Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 530 - novembre 2014

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Des compléments pas anodins

  • p. 13

    Editorial  Une qualité trop mobile !

  • p. 16

    Test de produits  Enfin réhabilité !

    Que Choisir a réalisé un test de dégustation de 12 beurres doux vendus en grande surface, des beurres standards, de baratte, AOP etc. L'apparence, l'odeur, la texture et la saveur des beurres ont été jugées par plusieurs dégustateurs qualifiés. Au final, les produits sont plutôt bons, un seul récoltant une note en dessous de la moyenne. En parallèle à ce test, Que Choisir explique ce qu'est le beurre, décrypte les différentes mentions qui l'accompagnent (standard, de baratte, cru, fin, extra-fin, demi-sel, salé), les différents labels (bio, AOP), ainsi que les nouveautés (tendre, allégé, gastronomique). Un reportage à la fromagerie Beillevaire permet de faire connaissance avec l'art de la baratte. Enfin, l'accent est mis sur la réhabilitation scientifique que connait aujourd'hui le beurre. Pendant longtemps, cette matière grasse, a été accusée de faire le lit du cholestérol, en raison notamment de ses mauvais acides gras saturés. Depuis, des études scientifiques ont montrés que les graisses saturées ne sont pas si mauvaises que cela, que le beurre contenait des nutriments très intéressants.

  • p. 21

    Enquête  La réduction à la peine

    La Commission européenne s'est fixée pour 2025-2030, un objectif de 70% des déchets ménagers recyclés, 80% pour les seuls emballages et une collecte des biodéchets généralisée. En France, on est loin du compte. La politique de réduction des déchets, de réutilisation des produits et de recyclage est à la traine. L'enquête fait un état des lieux et prouve, exemples français (en habitat individuel et collectif) et étrangers à l'appui, que réduire ses déchets est possible. Notamment en substituer à la taxe d'enlèvement des ordures ménagères une redevance incitative. Mais aussi en modifiant ses comportements c'est-à-dire en triant et en compostant.

  • p. 24

    Enquête  Netflix déboule sur le marché

    L’arrivée de Netflix sur le marché de la vidéo à la demande a été très bien orchestré médiatiquement et les utilisateurs semblent déjà y répondre favorablement mais est ce grâce au premier mois gratuit, à la curiosité de la nouveauté, au catalogue bien fourni de séries américaines ou grâce à un algorithme particulier ? Que Choisir enquête pour vous informer précisément du fonctionnement de ce système (débit requis, compatibilité d’appareil…) lequel compterait déjà 50 millions d’abonnés dans le monde. L’article analyse les différentes offres des opérateurs de SVOD le proposant, parfois même en concurrence avec leur propre service de SVOD : Netflix lui-même, Canalplay, OCSPassM6, Filmotv et Jookvidéo. La clé du succès pour cette plateforme semble résider dans son système de recommandation prédictive qui demande son avis aux spectateurs et leur propose de façon précise des films qui leur correspondent, jusqu’à peut-être même orienter en fonction les scénarii des séries à venir ?

  • p. 26

    Enquête  Une dent contre l'optique

    Que Choisir a lancé auprès de ses lecteurs une enquête de satisfaction (questionnaire encarté dans le n°518 d'octobre 2013) sur leur assurance santé souscrite à titre individuel. Les résultats, publiés ici, permettent de classer 9 mutuelles, assurances et organismes de prévoyance, de connaître la satisfaction globale des assurés à l'égard de leur complémentaire santé mais également leur avis sur la qualité de leur couverture santé, de leurs remboursements et du service clientèle. Si globalement les lecteurs se déclarent en grande majorité satisfaits à 90,2%, il n'en reste pas moins certaines zones d'ombre, notamment le montant de certaines prises en charge comme pour l'optique et de certaines cotisations, dont le coût reste très variable selon la zone géographique d'habitation.

  • p. 28

    Enquête  La crémation tout feu, tout flamme

    En France, les crématoriums se multiplient et en 2020 40% des funérailles devraient être des crémations. Grâce à 109 associations locales, Que Choisir s’est rendu dans 800 entreprises de pompes funèbres pour obtenir des devis, lesquels sont obligatoires depuis 2010, et relever les prix de diverses prestations (soin de conservation, mise en bière, ouverture et fermeture de caveau…) tant pour une inhumation qu’une crémation. Si des efforts sont faits en matière de transparence sur les devis bien que ceux-ci soient encore souvent incomplets, la crémation semble être une formule plus chère au final…Les résultats sont présentés suivant le groupe OGF, les indépendants et Roc-Eclerc. L’article explicite de plus les coûts annexes (taxe d’inhumation, cercueil en carton ou pas..) dans un marché où le consommateur doit pouvoir comparer.

  • p. 32

    Enquête  Des héritages tant convoités

    Certains héritages un peu complexes nécessitent le recours à un généalogiste pour s'assurer qu'aucun héritier ne sera oublié. La procédure est le plus souvent initiée par un notaire grâce à un mandat de recherche d'héritiers donné à un généalogiste qui lui-même propose un contrat de révélation de succession au particulier. Mais ces deux actes tout comme la profession de généalogiste ne sont pas réglementés. Une situation qui mène à des dérives parmi lesquelles, une rémunération parfois excessive allant de 30 à 50% de l'actif net, ou encore des notaires peu disposés à effectuer ces recherches, tout au moins celles sans difficultés particulières. Une réglementation s'impose afin que soit fixé par décret le barème des honoraires des généalogistes. Que Choisir fournit une série de conseils pour éviter tout litige avec un généalogiste qui se montrerait trop entreprenant.

  • p. 36

    Test de produits  Lave-linge

    Que Choisir a réalisé un test de 12 lave-linge à chargement par le dessus, appelés TOP et de 22 lave-linge frontaux. Le principal critère de test cible l’efficacité de lavage pour les programmes coton et synthétique. Puis sont pris en compte la consommation électrique, le rinçage, l’essorage et pour finir la facilité d’emploi. Une nouveauté fait son apparition sur quelques lave-linge, le lavage à 20°C en remplacement de celui à 30°C, l’objectif étant de réaliser des économies d’énergie comme l’a démontré un test de nos homologues britanniques. Autre innovation intégrée dans le comparatif, le lave-linge connecté avec un smartphone, le 1er commercialisé en France.

  • p. 40

    Test de produits  Sèche-linge

    Que Choisir a testé 17 sèche-linge aussi bien à évacuation qu’à condensation, avec ou sans pompe à chaleur et dont le prix varie de 150 € à 1399 €. Testés sur la base de trois programmes pour des matières en coton et synthétiques, la durée, l’homogénéité et la précision du séchage, la consommation électrique, restent les principaux critères de cet essai, vient ensuite la facilité d’emploi jugée par 3 experts. Attention, Que Choisir alerte sur un défaut de sécurité de certains sèche-linge de la marque Siemens présentant un risque de surchauffe et d'incendie.

  • p. 42

    Test de produits  Multicuiseurs

    Que Choisir a testé 4 mijoteurs haut de gamme polyvalents, des multicuiseurs intelligents capables de déterminer automatiquement le programme adéquat pour préparer, sans trop besoin de surveillance, des petits plats mijotés qui demandent du temps (bœuf bourguignon, risotto...), mais aussi capables d’assurer une cuisson vapeur ou du riz. Mis en situation grâce à 7 recettes réalisées, Que Choisir a pu évaluer leurs résultats culinaires et leur praticité (facilité d'emploi, de programmation et de nettoyage, temps de cuisson). Dans l'ensemble, ces appareils sont assez performants. Mais attention, les temps de réalisation peuvent être très variables.

  • p. 43

    Test de produits  Pneus hiver

    27 pneus d’hiver, lesquels ont leur utilité en dessous de 7 degrés, ont été évalués : 13 de dimension 175/65 R14T et 14 de dimension 195/65 R15 T, de marque Michelin, Cooper, Radial, Pirelli, Dunlop ou Continental par exemple, ils ont été testés sur route sèche, mouillée, en cas de neige et de verglas, suivant leur durée de vie, leur résistance au roulement, et leur bruit. 6 produits ont été mis en avant comme meilleur choix ou bon choix et pour chaque dimension, un produit a été mis à l’index : à ne pas acheter. Des précisions sont apportées sur la façon de choisir ses pneumatiques, leur installation, leur utilisation mais aussi sur le système de surveillance de la pression (TPMS), obligatoire pour toute voiture commercialisée à partir du 1er novembre 2014.

  • p. 46

    Test de produits  Les GoPro sous pression

    Pour déterminer quel appareil pour filmer est le plus intéressant suivant votre usage, Que Choisir a testé 13 action-cams de marque GoPro mais aussi Garmin, Sony, Polaroid, Panasonic, JVC…. et 12 caméscope haute définition de marques Sony, Panasonic, Canon ou JVC. Les critères de sélection sont la qualité vidéo, qualité sonore, qualité photo, la facilité d’emploi et l’autonomie mais aussi pour les caméras embarquées la résistance aux chocs et à l’eau. Pour chaque catégorie, un meilleur choix est mis en avant, deux bons choix et un meilleur rapport qualité prix, un encart est dédié à la qualité de l’ultra haute définition

  • p. 50

    Test de produits  Notre intérieur dégradé

    Que Choisir n’a eu de cesse de le proclamer, les désodorisants sont nocifs pour la santé. Une fois de plus ce test de 7 assainissants et 8 désodorisants d'intérieur en fournit la preuve. Les 7 premiers contiennent des huiles essentielles et sont vendus sous forme de spray en pharmacie, en parapharmacie et en magasin bio. Les autres sont des désodorisants classiques vendus en grande surface. L'enjeu était de savoir si les produits aux substances naturelles étaient plus vertueux que les seconds pour assainir et purifier l'air de nos logements. Ces produits émettent des composés organiques volatiles (COV) comme ceux de la famille des terpènes qui au contact de l'air forment alors le formaldéhyde, classé cancérogène. Or qu'il soit d'origine naturelle ou synthétique, un COV reste un polluant préjudiciable pour la santé. Les particules fines ont été mesurées, car leur taille microscopique facilite l’accès jusqu'aux alvéoles pulmonaires. Quant à l’étiquetage, la réglementation est plutôt muette puisque les fabricants ne doivent mentionner que les précautions d’emploi, très peu sur la composition et rien sur les émissions de polluants. Le plan national d’actions sur la qualité de l’air intérieur, présenté l'automne dernier, prévoit un étiquetage en conséquence après l’évaluation des risques sanitaires, à l’instar d’autres produits de décoration et de construction.

  • p. 54

    Enquête  Pas de barrières pour les profits !

    L'Autorité de la concurrence a rendu un avis à la mi-septembre à l'encontre des sociétés d'autoroutes. Le gendarme de la concurrence fustige les profits inconsidérés alors que les coûts autoroutiers ne sont pas exposés à des risques comme le prétendent les concessionnaires. Ni pour les péages dont la réglementation ne prévoit que des hausses et dont les tarifs sont nettement supérieurs à l'inflation, ni pour le trafic dont les études augurent une hausse à l'horizon 2030, ni enfin pour les lourds emprunts car à en croire les calculs de l'Autorité, entre 2006 et 2013, 136% du résultat net a été distribué sous forme de dividende aux actionnaires. Autre reproche, le manque d'impartialité lors des appels d'offres pour les travaux. L'Autorité a émis 13 recommandations pour tenter de pallier à cette rentabilité exagérée. Parmis elles, la possibilité de renégocier les règles de fixation de péage, mais sans une réelle volonté politique, il est fort à parier que les exploitants feront la sourde oreille.

  • p. 56

    Enquête  Promesses non tenues

    Pour faire le point sur les discours publicitaires des opérateurs de téléphonie après des tests réalisés en décembre 2012 et novembre 2013, Que Choisir évalue de nouveau la couverture 3Get 4G d’Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free. Ainsi plus de 10 000 mesures ont été réalisées en 71 emplacements à Paris, en Ile de France, à Bordeaux et à Aix en Provence avec deux smartphones (iPhone 5S et Samsung Galaxy S5). Le point sur des promesses non tenues deux années après le lancement de la 4G avec des problèmes de connexions, de couverture, de débit faible…D’autre part, de grandes disparités existent entre opérateurs, et entre leurs services entre la 3G et la 4G, avec parfois des surprises…Bilan et conseils en cas de problèmes. L’UFC-Que Choisir continue d’interroger également l’ARCEP concernant ses résultats ces méthodes d’évaluation trop souples mais aussi la justice concernant la différence de traitement entre les abonnées Free étant sur le réseau de celui-ci ou en itinérance avec Orange…

  • p. 59

    Enquête  Le service après-vente défaille

    Tous les modèles BMW avec un moteur Diesel 4 ou 6 cylindres de types N47 et N57 montés depuis 2007 présentent un défaut au niveau de la chaîne de distribution. Alors que le constructeur allemand admet le problème et a réparé quelques véhicules, ce dernier fait machine arrière et fait preuve de mauvaise volonté depuis quelque temps pour la prise en charge des réparations. L’abondance de courriers et de témoignages montre que le service après-vente de BMW indemnise de manière aléatoire. Le schéma est identique pour les propriétaires de moto BMW R 1200 RT victimes d'un problème sur l'amortisseur arrière. En se soustrayant à ses obligations, BMW ne respecte pas la loi sur les garanties légales de conformité de ses véhicules.

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Louer pour de courtes durées

    Si un appartement loué à l’année l’est désormais pour de courtes durées, c’est un changement d’usage qu’il faut déclarer en mairie sous peine d’amende sauf si il s’agit de votre résidence principale. Cette consopratique donne tous les détails à savoir avec des particularités pour les logements parisiens, la fiscalité en fonction du plafond de revenus, la nécessité d’un contrat de location, d’un état des lieux, d’une assurance, de la perception d’une taxe de séjour ou non en fonction des situations…

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Convention modifiée

    La nouvelle convention d’assurance chômage entrée en vigueur le 1er juillet 2014 présente des dispositions, telle le dispositif relatif aux droits rechargeables, uniquement applicables dès le 1er octobre 2014. Cette consopratique fait le point sur ces mesures pour bien comprendre les règles d’indemnisation en fonction du temps travaillé, les nouveaux taux de contributions, le fait que tous les employeurs et salariés contribuent maintenant à l’assurance, la modification de l’indemnisation et la durée totale d’indemnisation.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Une avance pour coup dur

    Un besoin d’argent ? Une avance sur votre contrat d’assurance vie est faisable et même préférable par rapport à un crédit à la consommation. La somme empruntée peut représenter jusqu’à 80% des sommes placées, et elle n’est pas imposable. Le taux d’intérêt pratiqué est alors supérieur de 1% à celui du rendement brut de l’épargne. Cette avance doit être remboursée dans un délai ne devant pas dépasser les trois ans. Cette fiche pratique explique tous les avantages de ce type d’emprunt.

  • p. 64

    Action locale  Le dentiste avait la dent mauvaise

    Alors qu’une simple pose de couronne prise en charge par la CMU-C est prévue, le dentiste perce la racine de Madame N. et envoie du produit dentaire dans son os, une infection se déclare ainsi que des douleurs. Le dentiste propose alors l’arrachage de cette dent et la pose d’un implant dentaire qui lui serait remboursé 64,50 euros sur les 2140 euros demandés…Dans l’impossibilité de régler une telle somme, la consommatrice demande à son dentiste de déclarer l’erreur médical à son assureur. Devant son refus, elle contacte l’UFC-Que Choisir de Caen, laquelle contacte le conseil de l’ordre des chirurgiens-dentistes. Après diverses actions, le remboursement des soins dentaires est finalement complètement pris en charge avec une indemnité.

  • p. 64

    Action locale  Tablette balladeuse

    Une tablette Samsung achetée sur Cdiscount tombe trois fois en panne sous garantie, la cliente l’amène alors au centre réparateur agrée qui la retourne au fabricant et celui-ci la déclare irréparable. Or, si Cdiscount accepte son remboursement, c’est à condition que lui soit renvoyé la tablette défectueuse mais personne ne la retrouve. Un courrier de l’’UFC-Que Choisir de Haute-Vienne sera nécessaire pour que la société accepte enfin de rembourser les 295 euros de la tablette….

  • p. 64

    Action locale  Chaud en haut, froid en bas

  • p. 65

    Action locale  Matelas raplapla

    Après divers motifs pour refuser la demande d’une consommatrice, La Redoute reconnait enfin le défaut d’un matelas qui s’est affaissé anormalement seulement deux années après son achat. Il aura fallu auparavant la détermination de l’UFC-Que Choisir de l’Isère pour rappeler à la société de VPC ses obligations légales vis-à-vis de la garantie des vices cachés et obtenir un remboursement

  • p. 65

    Action locale  Corsair traîne des pieds

  • p. 65

    Action locale  Axa encourage la fausse déclaration

  • p. 66

    Enquête  Du soleil et des coups

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.