Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 513 - avril 2013

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Editorial  Notre santé perturbée

  • p. 13

    Editorial  Non au régime normatif !

  • p. 16

    Enquête  La poste se moque des usagers

    Les associations locales de l’UFC-Que Choisir se sont rendues dans près de 2 300 bureaux de poste afin de faire le point sur la qualité du service rendu par La Poste. Elles ont ainsi demandé conseil pour l’envoi d’une lettre simple et d’un colis (connaître les préconisations des postiers en timbres rouges, verts ou gris ainsi qu’en matière d’envoi de petits objets), évalué les temps d’attente au guichet, enfin, mesuré les délais d’acheminement réels en s’envoyant des lettres dans et hors régions. Si les temps d’attente s’améliorent, le délai J+1 (timbre rouge) n’est plus la norme et n’est respecté dans l’ensemble qu’à 82%. C’est le timbre vert qui tend à le remplacer et ce, comme le montre l’enquête, pour des raisons de coûts et d’organisation propres à La Poste. Enfin, bien que sanctionnée par l’Arcep, elle ne propose guère les formules les moins chères pour expédier un petit objet (Mini max…).

  • p. 21

    Enquête  La fin programmée des cabines

    La suprématie du téléphone portable entraîne la suppression progressive des 120 600 cabines téléphoniques et publiphones en raison d’une moindre rentabilité. Alors que certaines communes ont réussi à en maintenir un certain nombre, l’opérateur Orange qui aimerait accélérer le rythme des fermetures, est dans l’obligation de conserver près de 40 000 cabines exploitées dans le cadre du service universel et pour lesquelles il perçoit une compensation financière jusqu’en février 2014…

  • p. 22

    Enquête  Achetez sans y perdre le sommeil

    S’il est temps pour vous de changer de matelas, Que Choisir vous décrypte les différents produits sur le marché : matelas à mémoire de forme, en mousse de polyuréthane, en latex ou à ressorts pour choisir le meilleur confort d’accueil et la meilleure épaisseur de garnissage pour vous. Aussi pourrez-vous mieux comprendre les notions de ferme, de souple et d’équilibré, définir les meilleures dimensions et opter ou non pour des produits antibactériens et anti-acariens ou pour savoir si le changement de sommier est nécessaire…

  • p. 24

    Enquête  Pourquoi l'Europe enquête

    Alertée par d’autres fournisseurs de services de recherches sur Internet tels Ciao, Expedia, Twenga ou TripAdvisor, la Commission Européenne enquête sur Google qu’elle suspecte d’abus de position dominante. Que Choisir explicite le fonctionnement de ce moteur de recherche incontournable et les griefs qui lui sont reprochés (valorisation de ses propres services, publicités contrôlées…). Si l’accord avec Bruxelles n’est pas signé pour améliorer cette situation, Google risque une amende pouvant atteindre 10% de son chiffre d’affaires…

  • p. 26

    Enquête  Trop tôt pour en profiter

    Que Choisir explicite les possibilités d’une 4G très vantées par les fabricants de téléphones et permettant un accès à Internet sur smartphones et tablettes beaucoup plus rapide pour toutes les actions de téléchargement, visionnage de vidéos ou stockage en ligne. Ainsi, de nouvelles utilisations devraient voir le jour avec les jeux en réseaux, les visioconférences…Cependant, dans la réalité, la 4G est encore peu accessible aux abonnés car trois conditions sont requises : la compatibilité du téléphone portable, être dans une zone couverte et avoir un forfait adapté. L’article précise les différents cas de figures et els forfaits existants. Un glossaire permet de mieux comprendre le vocabulaire technique.

  • p. 28

    Enquête  Rien ne presse

    Un décret sur les répartiteurs de frais de chauffage publié en avril 2012, impose aux copropriétés la mise en place de ces appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage dans les immeubles collectif, lorsque cela est techniquement possible et économiquement viable. Beaucoup de logements sont en effet exclus de ce dispositif, comme le montre une étude de l’Arc, et d’autres vont devoir déterminer la faisabilité. Pour l’heure, l’Arc recommande aux copropriétaires d’être prudents et de ne pas céder à la pression des syndics les incitant à voter la pose de ces répartiteurs dont l’échéance est prévue le 31 décembre 2017.

  • p. 30

    Test de produits  Les petits pas du recyclage

    Que Choisir a testé 10 matelas de moins de 500 euros de 140x190 cm en mousse, en latex et à ressorts de chez Simmons, Dunlopillo, Mérinos, PLS, Epeda, Bultex ou Ikéa. Les critères ont été la durabilité, le confort, le vieillissement, l’inflammabilité avec des résultats suivants la façon de dormir sur le dos, le côté, sur le ventre, en préférant un confort ferme ou souple...L’article fait également le point sur le recyclage de nos anciennes literies qui finissent trop souvent en décharges publiques alors que 95 % de leurs matériaux peuvent être réutilisés. Or désormais, la loi Grenelle II oblige les producteurs à un principe de responsabilité, de même pour le consommateur qui devra à partir du 1er mai 2013 s’acquitter d’une « éco-participation » à l’achat de tout nouveau matelas….

  • p. 32

    Test de produits  Lave-linge top

    Que Choisir a testé 23 lave-linge top (ouverture par le dessus) dont la capacité de chargement du linge va de 5 à 7 kgs. Grâce une nouvelle technologie, ces modèles sont moins bruyants que le test précédent lors du cycle lavage, contrairement à l’essorage qui laisse encore un peu à désirer. Un point noir subsiste toujours, le rinçage du coton.

  • p. 35

    Test de produits  Une étiquette inutile

    Que Choisir a testé 36 pneus (18 de dimension 185/60 R15 et 19 de dimension 225/45 R17), évaluant les performances sur route mouillée et route sèche, mais aussi la durée de vie, le bruit et la résistance au roulement. Les résultats sont assez discriminants puisque sous forte pluie, certains pneus s’avèrent mauvais ; 3 modèles sont même déconseillés. Par ailleurs, Que Choisir s’intéresse à l’étiquette de performance des pneus, obligatoire depuis le 1er novembre 2012, rappelle les 3 critères intégrés, interroge les professionnels sur le comportement des consommateurs et pointe les failles de ce nouvel étiquetage.

  • p. 38

    Test de produits  Réfrigérateurs congélateurs combinés

    Que Choisir a testé 14 réfrigérateurs-congélateurs combinés (congélateurs en bas), dont 10 modèles pose libre et 4 intégrables. Globalement, les appareils offrent de bonnes performances (stabilité de température, capacité de refroidissement, de congélation etc.) mais bon nombre affichent des capacités de congélation et des volumes de stockage trompeurs. Attention donc aux annonces des fabricants, la réalité est quelquefois toute autre. Enfin, un seul modèle du test arbore une étiquette énergie A+++. C’est en effet le point faible de la plupart des réfrigérateurs-congélateurs qui s’avèrent gourmands en électricité.

  • p. 40

    Test de produits  Le meilleur côtoie le pire

    Que Choisir a testé 13 broyeurs de végétaux aux systèmes de coupe différents : à disque, à turbine et à rotor. La facilité d’emploi, la capacité de stockage du bois une fois broyé, le bruit, la sécurité ont permis d’établir une appréciation globale pour chacun des appareils. Au bout du compte deux modèles sont particulièrement déconseillés, non pas en raison d’un problème de sécurité mais plutôt à cause d’un manque de solidité, ils se sont fendus à la fin de l’essai.

  • p. 42

    Test de produits  Aucun n'est infaillible

    Afin de déterminer l’intérêts de payer des suites complètes de sécurité par rapport à des antivirus gratuits, Que Choisir a testé 14 suites de sécurité et 4 antivirus gratuits sur des critères d’efficacité de protection, de facilité d’emploi et d’impact sur les performances de l’ordinateur. Que Choisir donne des conseils pour une utilisation optimale de ces outils plus ou moins performants en tant qu’antiphishing, antispam, logiciel de contrôle parental…

  • p. 44

    Test de produits  Des perturbateurs dans la salle de bains

    L’UFC-Que Choisir, avec 3 autres associations de consommateurs européennes, a analysé la composition de 66 cosmétiques utilisés fréquemment dans nos salles de bains en ciblant les substances chimiques indésirables ayant un effet nocif sur le système endocrinien, encore appelées perturbateurs endocriniens (conservateurs, filtres et absorbeurs, émollients, antibactérien). L’objectif était de mesurer le risque par ingrédient et le risque cumulé par type de cosmétique : gels douches, shampooings, dentifrices, savons, laits corporels, déodorants, crèmes pour le visage et solaires, rouges à lèvres, fonds de teint, vernis à ongles.... Ces substances, reconnues ou soupçonnées de perturber nos hormones sont selon l’OMS, responsables de nombreuses maladies ou troubles. Que Choisir explique les difficultés d’évaluation des risques, dues notamment à une exposition multiple (effet cocktail) ou à des sensibilités particulières et met en garde contre certains produits. Globalement, les produits qui restent sur la peau posent davantage problème que ceux qui se rincent.

  • p. 49

    Enquête  Les nitrates sont toujours là

    L’échec de la France à lutter contre la pollution de son eau par les nitrates depuis vingt ans pourrait valoir cher d’un point de vue environnemental mais aussi financier avec une amende infligée par la Commission européenne pouvant s’élever à 60 millions d’euros et plus de 150 000 euros par jour…et ce, payée par le contribuable. Que Choisir fait le point sur les actions menée par les différents ministères, notamment auprès des exploitants agricoles, pour échapper à une telle sanction …mais la pollution se poursuit dans un contexte d’agriculture intensive peu taxée. Les principaux responsables sont les grandes cultures et les élevages hors sol de porc et de volailles, et dans une moindre mesure de bovins. L’article indique les zones dites vulnérables sur une carte de France.

  • p. 52

    Enquête  Bons points et bonnets d'âne !

    Près de huit ans après notre dernière enquête sur les cantines scolaires, Que Choisir a de nouveau analysé l’équilibre nutritionnel de 12 000 menus de restauration scolaire d’un peu plus de 600 communes. Depuis 2005, il semble que la qualité générale des repas scolaires se soit améliorée avec cependant des disparités qui subsistent. Cette amélioration s’explique en grande partie par l’obligation de respecter un arrêté paru en septembre 2011 encadrant la nutrition dans les cantines. Le secteur public sort plutôt vainqueur de ce palmarès, et en particulier les écoles primaires. Les collèges et lycées obtiennent une moyenne de 2 points en dessous et doivent faire encore des efforts. Quant au privé, il se retrouve à la traine aussi bien dans le primaire que dans le secondaire avec environ 4 points de moins en moyenne que dans le public. Plusieurs raisons à cela : les menus avec choix ou la présence de cafétérias et sandwicheries qui privilégient des produits gras et sucrés au détriment des légumes et fruits frais. Lorsque la gestion de la restauration scolaire est confiée à des sociétés de restauration collective, Que Choisir observe que la diététique est négligée, laissant une large place à la malbouffe. Or favoriser la qualité nutritionnelle des repas scolaires composés d ’aliments possédant du goût est affaire de volonté politique même avec un coût matière très faible de l’ordre de 1,80 euros. Diverses expériences dans des communes montrent qu’un repas équilibré est faisable. Face aux 6 millions d’élèves demi-pensionnaires et à la recrudescence de l’obésité infantile en france, les élus devraient être incités à suivre les principes définis dans la réglementation de manière plus rigoureuse.

  • p. 58

    Enquête  Ces milliards que les banques ne veulent pas rendre

    L’assurance emprunteur liée à un crédit immobilier ou à la consommation fait l’objet d’une âpre bataille entre l’UFC-Que Choisir et les autorités françaises (l’AMF, l’ACP, le gouvernement et les fédérations bancaires). Cette assurance est destinée à couvrir l’emprunteur contre les risques d’incapacité de travail, d’invalidité ou de décès (sous certaines conditions). Ainsi, lorsque les primes encaissées par les banques et assurances sont supérieures aux sinistres réellement survenus, ces excédents devraient être reversés aux emprunteurs, c’est ce que l’on appelle la participation aux bénéfices techniques et financiers. En 2007, l’UFC-Que Choisir engage une action en justice après que ce principe, jusque-là exclut, entre enfin dans le code des assurances. De même en juillet 2012, le Conseil d’Etat a déclaré illégaux deux arrêtés de 1995 qui n’autorisaient pas le remboursement de ces primes aux assurés. Que Choisir estime alors que les emprunteurs seraient en droit de réclamer leur dû pour la période 1995-2007. En Grande-Bretagne les emprunteurs ont obtenu gain de cause grâce à l’action de la Financial Service Authority (le gendarme du secteur financier). Le projet de loi bancaire adopté en février par l’Assemblée nationale débouchera-t-il sur une bonne nouvelle ?

  • p. 60

    Fiche conso pratique  Traçabilité et origine des aliments

    Sur fond de fraude alimentaire avec le scandale des lasagnes à la viande de cheval, Que Choisir fait un point sur la traçabilité et l’étiquetage des produits alimentaires.

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Les délais pour agir

    Cette consopratique indique comment connaître et calculer les délais de prescriptions pour qu’un consommateur saisisse la justice à l’encontre d’un professionnel, que ce soit en matière civile ou pénale. L’article précise également les délais dont disposent les professionnels pour agir contre leurs clients, certaines exceptions existent toutefois…

  • p. 61

    Fiche conso pratique  Les documents pour les mineurs

    Cet article fait le point sur les documents nécessaires à tout enfant mineur pour voyager tranquillement : type de document obligatoire, délais d’obtention du passeport et de la carte d’identité, tarif et durée de validité de ces papiers d’identité suivant l’âge de l’enfant…

  • p. 64

    Action locale  L’assureur interprète le droit

    Une consommatrice ayant souscrit une assurance annulation égare ses papiers d’identités et porte plainte pour faire annuler son voyage. L’assureur refuse l’annulation, déclarant que la consommatrice est responsable de cette perte. L’UFC Que Choisir de Lille a accompagné cette dernière afin qu’elle ait gain de cause, l’assureur ayant tenté d’évoquer le code civil…

  • p. 64

    Action locale  Les vis sans fin des 3 Suisses

    Il manque un nombre conséquent de vis spécifiques pour pouvoir monter un meuble TV commandé aux 3 Suisses mais le service après-vente n’en renvoie qu’une seule…L’UFC-Que Choisir de Meudon est intervenu pour que la cliente obtienne son matériel et un bon d’achat…

  • p. 64

    Action locale  Alerte à la fraude

    Les supports cartonnés reçus dans les boite aux lettres et comportant l’adresse de prestataires de services (plombier, serrurier, électricien…) n’ont aucun caractère officiel, il s’agit en fait de publicité déguisées pour des entreprises de dépannage…à la fiabilité discutable.

  • p. 65

    Action locale  Poêle récalcitrant

    Après plusieurs péripéties pour défaut de conformité de son poêle à bois, une habitante du Var s’adresse à l’association locale de l’UFC-Que Choisir qui rappelle au vendeur et au fabricant leur obligation légale de rembourser la cliente dans le cas où la réparation et ou le remplacement sont impossibles.

  • p. 65

    Action locale  La banque tergiverse en vain

    Après le vol et l’utilisation de sa carte bancaire Visa Premier, la victime le signale à son agence de La Banque populaire. Mais celle-ci refuse de recréditer son compte sous prétexte que le voleur arrêté devra lui-même effectuer le remboursement. L’association locale de Toulouse saisie, indique dans un courrier à l’attention de l’établissement bancaire que la réglementation impose de restituer les sommes sur le compte en cas de paiements frauduleux avec une carte bancaire.

  • p. 65

    Action locale  Argument broyé

    L’UFC-Que Choisir de l’Ain a été contrainte de faire un rappel à la réglementation auprès de Castorama qui refusait d’appliquer la garantie contractuelle pour un broyeur de végétaux tombé en panne…Avec succès puisque le client a obtenu un avoir équivalent à la valeur du bien sur un prochain achat.

  • p. 66

    Enquête  Ne brisez pas la glace !

    Un poseur de film teinté sur les glaces de voitures a vu son chiffre d’affaire baissé depuis qu’un franchisé de gros réseau de vitrage automobile s’est installé non loin…et surtout depuis que ce dernier pratiquerait ce type d’intervention en déclarant un remplacement de pare-brise ou de glace latérale pour que la dépense soit prise en charge par ‘l’assureur…Que Choisir enquête sur cette possible escroquerie et indique les risques (amende, emprisonnement, résiliation de contrat…) liés à une fausse déclaration de sinistres auprès des assureurs…

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.