Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 498 - décembre 2011

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 3

    Editorial  Mauvaise option

  • p. 4

    Actualité  Au bonheur des poules - La portabilité en 3 jours - Un phtalate chez Bébé Confort - L'Arcep voit rouge

  • p. 12

    Courrier des lecteurs  Extension de garantie bidon - Bûches pourries - Aspirer plus pour fumer plus - Doméo n'assure pas

  • p. 16

    Test de produits  On nous en met plein la vue

    Que Choisir a testé 91 téléviseurs, de 66 à 117 cm (diagonale de l’écran). Seuls les résultats détaillés des 45 meilleurs modèles sont publiés, pour les 46 autres on trouvera uniquement le jugement global. La qualité de l’image est correcte pour l’ensemble des téléviseurs contrairement au son en raison d’une réduction de l’épaisseur des écrans, les haut-parleurs ont moins de place. Certains des modèles possèdent la 3D, et la plupart sont "connectés", c’est-à-dire qu’ils offrent la possibilité d’accéder à Internet aux portails des fabricants, à la vidéo à la demande, à la télévision de rattrapage et bien d’autres services.

  • p. 23

    Test de produits  Un 5.1 c'est bien

    Les systèmes tout-en-un ou kits permettent aux non spécialistes de s’équiper simplement en home cinéma. Ils regroupent en un seul boîtier un amplificateur, un lecteur DVD ou Blu-ray, et sont vendus avec 2 ou 5 enceintes et un caisson de basses. Ce sont les systèmes 2.1 et 5.1. Les barres de son, elles, concentrent en un seul élément tout cela (à l’exception du lecteur). Que Choisir a évalué la qualité audio et vidéo, le tuner, la capacité à lire des disques endommagés, la facilité d’emploi et la consommation énergétique de 14 home cinémas (6 systèmes 5.1, 6 systèmes 2.1 et 2 barres de son). Si globalement, les modèles s’avèrent simples à installer et à utiliser, leurs performances ne sont pas toujours au rendez-vous. Les 5.1 s’en sortent mieux côté son (l’explication tient au "virtual surround" qui fait l’objet d’une explication détaillée), comme du côté de la vidéo.

  • p. 26

    Test de produits  Nets et sans bavure

    Avec une hausse des ventes de près de 25% en un an, les lecteurs Blu-ray conquièrent les foyers français. Ce succès, dû à la bonne qualité d’images des appareils, n’est pas démérité. Notre test portant sur 20 modèles montre que, quel que soit leur prix, de l’entrée de gamme à moins de 100 euros aux lecteurs évolués à près de 400, l’image et le son sont satisfaisants. Les DVD ou CD préenregistrés du commerce peuvent être lus sans souci. En revanche, les disques abîmés et les disques gravés posent quelquefois problème. Enfin, le temps de chargement s’avère encore long. L’achat d’un lecteur Blu-ray tient surtout dans ses fonctionnalités, une revue de détails de ce qui est utile et de ce qui est accessoire ou inutile clôt ce test.

  • p. 29

    Enquête  Un nouveau sur le réseau

    Pour la première fois, un premier opérateur privé, Thello-fruit d’un partenariat Veolia/Transdev et Trenitalia- utilise le réseau ferroviaire de la SNCF pour proposer des liaisons quotidiennes entre Paris-Gare de Lyon et Venise. Mais davantage que ces grands axes très couteux, les nouveaux acteurs visent els TER et leur financement en partie par l’Etat….

  • p. 30

    Test de produits  Les dessous de l'or rose

    En plus de la qualité- différente suivant leur mode de production-et des différents labels que les producteurs proposent désormais, Que choisir s’intéresse dans cette enquête au bilan écologique des crevettes. On découvre ainsi que le label biologique ne garantit qu’un mode de production mais peut entrainer une catastrophe humaine et environnementale, idem pour les crevettes de pêches. Un encart rappelle comment choisir ces crustacés : crue ou cuite, tropicales, nordiques, sauvages, d’élevages et suivant quels calibres. Un test compare 15 crevettes entières vendues en vrac dans 5 enseignes différentes et 10 crevettes et gambas entières crues surgelées. Les critères sont le respect du poids annoncé, le calibre, la microbiologie, les résidus d’antibiotiques, les sulfites, l’aspect et la dégustation. des qualités bien différentes avec notamment des soucis d’hygiène pour des produits surgelés et une teneur en sel trop conséquente…

  • p. 35

    Test de produits  Sortez bien casqués

    Que Choisir a testé 18 baladeurs dont 14 multimédias et 4 simples, à l’heure où le marché semble menacé à cause des téléphones portables et smartphones intégrant un lecteur musical et des tablettes. L’évaluation a porté sur la qualité d’écoute, la qualité multimédia, la transportabilité, la solidité, les équipements et l’autonomie de la batterie. Au bilan : l’utilisation de ces appareils n’est pas toujours aisée avec des modes d’emploi très succincts sauf à se reporter sur Internet, les écouteurs fournis sont souvent médiocres et la sensibilité parfois problématique. L’article précise toutefois que certains appareils multimédia permettent d’échanger des courriels, de naviguer sur Internet et de télécharger. Un encart explicite les différences de qualité de son en fonction des formats de compressions proposés : destructifs ou non-destructifs (Alac, Flac, WMA Lossless…), sachant que les meilleurs sons occupent plus de place qu’un MP3.

  • p. 38

    Test de produits  La sécurité en question

    A l’approche des fêtes de Noël, Que Choisir s’est intéressé à la sécurité des jouets des tout-petits, les moins de trois ans. A cet âge en effet, ils mettent en bouche, mâchouillent sans cesse leurs jouets et sont susceptibles d’absorber et de respirer des substances chimiques toxiques. La présence de formaldéhyde, de colorants azoïques, de HAP, de plastifiants (phtalates et sustituts); de bisphénol A et de nitrosamines a ainsi été recherchée dans 8 peluches, 5 jouets en bois et 14 en plastique ainsi que dans 3 poupées. Pas de sans faute obtenu, beaucoup de peluches, de jouets en plastique et en bois, de poupées contiennent en faible quantité des HAP. En outre, la présence de plastifiants utilisés en remplacement des phtalates pose problème. On ne les connait pas sur le plan toxicologique. L’UFC-Que Choisir a donc saisi l’Anses pour lui demander une expertise sur 2 molécules, le DHEH et le DOIP. Enfin, Sophie la girafe, très prisée des petits frole la limite pour les nitrosamines. La nouvelle directive jouets entrée partiellement en vigueur en juillet dernier limitera en 2013 l’usage des composés chimiques à risque...

  • p. 43

    Test de produits  Ils répondent à la demande

    Que Choisir a testé 12 ordinateurs portables dont le prix s’étend de 399 € à 699 €. L’ensemble de ces modèles sont adaptés à la navigation Internet et à la bureautique, ils le sont moins pour des usages multimédias, mais peuvent lire une vidéo HD de manière assez fluide. Par rapport au dernier test, ces ordinateurs sont un peu plus légers, et à l’exception de trois modèles les PC sont équipés de bons processeurs.

  • p. 46

    Enquête  Les éditeurs jouent avec nos nerfs

    Plusieurs motifs de mécontentement touchent le monde des jeux vidéo. Les jeux neufs subissent des bugs, les joueurs ne contrôlent plus certaines actions de leur jeu ou ne peuvent pas jouer du tout en raison d’une incompatibilité technique. Les éditeurs n’effectuent pas toujours les contrôles pour s’assurer du bon fonctionnement de ces jeux avant leur mise en vente et font appel aux joueurs qui doivent télécharger des fichiers, appelés patchs, pour résoudre ces problèmes. Quant aux jeux d’occasion, leur acquisition génère parfois un surcoût pour accéder à certains contenus et services utiles mais qui viennent gonfler la facture in fine.

  • p. 48

    Enquête  Pas si simple !

    Avec une surface de 20 à 50 % moins cher qu’un rez-de-chaussée, les sous-sol sont de plus en plus aménagés dans les grandes villes, il s’agit des « souplex », l’inverse du duplex. Que Choisir fait le point sur des réglementations contradictoires avec le code de la santé interdisant ces habitations et des autorisations faites toutefois au cas par cas. Cependant, pour la sécurité des lieux et des risques d’inondations, près de 400 grandes communes et 260 km de rues parisiennes ne peuvent être ainsi aménagés. Aussi, de nombreux propriétaires ne signalent pas ces travaux…

  • p. 49

    Test de produits  Bulles en fête

    Après les moroses années 2008 et 2009, la reprise des ventes de champagne se confirme avec un avantage pour le consommateur question prix et qualité, celle-ci n’a en effet eu de cesse en milieu de gamme de s’améliorer. Les coopératives concurrencent ainsi les négociants et les grandes maisons se concentrent sur des cuvées prestige ou millésimées. Que Choisir a dégusté et noté 50 champagne brut sans année à moins de 35 euros, 9 cuvées se distinguant particulièrement pour étayer ces conclusions. Un encart éclairci les sigles désignant le statut de l’embouteilleur entre négociant, coopérative, manipulant

  • p. 52

    Enquête  Certains rient jaune

    D’après la réglementation, les produits de blanchiment dentaire sont considérés comme des produits cosmétiques. Effet de mode, au cours de ces dernières années, des officines se sont multipliées promettant aux consommateurs de recouvrer un sourire éclatant grâce à l’application d’un gel blanchissant dans une gouttière. Tollé chez les dentistes qui alertent les patients et les autorités au nom de la santé publique. Après analyses sous constats d’huissier, les kits utilisés dans ces bars à sourire contournent la réglementation qui impose une concentration maximale de 0,1% de péroxyde d’hydrogène par l’utilisation de perborate de sodium voire d’hydroxyde de soude, des substances toxiques. Attention donc, les performances d’éclaircissement cachent souvent des produits non conformes avec des risques à terme pour la santé dentaire. La récente publication de la directive européenne sur les produits d’éclaircissement dentaire devrait mettre fin au flou juridique. Ainsi, les bars à sourire recourant à une concentration de peroxyde d’hydrogène située entre 0,1 %et 6 % seront hors-la-loi puisque désormais réservée aux dentistes. Les produits contenant moins de 0,1% restent en vente libre.

  • p. 54

    Enquête  Les pousses de la discorde et les autres

    Cet article fait le point sur les graines germées suite à la toxi-infection alimentaire collective de l’été dernier. En cause, les graines de fenugrec venues d’Egypte ont été contaminées par une bactérie qui a touché 4000 personnes en Allemagne et en France et tuant 49 autres. Mais la provenance de cette bactérie reste inconnue, ces graines n’ont pas été contrôlées lors du processus de fabrication car elles ne sont pas considérées comme une denrée alimentaire en raison de leurs différents usages. En France, aux dires des professionnels, le risque sanitaire est plutôt maîtrisé, les graines restent cependant un produit sensible avec une valeur nutritionnelle correcte mais pas exceptionnelle comme l’avance ses défenseurs.

  • p. 56

    Test de services  Au poil !

    Les Français aiment se rendre chez leur coiffeur, auquel ils sont fidèles généralement, même si en vingt ans le prix en a réduit le nombre de visites. Nos abonnés, interrogés en mai dernier par questionnaire, sur leur satisfaction globale vis-à-vis de leur coiffeur (coiffure, temps d’attente, prix, conseils etc.) ont plébiscité les indépendants avec 93,9% de satisfaction. Les 5 enseignes représentées, Franck Provost, Jean-Louis David, Jacques Dessange, Tchip Coiffure, Saint-Algue, ne recueillent que 73% de satisfaction. Le développement de ces enseignes a d’ailleurs, rappelle l’enquête, donné naissance à de grands groupes ou réseaux (Provalliance, Vog, Dessange, Lafayette Coiffure). Côté prix, les écarts sont très marqués, et les enseignes sortent mal notées (sauf Tchip Coiffure). Côté conseils, nos abonnés regrettent qu’ils ne soient pas toujours au rendez-vous. Le temps d’attente fait aussi problème. Enfin, en aparté de cette enquête figure une mise en garde sur les risques que peuvent occasionner pour la santé les produits utilisés par les coiffeurs.

  • p. 59

    Enquête  Sur la piste du profit

    Les grands noms du voyage d’aventure parmi lesquels Terres d’aventure, Voyageurs du monde, Nomade Aventure et quelques autres, sont désormais regroupés au sein de deux principaux groupes dirigés par des professionnels de la finance : le groupe « Voyageurs du Monde », leader du marché, et celui de « Geophyle ». Mais cette réorganisation a un impact sur le contenu des voyages, considérés comme un produit clé en main ils sont de moins en moins conçus à la demande. Les guides-conseillers ont fait place à des professionnels du marketing, qui ont des objectifs de vente assignés.

  • p. 62

    Fiche conso pratique  Gérer les doubles affiliations

    Si dans le cadre de son activité professionnelle, un couple bénéficie d’une double affiliation à une complémentaire santé, certaines entreprises ont prévu une dérogation afin de ne pas payer deux fois une cotisation. Dans le cas contraire, l’autre mutuelle peut servir à compléter le remboursement sans dépasser le montant total des frais engagés.

  • p. 62

    Fiche conso pratique  Nouvelle recommandation

    Depuis quelques années, une nouvelle souche de la méningite à méningocoque C plus virulente que les précédentes a fait son apparition, provoquant ainsi une hausse de la mortalité. Les autorités sanitaires ont recommandé la vaccination généralisée des enfants et jeunes adultes contre cette maladie potentiellement grave

  • p. 63

    Fiche conso pratique  Quel arbre vous branche ?

    Cette consopratique guide le consommateur parmi les différents sapins de Noël possibles : naturel, artificiel, épicéa ou Nordmann, avec ou sans racine. L’article donne également des conseils pour installer cet arbre, éviter tout risque d’incendie et comment s’en débarrasser écologiquement après les fêtes…

  • p. 64

    Action locale  La maison courant d'air

    Un couple construit sa maison en bois à partir de matériaux finlandais mais rien ne se passera comme prévu entre les champignons et déformations du bois et les malfaçons des différents ouvriers…Huit années de procédures et l’aide de l’UFC-Que Choisir de Rennes seront nécessaires pour qu’ils obtiennent gain de cause : le carreleur et l’entreprise de fumisterie sont astreints à refaire leur travail, le CCF à suspendre le remboursement du prêt et la société finlandaise à verser 137 966 euros plus 17 000 euros de préjudices de jouissance…

  • p. 64

    Action locale  Accord a tort

    Suite au vol de sa carte bancaire, un consommateur prévient sa banque Accord, laquelle note des anomalies sur son compte puis refuse de le rembourser, prétextant qu’il a mal protégé son code confidentiel. L’UFC-Que Choisir de Toulouse rappellera à Accord le Code monétaire et financier et les jurisprudences indiquant que c’est à elle de prouver la faute lourde de son client : celui-ci sera remboursé dans le mois des sommes qui lui ont été prélevées frauduleusement...

  • p. 64

    Action locale  Compteur muet

    L’UFC – Que Choisir de Saint-Malo a rappelé à un garagiste qui avait vendu un véhicule d’occasion, son obligation de respecter les termes du contrat qui prévoyait le changement d’un compteur électronique défectueux.

  • p. 65

    Action locale  De l'eau dans le Cidre

    D’après la Convention Cidre qui régit les rapports entre assureurs, dès lors que l’assureur de l’occupant d’un logement a connaissance du congé donné (ou reçu) par ce dernier, il se dessaisit du dossier et c’est l’assureur du propriétaire qui prend en charge les travaux. Sur cette base, l’UFC-Que Choisir de Meudon a obtenu pour un locataire en partance de son logement, le remboursement de son dépôt de garantie bloqué par le propriétaire et l’abandon de la demande de paiement des travaux d’embellissement suite à un dégât des eaux.

  • p. 65

    Editorial  Menaces sur la sécurité des enfants

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.