Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 529 - octobre 2014

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Energie en surchauffe

  • p. 13

    Editorial  Des pratiques sujettes à caution

  • p. 16

    Test de produits  Vrais et faux dangers

    Que Choisir a confronté une cigarette classique (Camel) à une cigarette électronique courante avec nicotine (modèle JWell Ego C avec le liquide Fuu Old School Boy) et à la Ploom, un dispositif sans combustion qui chauffe du vrai tabac et produit une vapeur. L'objectif était d’analyser les composés indésirables de chaque produit pour en évaluer le degré de nocivité. Monoxyde de carbone, nicotine, formaldéhyde, acroléine, goudrons... ont ainsi été mesurés. Si la dangerosité des cigarettes classiques est avérée, le test répond de façon claire sur celle de la cigarette électronique. Par ailleurs, Que Choisir rappelle les interrogations sans réponses à ce jour liées à l’usage de la cigarette électronique, fait le point sur la réglementation actuelle en France puis celle qui sera applicable en 2016 au niveau européen, et sur l'état actuel des connaissances concernant les risques, les bénéfices, l’efficacité de l’e-cigarette.

  • p. 18

    Enquête  Premiers en marketing

    Le secteur du soutien scolaire est un marché prospère quoiqu'il soit difficile de mesurer la réussite des élèves qui en bénéficient. Comment recrutent ces sociétés ? Quelles sont les compétences, les qualités pédagogiques de leurs intervenants ? Que Choisir analyse le discours publicitaire des organismes de soutien scolaire et le confronte à la réalité d'entretiens de recrutement passés par une candidate mystère souhaitant travailler pour eux. 5 organismes : Acadomia; Complétude, Anacours, Legendre, et Domicours ont ainsi pu être évalués dans leurs pratiques. Leurs tarifs, pourtant réclamés au nom de l'UFC-Que Choisir, n'ont pu être obtenus qu'en se faisant passer pour un parent. Preuve en est de l'opacité qui règne dans ce secteur.

  • p. 22

    Enquête  Mieux cuisiner pour moins gaspiller

    150 000 tonnes de denrées alimentaires provenant des cantines scolaires sont jetées chaque année. Partant du principe que ce n’est pas une fatalité, Que Choisir montre à travers des initiatives exemplaires que le gaspillage alimentaire peut être enrayé. Une gestion minutieuse des quantités servies et la prise en compte de la qualité gustative peuvent déjà réduire de 30 à 50% les déchets. Pour y parvenir des chefs de cuisine, qui pour certains viennent de restaurants étoilés, apportent un soin particulier à préparer des plats faits maison avec des produits de saison et n'hésitent pas à recycler les restes. La lutte contre le gaspillage est aussi affaire de sensibilisation auprès des élèves, les cuisiniers apprécient d’échanger régulièrement avec eux sur la qualité des plats, sur les quantités de déchets, les élèves peuvent goûter les plats et se servir selon leur appétit. En devenant acteurs, les élèves participent à la réduction du gaspillage dans les cantines qui pour certaines peuvent prétendre au nom de « restaurant scolaire ».

  • p. 25

    Enquête  Tout bon, sauf les tarifs

    Un peu plus de 5 000 abonnés à Que Choisir ont répondu à notre questionnaire de satisfaction sur l’assurance de leur voiture. 95% d’entre eux se disent satisfaits de leur assureur, 3 personnes sur 4 ont connu un sinistre, même si le montant de la franchise demeure le point faible pour la majorité. Que Choisir dresse un tableau de 11 assureurs auto en comparant pour chacun les éléments constitutifs du contrat (tarif, montant indemnisation, franchise, garanties supplémentaires, résiliation…) et ceux lors de la prise en charge d’un sinistre.

  • p. 28

    Enquête  Autant de morceau que vous voulez

    Que Choisir a testé et détaillé 5 sites de streaming musical parmi les plus connus tels Deezer, Spotify ou Google play musique sur les critères de facilité d’utilisation, d’usage (gestion de la musique, lecteur musical…), de qualité des contenus et de ligne éditoriale, la qualité sonore n’étant pas testée pour cause de diversité de matériels chez tous. L’article explicite le fonctionnement de ces plateformes, généralistes ou spécialisées (labels indépendant, genres musicaux précis…) avec souvent deux offres : l’une gracieuse, limitée et entrecoupée de publicité et l’autre avec abonnement et illimitée. Des stockages temporaires de fichiers sont possibles sur des divers supports. Surtout, les acteurs de cette économie ont su convaincre les maisons de disques de leur confier leur catalogue et ont créés des partenariats avec des opérateurs de téléphonie mobile et des fabricants de chaînes hi-fi tels Sonos ou Philips, permettant la compatibilité de leurs produits avec ces sites, lesquels représentent 27% des parts de marché de la musique numérique, soit 28 millions d’abonnés payants dans le monde. Mais attention, la musique virtuelle a des particularités : si vous résiliez votre abonnement, vous perdez toute votre play-list, la qualité des sons qui sont compressés est discutable et la diversité n’est pas toujours au rendez-vous car souvent les artistes les plus connus sont proposés pour cause de rentabilité…

  • p. 32

    Test de produits  Résistance à l'épreuve

    Que Choisir a testé 36 sacs-poubelles de 30 l à liens classiques ou coulissants, de grandes marques, de marques de distributeurs, discount ou premier prix, évaluant leur solidité (étirement, déchirement, chute, perforation) et leur étanchéité. Autres critères examinés car mis en avant par les fabricants : le volume réel, pas toujours les 30 l annoncés, l'épaisseur de l'emballage ou encore la marque NF ou NF environnement. Au final, un tiers des références donne de bons résultats, quatre sont carrément à déconseiller, et bien souvent les allégations avancées s’avèrent trompeuses. 5 sacs-poubelles biodégradables pour déchets organiques composés de matières premières végétales (label OK Compost ou marque NF Environnement) complètent ce test avec une évaluation spécifique. Là encore, bien des déconvenues…

  • p. 35

    Test de produits  Pour une peau zéro défaut

    Une BB crème dont le « BB » signifie « blemish balm » est une crème de jour teintée utilisée à l’origine en Corée pour apaiser et protéger du soleil, mais aussi pour camoufler les cicatrices légères. Ce baume anti-imperfection a fait des émules auprès des marques de cosmétiques qui ont adapté ce produit pour les européennes en le rendant plus fluide et moins couvrant. Pour savoir si ces crèmes tenaient toutes leurs promesses, Que Choisir a testé 14 BB crèmes et 2 CC crèmes (CC pour correcteur de couleur) en mesurant leur efficacité hydratante, leur protection solaire, et leur couvrance établie selon les avis subjectifs de plusieurs testeuses. Que Choisir a vérifié la présence de substances indésirables dans la composition de ces produits tout-en-un, perturbateurs endocriniens et allergènes, ainsi que la conformité des allégations qui pour certaines relèvent plus du marketing que de la réalité. Certaines crèmes ne sont pas recommandées à l’achat.

  • p. 38

    Test de produits  Le choix du tout-en-un

    Face à toutes les fonctions proposées par les micro-ondes combinés, rivalisent-ils avec des fours traditionnels ? Pour le déterminer, Que Choisir a testé 13 fours micro-ondes combinés de 100 à 599 euros de marques telles que Samsung, Whirlpool, Candy, Far, Brandt ou Sharp…Les critères ont été la performance en décongélation, réchauffage, cuisson d’un plat congelé, gril seul, cuisson combinée, chaleur tournante et gestion des températures mais aussi l’utilisation, le niveau sonore, la consommation en veille et la sécurité thermique. Au final les résultats peuvent être contrastés pour un seul produit. L’article met en avant deux meilleurs choix et deux bons choix.

  • p. 40

    Test de produits  Des atouts indéniables

    Avec 3 % du marché, les voitures hybrides ou électriques ont du mal à percer mais elles possèdent des atouts d’agrément de conduite en ville indéniable : moteur silencieux non vibrant et vive accélération. Que Choisir fait le point sur leurs avantages et sur les caractéristiques à prendre en compte telle que le temps de charge et la durée de l’autonomie, avec un moteur 100% électrique ou avec un moteur thermique en plus. 8 modèles, hybrides ou électriques, de marques telles que Opel, Toyota, Nissan ou Renault ont été testés suivant leur qualité à bord, leur conduite, leur comportement routier, leur consommation et l’émission de CO2, une fiche détaillant chaque modèle. Un encart explicite pourquoi ce mode de transport n’est pas si propre et un comparatif entre 4 véhicules revient sur les coûts à l’usage et l’autonomie des véhicules électriques

  • p. 44

    Test de produits  Quelques traces sur des pincées

    Les herbes aromatiques sont souvent invitées à notre table pour agrémenter nos plats mais quelle qualité ont-t-elles ? Pour le savoir Que Choisir a testé sous forme d’herbes fraîche, surgelées et sèches 10 marques de basilic, 11 de ciboulette, 9 de menthe et 15 de persils en recherchant des résidus de pesticides et en évaluant la microbiologie. Au final, même pour certains produits bios, 46 molécules de pesticides ont été détectées, dues à des contaminations fortuites ou parce qu’ils servent pour les cultures. Même si nous consommons d’infimes quantités de ces aliments, l’accumulation pose problème. Bien plus, des bactéries comme les entérobactéries ou Bacillus cereus, peuvent provoquer une intoxication alimentaire même en petite quantité, il convient donc de bien laver les herbes fraîches qui sont les plus exposés de par leur manipulation. L’article revient sur la mention de l’origine qui n’est obligatoire que pour les herbes fraîches et sur les prix exorbitants des herbes sèches…

  • p. 46

    Test de produits  Le degré zéro de la sécurité

    Que Choisir a évalué le niveau de sécurité de quatre « voitures sans permis » appelées également « voiturettes ». Non soumises à une obligation réglementaire en termes de sécurité, le protocole de crash test a dû être adapté en raison de la différence d’équipements de sécurité passive de ces véhicules. Ces derniers ont une vitesse limitée et sont accessibles aux titulaires du permis B1 dès l’âge de 16 ans. A une exception près, les résultats apportent la preuve qu’en cas de collisions aussi bien frontales que latérales, la protection des passagers n’est pas assurée. Les constructeurs ne favorisent pas un niveau de sécurité acceptable pour ce type de voiture, en raison d’un faible coût de fabrication et du nombre de vente. Pour autant, Que Choisir estime que les règles de leur homologation devraient être plus exigeantes.

  • p. 48

    Enquête  La nouvelle machine à cash des banques

    Depuis quelques années, rares sont les prêts immobiliers acceptés sans garantie. En effet, la souscription d’un crédit immobilier requiert, outre une assurance emprunteur, une garantie pour la banque en cas de défaillance de l’emprunteur. La moitié des emprunteurs se tournent vers des garanties légales comme l’hypothèque et l’inscription de prêteur de deniers, des solutions jugées onéreuses. L’autre moitié opte pour le cautionnement avec comme principal acteur sur le marché le Crédit logement face aux propres filiales des banques. Bien que ces cautions sont moins coûteuses, le consommateur n’a cependant pas le choix de son établissement. Ces frais de cautionnement, avec des écarts significatifs, demeurent élevés et représenteraient selon Que Choisir quelque 520 millions € par an, des sommes qui devraient pourtant participer à la baisse du coût de ce dispositif. Ces frais sont versés au départ sur un fonds de garantie, et sont remboursés en partie en fin de prêt à l'emprunteur, mais sans les intérêts. Une manne pour les banques dont les bénéfices leurs sont redistribués en tant qu’actionnaires. Face à ces dysfonctionnements l’UFC-Que Choisir a saisi l’Autorité de la Concurrence et demande au gouvernement de légiférer sur ce marché trusté par les banques.

  • p. 51

    Enquête  Tous espionnés

    Les utilisateurs de smartphone téléchargeraient environ une trentaine d’applications sur leur téléphone : communauté sociale, jeux, musique, météo, média mais aussi GPS sont les plus courants or Que Choisir a testé 34 des plus connues telles Shazam, Météo France, Youtube, la Fnac ou Candy Crush, en les installant sur divers systèmes d’exploitation, afin de déterminer si elles collectaient des données personnelles, et de quelle nature (téléphone, mail, coordonnées GPS…). Si la moitié est fiable, les autres sont risquées et 8 sont qualifiées de très risquées. Bien plus, ces informations circulent sans cryptage sur les réseaux et peuvent être récupérées par des tiers. Leur destination est le plus souvent des sociétés de publicité et de marketing. L’article propose un focus sur 6 applications pour mieux les connaître : Facebook, Twitter, Le Monde, Ebay, Pagesjaunes et voyagesncf et donne des conseils pour se prémunir malgré la difficulté de la tâche : paramétrage, ménage, choix des applications, non-utilisation du wi-fi….. D’autre part, certaines applications seraient moins risquées sur certains systèmes d’applications

  • p. 54

    Enquête  Faut-il changer de fournisseur ?

    Depuis 2007, année marquant la fin du monopole de la fourniture de gaz pour GDF, et de l’électricité pour EDF, d’autres opérateurs ont fait leur entrée sur ce marché. Les deux opérateurs historiques gardent l'exclusivité du tarif réglementé sur leur énergie, mais commercialisent aussi des offres à prix libre à l'instar des autres fournisseurs. Que Choisir a examiné les offres de neufs d'entre eux pour l'électricité et sept pour le gaz. Mieux encore, Que Choisir lance un comparateur qui facilitera le choix des particuliers face à la diversité et la complexité des contrats proposés. Quant à l'électricité renouvelable, il n'est pas recommandé de souscrire à certaines offres coûteuses certifiées 100%, puisque cette électricité verte est déjà proposée par EDF dans une offre « mix » à un prix compétitif.

  • p. 56

    Enquête  La mainmise de Google

    Depuis que Google a lancé son propre service de comparaison de prix pour les produits de la vie courante : Google Shopping, pour les vols secs Google Flight, pour les réservations hôtelières : Google Hôtel et autre, les sites des autres comparateurs de prix tels Twenga ou Touslesprix se retrouvent étrangement relégués en bas de page des résultats de recherches, après ceux de Google…Ce manque de visibilité les place dans des situations économiques dangereuses. Aussi, ils ont porté plainte auprès de Bruxelles pour abus de position dominante. Il y avait eu une affaire similaire avec Microsoft imposant son navigateur Internet Explorer sur tous ses ordinateurs. Si Google semble avoir fait amende honorable en proposant une modification de la présentation de sa page de résultats, laquelle est analysée par Que Choisir; celle-ci a toutefois été considérée comme insuffisante par les acteurs lésés. La copie est donc à revoir mais il faudra attendre le remaniement de la Commission européenne et compter sur les algorithmes du moteur de recherche le plus utilisé : tenus secrets, ils pourraient tout à fait continuer de favoriser les propres développements de Google….Un encart fait le point sur la qualité de l’outils Google shopping….

  • p. 59

    Enquête  La fin du tarif réglementé du gaz

    A partir du 1er janvier 2015 les copropriétés consommant plus de 200 MWh de gaz par an ne pourront plus bénéficier du tarif réglementé. Le choix du fournisseur doit être décidé en assemblée générale. L’Association des responsables de copropriétés (ARC) a ainsi créé pour ces adhérents, un site www.copro-gaz.fr qui permet de comparer les offres des fournisseurs de gaz référencés, dans un format harmonisé. La mise en concurrence est efficace, puisqu’on observe une baisse de 15 à 20% par rapport au tarif réglementé. Enfin, selon la réduction obtenue, on pourra opter pour une offre à prix fixe (de 1 à 3 ans) ou pour une offre dont le prix est indexé sur l’évolution du tarif réglementé.

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Hybride et électrique

    Pour mieux comprendre les techniques des voitures hybrides et électriques, Que Choisir explicite leur différences et avantages avec les « micro-hybride » disposant d’un alternateur renforcé, la « mild hybride » suivant que la voiture soit ancienne ou récentes avec des batteries plus puissantes, le prolongateur d’autonomie qui permet d’utiliser le moteur thermique et les véhicules 100% électriques. L’autonomie, les temps de charge et les moyens de la réaliser son toujours à évaluer suivant les usages souhaitées, d’autre part l’article indique comment adopter une conduite adaptée et tranquille qui permet de recharger les batteries et de ménager la consommation

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Les diagnostics obligatoires

    Pas moins de 10 diagnostics techniques sont obligatoires lors de la vente d’un logement. Cette fiche pratique passe en revue le contenu de ces documents qui sont à la charge du vendeur ou du propriétaire bailleur.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Exonération et réduction

    Comme chaque année, en octobre et novembre il faudra s’acquitter de ses impôts locaux. Si le contribuable rempli certaines conditions de ressources et d’âge, il peut prétendre à certaines exonérations et réductions de sa taxe d’habitation ou de sa taxe foncière. Cette fiche pratique explique dans le détail quelles sont les personnes concernées.

  • p. 64

    Action locale  Pour la magie, c'est râpé

    A la demande d’un client de la Vitrine magique, L’UFC-Que Choisir de Marseille rédige un courrier pour obtenir le remboursement d’une râpe électrique devenue inutilisable après quelques mois.

  • p. 64

    Action locale  Tapis en fin de course

    Après avoir commandé sur Internet un tapis de course, un habitant de Bourges est victime de pannes à répétition pour lesquelles le service après-vente de la société ne trouve pas de solution. L’UFC-Que Choisir du Cher saisie par le client, rédige deux courriers pour demander la reprise du matériel et son remboursement intégral.

  • p. 64

    Action locale  Cuisine virtuelle, annulation réélle

    Une consommatrice signe à la Foire de Paris un devis et verse un acompte pour une cuisine alors qu’elle a prévenu le cuisiniste qu’elle n’avait pas encore trouvé le logement. Celui-ci refuse de lui restituer la somme. Contactée, l’UFC-Que Choisir de Nice notifie au cuisiniste le manque de certaines informations dans son devis et l’absence de métrage préalable de l’achat, ce qui est interdit comme l’indique l’arrêt de la Cour de cassation du 25/03/2010…L’association aura gain de cause après deux courriers recommandés afin que l’acompte soit restitué

  • p. 65

    Action locale  Intervention explosive

    Suite à une coupure de courant, les équipes d’ERDF réalisent un raccordement chez un consommateur de Saint-Brieuc qui entend au cours de l’intervention 4 explosions et constatent que plusieurs de ses appareils électriques sont endommagés. La responsabilité d’ERDF est totale mais comme l’assureur du consommateur ne lui a pas versé la totalité du montant du préjudice subi, l’UFC-Que Choisir de Saint-Brieuc a été contacté et a envoyé un courriel à ERDF qui s’est acquitté de la totalité du montant de l’indemnisation….

  • p. 65

    Action locale  Matelas à cauchemar

    Une consommatrice, à peine sortie d’une situation de surendettement, achète pour 3676 euros de literie spécifique après avoir été invitée au restaurant par la société Manycée…Celle-ci lui a fait signé un prêt chez Sofinco pour régler son achat. Or, s’apercevant de son erreur, cette consommatrice contacte l’UFC-Que Choisir de Nantes, laquelle repère des manquements dans les bons de commande de la société (adresse complète, mention en cas de rétractation) et fait annulé par Sofinco le dossier de crédit….

  • p. 65

    Action locale  Les portes claquent

    Après avoir passé commande de cinq portes en bois massif auprès de la menuiserie Pfirsch, un habitant de Forbach est contraint de demander l’annulation car au bout de plusieurs mois sa commande ne lui ait pas livrée. Devant le refus du menuisier, l’UFC Que Choisir de Moselle-Est fait un rappel à la loi au professionnel, qui finit par restituer l’acompte à son client.

  • p. 66

    Enquête  Diagnostic haut de gamme

    En route pour ses vacances, Pauline a la désagréable surprise de constater qu'un voyant orange s'allume sur son tableau de bord, signe d'après le mode d'emploi de sa Mini Cooper Clubman, d’ « un défaut de fonctionnement du moteur avec altération des valeurs d'émission à l'échappement », un incident non grave. Aussi, elle présente son véhicule, à son retour de congés, à une concession Mini la plus proche de chez elle. Le diagnostic lui coutera lui dit-on, 300 euros. Pas convaincue, elle confiera sa voiture à son concessionnaire habituel. Il fallait juste "réinitialiser la voiture". Et ce sera gratuit !... Petit rappel, si tous les professionnels auto peuvent réaliser tous les travaux courants d'une voiture, il faut que ces informations figurent dans le carnet d'entretien du véhicule (JO du 05/06/2014).

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.