Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 518 - octobre 2013

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Pesticides en bouteilles

  • p. 13

    Editorial  Stop à la surchauffe des tarifs !

  • p. 16

    Enquête  Comment économiser jusqu'à 2 600 € par an

    Que Choisir a analysé la structure des dépenses courantes de 3 familles présentant 3 profils différents, un couple de retraités, une mère et sa fille et un ménage de 4 personnes et recherché poste par poste les économies possibles en éliminant les dépenses inutiles et ce, sans changer de mode de vie. Le maître-mot étant dans cette période de crise de ne pas trop voir son pouvoir d’achat diminuer. Ainsi, les frais d’assurances (santé, auto et habitation) et de banque, les abonnements Internet et téléphone, les courses hebdomadaires, l’énergie, le budget auto etc. ont été pour chacun décortiqués. Il en ressort des gains potentiels pouvant atteindre jusqu’à 2600 euros par an réalisables grâce à certaines astuces recommandées ici (révision de contrats, mise en place de forfaits, changement d’appareils électroménager etc.). La réduction des coûts passe aussi par la chasse aux idées reçues à savoir les économies qui n’en sont pas…

  • p. 22

    Enquête  Mieux soigner en dépensant moins

    Alors que le déficit général de l’Assurance maladie repart à la hausse, il faudrait réaliser près de 2,5 milliards d’euros d’économie pour rester au niveau du découvert fixé. L’enquête relate et commente les constats et préconisations de la Cnamts dans son rapport sur « l’évolution des charges et produits pout 2014 » pour contenir les dépenses comme par exemples la recherche d’une meilleure pertinence des soins, la baisse des tarifs des radiologues et des laboratoires d’analyses ou encore la baisse des prix des génériques ou de la consommation des médicaments etc. Certaines idées reçues comme la part des fraudes, abus, des maladies chroniques accusés de creuser le déficit de la sécurité sociale sont tour à tour décryptées. Enfin, l’accent est mis sur l’envolée des frais liés au transport sanitaire.

  • p. 26

    Test de services  Tout n'est pas d'équerre

    Alors que le chiffre d’affaires du bricolage est en baisse, Que Choisir, grâce à ses associations locales, a évalué 950 magasins de 8 enseignes différentes d’après leurs conseils pour les rouleaux de papier peint et la disponibilité de pièces détachées pour un nettoyeur haute pression ainsi que suivant leurs prix généraux (en peinture, colle, électricité, jardinage, revêtement et outillage). Au final, les meilleurs conseils sont prodigués …dans les magasins les plus onéreux. Toutefois, il est difficile de s’y retrouver parmi des prix très différents, même dans des magasins d’une même enseigne, à cause notamment des promotions et des marques de distributeurs. Ainsi certaines enseignes seront plus compétitives sur certains rayons et d’autres homogènes sur tous. Enfin, les services après-vente sont à déplorer avec beaucoup de témoignages de consommateurs déçus. D’autre part, l’article explicite pourquoi certains magasins-souvent de mêmes marques comme Castorama et Leroy Merlin- ont le droit d’ouvrir le dimanche et d’autres pas, comme Bricorama qui montent au créneau de la protestation.

  • p. 30

    Test de produits  Y a pas que Free dans la vie

    L’arrivée de Free a durcit la concurrence au sein des opérateurs de téléphonie mobile qui ne cessent d’ajuster leurs tarifs. Aussi, afin d’aider le consommateur a opter pour le forfait qui lui convient le mieux, Que Choisir propose les meilleurs offres pour un petit consommateur ou pour un accroc à la communication, mais aussi pour un enfant avec les forfaits bloqués, suivant un comparatif de critères d’engagement sur la durée, d’appareil fourni ou non, de durée de la communication, de débit maximum pour surfer, d’ appels vers l’étrangers…. L’enquête a également testé 12 opérateurs suivant la satisfaction des utilisateurs, la couverture 2G et 3G, la qualité de leurs services et de leurs contrats mais aussi d’après leurs taux de litiges. De plus, un encart rappelle toutes les démarches possibles en cas de problème avec l’opérateur : réengagement abusif, réseau limité, contestation de facture, condition de changement d’opérateur ou de résiliation…

  • p. 36

    Test de produits  L'automne sera chaud

    Que Choisir a testé 12 vestes polaires et 10 vestes softshells, des polaires plus légères conçues pour résister à des conditions météorologiques plus clémentes (non étanches, elles résistent cependant à des pluies légères temporaires) et, a évalué leur niveau de protection contre le froid, le vent et la pluie, leur capacité à évacuer la transpiration, leur tenue aux lavages, au boulochage etc. Si aucune veste n’est à la fois totalement isolante et respirante, certains modèles tirent leur épingle du jeu, à bon prix et constitueront de bons équipements pour la randonnée en montagne.

  • p. 38

    Test de produits  Thermique ou à batterie : 10 modèles au banc d'essai

    Pour bien choisir cet outil d’appoint coûteux et potentiellement très dangereux qu’est la tronçonneuse, Que Choisir en a testé 10 dont 7 à essence et 3 à batterie sur des critères de performance mais aussi de facilité d’emploi et de sécurité. Les caractéristiques environnementales (bruit, autonomie de la batterie, consommation d’essence et d’huile) et la qualité de construction ont également compté. Parmi les modèles de marques telles que Stihl, Bosch, Einhell ou Husqvarna, l’article met en avant un meilleur choix dans la catégorie thermique et un meilleur choix dans celle à batterie, expliquant les avantages et les inconvénients entre les deux. Enfin, si certains modèles semblent moins efficaces, leur sécurité est meilleure. Un premier encart indique comment bien entretenir cet outillage dont l’affûtage de la chaîne et un second rappelle les consignes de sécurité à appliquer ainsi que les équipements de sécurité indispensables tant les accidents sont fréquents et graves, voir mortels.

  • p. 40

    Test de produits  Lave-glaces

    Que Choisir a testé 8 lave-glaces dont 3 biodégradables. Dans l’ensemble ils sont plutôt efficaces, mais pour l’action dégivrage, deux produits se révèlent décevants car la zone dégivrée n’est pas supérieure à 3 cm2. Une fois utilisés, les lave-glaces s’écoulent dans les cours d’eau, c’est pourquoi Que Choisir a voulu évaluer leur caractère biodégradable, aucun ne pollue et tous semblent limiter leur impact sur l’environnement y compris les produits conventionnels.

  • p. 42

    Test de produits  De plus en plus abordables

    Que Choisir a testé 10 fours micro-ondes combinés d’un prix variant de moins de 100 euros à près de 400 euros et évalué leurs performances en décongélation, réchauffage, grill et cuisson ainsi que leur facilité d’utilisation, sécurité thermique, consommation électrique et niveau sonore. A l’arrivée, une surprise avec un modèle affichant un rapport qualité/prix très intéressant et la variable prix à prendre en compte pour des modèles permettant une cuisson plus délicate (chaleur tournante). L’utilité ou non de certaines options et accessoires, le volume de cavité à prévoir sont par ailleurs mentionnés dans ce test.

  • p. 44

    Test de produits  Centrales vapeur

    Que Choisir a testé 11 centrales vapeur et un fer à vapeur. Leur prix s’étend de 139 à 349 euros. Calor, Domena et Philips ont innové en supprimant le thermostat, leurs fers ne possèdent désormais qu’un seul réglage quelle que soit la nature du tissu, et les résultats sont...satisfaisants.

  • p. 45

    Test de produits  11 imprimantes multifonctions

    Que Choisir a testé 11 nouveaux modèles d’imprimantes multifonctions de marque Epson, Canon, Brother ou Hewlett Packard suivant leur critères de copie, scan, impression, connectivité mais aussi surcoût lié à une utilisation occasionnelle de l’ appareil. 3 produits se distinguent avec un meilleur choix, un bon choix et un meilleur rapport qualité/prix. Un encart revient sur le bienfondé de certaines originalités de design…

  • p. 46

    Test de produits  La peste soit des pesticides

    Alors que la France est le premier utilisateur européen de pesticides, son vignoble, qui représente 3,7% de la surface agricole, en utilise 20% de la totalité. Que Choisir a ainsi recherché 165 molécules de résidus de pesticides dans 92 bouteilles de vin rouge, rosés, blancs et de champagne, issues d’agriculture traditionnelle, raisonnée ou biologique. 33 de ces molécules, servant notamment à combattre les parasites de la vigne, ont été ainsi détectées, soit la totalité des bouteilles avec parfois des cocktails de 9 à 10 molécules et jusqu’à 14 pour certains bordeaux, ce qui est davantage que la concentration maximale admise pour l’eau du robinet. L’enquête révèle ainsi que si une limite maximale de résidus (LMR) existe pour le raisin, ce n’est pas le cas pour le produit transformé qu’est le vin, d’où des retards de contrôles et de pratiques vinicoles et viticoles dans l’Hexagone. L’article revient sur l’historique des pratiques de fertilisation artificielle des sols et la prise de conscience des professionnels qui en utilisent de moins en moins. Un label privé, Excell+Nature, a été créé pour attester de pratiques telles que 5 molécules différentes avec une teneur maximale de résidus de 50 ug/kg se retrouvent dans les bouteilles, ce qui était le cas uniquement pour un tiers des échantillons testés….

  • p. 51

    Enquête  La concurrence patine

    Trois ans après l’instauration de la loi Lagarde qui était censée permettre aux emprunteurs de s’adresser à n’importe quel assureur pour la souscription de leur assurance décès-invalidité dans le cadre d’un crédit immobilier, force est de constater que rien n’a vraiment changé pour le consommateur. Les banques ont su adapter leurs pratiques et ont habilement contourné la loi. Les deux risques mis en avant par l’UFC-Que Choisir en 2010 se vérifient...Bref, la concurrence ne joue toujours pas.

  • p. 52

    Enquête  Faut-il les extraire ?

    L’extraction des dents de sagesse est devenue un acte pratiqué de manière un peu trop systématique, pas toujours fondé d’un point de vue médical et parfois motivé par l’appât du gain. Cet article attire l’attention sur les questions qu’il convient de se poser avant toute éventuelle intervention. Quels sont les risques si ces dents appelées aussi « troisième molaires » sont conservées ? Quels sont les risques en cas d’extraction ? Quelle que soit la décision prise, il est recommandé de prendre plusieurs avis auprès des spécialistes.

  • p. 54

    Enquête  Arrêtez tout !

    Cet article explique les raisons pour lesquelles les éoliennes de pignon, autrement dit les petites éoliennes domestiques que l’on voit fleurir sur les toits des particuliers, ne sont que très rarement rentables. Malgré un discours bien rôdé de la part des vendeurs, les particuliers n’obtiennent quasiment jamais de retour sur investissement fort coûteux au départ, surtout s’il s’accompagne en plus d’un crédit. L’insuffisance de vent due à l’implantation sur des sites peu propices (turbulence des vents) et la petite hauteur de ces éoliennes qui ne dépassent pas les 12 mètres, ne génèrent pas la production d’électricité espérée. Le Sepen, organisme professionnel indépendant a évalué cet équipement et conclu à son manque d’efficience. Que Choisir déconseille leur installation en dépit d’un crédit d’impôt s’élevant à 32%.

  • p. 58

    Enquête  Surchauffe sur les abonnements

    D’après une étude de l’UFC-Que Choisir auprès de 201 foyers, 37% des ménages consomment au-delà de leur puissance d’abonnement, or si les anciens compteurs pouvaient le gérer, les nouveaux compteurs Linky, destinés à être généralisés, disjonctent et obligent les ménages à souscrire une puissance supérieure et donc à payer un abonnement plus cher. L’étude, réalisée à partir du panel Powermetrix, révèle que seuls 45% des ménages ont un abonnement correspondant à leur consommation et 10 millions de foyers devraient augmenter la puissance de celle-ci, payant ainsi 308 millions d’euros de surcoût…Or, puisque Linky enregistre les consommations avec précisions, l’UFC-Que Choisir demande la refonte de la grille tarifaire d’abonnement. Un encart indique comment réduire sa consommation électrique en s’équipant différemment et en répartissant ses divers usages toute la journée afin d’éviter que le compteur ne disjoncte de façon intempestive…

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Déjouez les pièges des low cost

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Renforcer la sécurité

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Prendre soin de sa vue

    Jusqu’à l’âge de 10-12 ans, la vue de l’enfant évolue. Il est recommandé de la contrôler régulièrement pour intervenir en cas de défaut visuel. Ils sont 400 000 à posséder une anomalie visuelle, qui si elle n’est pas soignée peut s’aggraver de manière irréversible. La Sécurité sociale prend en charge verres et monture jusqu’à 18 ans.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Le goût de bouchon

    Lorsqu’une bouteille de vin achetée en magasin est bouchonnée, le consommateur est en droit d’obtenir un échange ou un remboursement. En cas de refus du commerçant, il est possible de faire jouer la garantie légale des défauts ou vices cachés ou la garantie légale de conformité. La situation est plus complexe si le vin a été commandé sur un site de vente en ligne, mais si le consommateur obtient gain de cause, le vendeur doit aussi rembourser les frais de port.

  • p. 64

    Action locale  Groupama tarde à indemniser

    Un automobiliste de Chambery retrouve son véhicule incendié sur un parking mais son assureur, Groupama, nie tout d’abord que les « dommages soient compatibles avec les circonstances déclarées », et ce en dépit d’un rapport de police en ce sens, puis indique qu’en l’absence d’effraction, l’indemnisation ne peut advenir. L’UFC-Que Choisir de Chambéry a contesté cet avis par courrier et Groupama a fini par indemniser son client.

  • p. 64

    Action locale  L'assurance aux abonnés absents

    Après s’être fait volé son téléphone portable dans une location saisonnière sans effraction visible, le détenteur se voit refuser une indemnisation par sa compagnie d’assurance. L’UFC Que Choisir de son département de Saône-et-Loire rappelle à l’assureur qu’aucune clause ne prévoyait clairement cette exclusion, en conséquence de quoi le consommateur a pu être indemnisé.

  • p. 64

    Action locale  La facture donnait des aigreurs

    Cet article relate une affaire d’abus de faiblesse caractérisé au cours de laquelle un homme âgé de 77 ans a établi un chèque d’un montant de 2 673 euros pour l’achat de vins lors d’un démarchage à son domicile. La société "Cellier des Templiers" n’ayant pas respecté le délai de 7 jours de rétractation, l’UFC Que Choisir de Grenoble a obtenu pour l’acheteur l’annulation de la commande et le remboursement total.

  • p. 65

    Action locale  1855.com a le vin mauvais

    Un client du site Internet de vente de vin 1855.com n’a pas reçu toute sa commande, comme d’autres consommateurs avant lui. Aussi, l’UFC-Que Choisir de Toulouse lui conseille de porter l’affaire devant le juge de proximité, lequel a condamné la société au remboursement des bouteilles non livrées, à un préjudice moral mais aussi à une somme correspondant aux dommages et intérêts dus à la plus-value qu’a enregistré les crûs commandés et non reçus…

  • p. 65

    Action locale  Suravenir est trop pressé

    Une consommatrice résilie son contrat de complémentaire santé auprès de Suravenir Assurances et accouche avant la date exacte d’arrêt de son contrat, la société d’assurance refuse alors de lui verser la prime de naissance inclus dans son contrat. L’UFC-Que Choisir des Côtes d’Armor envoie à celle-ci un courrier recommandé rappelant l’article 1134 du code civil stipulant que le contrat est la loi des parties et la société a finalement versé cette prime

  • p. 65

    Action locale  Erreur de relevé

    Depuis 2009, une abonnée à GDF était poursuivie par une société de recouvrement qui lui réclamait le règlement d’une facture. Or comme GDF est à l’origine de l’erreur sur le montant, l’UFC Que Choisir du Loir-et-Cher est intervenue auprès du fournisseur d’énergie afin que ce dernier annule une fois pour toute cette dette.

  • p. 66

    Enquête  Joignez l'utile à l'agréable

    Cet article relate l’expérience d’une habitante de la région Bourgogne, qui souhaitant réaliser des travaux d’économie d’énergie en faisant isoler le toit de sa maison, fait établir plusieurs devis auprès de quatre entrepreneurs. Mais aucun ne lui mentionne les certificats d’économie d’énergie (CEE) auxquels elle aurait droit et qui pourraient réduire le coût des travaux. Les fournisseurs d’énergie ont une obligation légale (sous peine de pénalités) d’obtenir un quota de ces CEE, comme preuve de leur contribution aux réductions de consommation énergétiques. Une partie de ces derniers revient aux particuliers et se présentent sous la forme de bons d’achats ou de réduction de prix dans certaines enseignes de la grande distribution. Mais les entreprises ne jouent pas toujours le jeu et les revendent aux fournisseurs. Sur les conseils de Que Choisir, la personne fera valoir ses certificats pour bénéficier de cartes cadeaux chez Leclerc.

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.