicite la nouvelle réglementation qui s’applique aux drones. Concernant les vols simples ou en immersion, c’est-à-dire avec caméra ou appareil photo, le pilotage doit être réalisé en respectant les consignes de sécurité et, en cas de prises de vue, les règles de la protection de la vie privée doivent s’appliquer.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Une nouvelle garantie de loyer

    Le nouveau dispositif Visale (Visa pour le logement et l’emploi) est une caution accordée aux jeunes actifs et salariés en situation précaire pour leur faciliter l’accès au logement. Succédant à la garantie des risques locatifs (GRL), il est gratuit, facultatif et octroyé sous conditions. L’inscription s’effectue avant la signature du bail sur Internet (www.visale.fr) à la fois pour le locataire et pour le propriétaire. Les loyers impayés peuvent alors être pris en charge, mais ils devront être remboursés à Action Logement, qui finance ce nouveau mécanisme entré en application le 25 janvier 2016.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Détecter les mails malveillants

    Cette « consopratique » transmet tous les conseils pour savoir identifier les courriers électroniques émanant de pirates pour nous inciter à verser des fonds, à transmettre nos mots de passe ou nos coordonnées bancaires. La présentation, l’identité de l’expéditeur, la teneur du message (orthographe et vocabulaire) et les liens hypertextes sont autant d’indices. L’article indique quelles vérifications réaliser, mais aussi comment signaler ces courriels malveillants sur les plateformes gouvernementales.

  • p. 64

    Action locale  Pour les bagages, ce n'était pas le Pérou

  • p. 64

    Action locale  Les rendez-vous conso de l'UFC-Que Choisir

  • p. 64

    Action locale  Mesures absentes, commande annulée

  • p. 65

    Action locale  Abonnée sans téléphone

  • p. 65

    Action locale  Le bateau prenait l'eau

  • p. 65

    Action locale  La porte de douche se brise

  • p. 66

    Enquête  Arnaque aux sentiments

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.