Panier
0  article

Que Choisir Mensuel N° 497 - novembre 2011

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 3

    Editorial  Fin de partie

  • p. 4

    Actualité  Compteurs Linky : on se moque des usagers - Free rentre dans le rang - Reebok ne prouve rien - Easyjet : le coût de l'erreur

  • p. 12

    Courrier des lecteurs  Terrain inondé - Un mur de mauvaise foi - La Poste prend son temps - Une arête dans la sécurité

  • p. 16

    Enquête  Un financement absurde

    Elle passe inaperçue auprès des ménages mais la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ou TEOM figurant sur la taxe foncière est en constante augmentation. Plus surprenant, c’est un impôt qui n’a aucun lien avec la quantité de déchets qu’un contribuable produit, ni avec son comportement en matière de déchets (achats de produits durables ou non, tri etc.) : la TEOM est fonction de la valeur cadastrale du logement ! Pourtant une alternative existe ; répandue chez nos voisins allemands, autrichiens, suisses… et adoptée à Besançon, la redevance incitative. Quoique plus juste, les élus rechignent à l’instaurer car il faut alors en lieu et place de l’Etat gérer les factures. Autre absurdité révélée de cette TEOM, les déchets produits par les commerçants, les artisans, les bureaux qui en réalité sont facturés aux particuliers... A noter enfin que ce dossier comporte un second volet détaillant l’étude menée par l’UFC-Que Choisir relative aux prix des déchets dans 33 grandes villes et communautés urbaines.

  • p. 18

    Test de services  Des factures inexplicables

    L’établissement de rapports sur le prix et la qualité de gestion des déchets sont obligatoires pour les collectivités locales (décret n°2000-404 du 11 mai 2000). L’UFC-Que Choisir a sollicité leur communication et évalué, lorsque les données financières étaient exploitables, le coût réel des déchets ménagers dans 33 agglomérations de 100 000 à 300 000 habitants et de plus de 300 000 habitants. Quoique bon nombre de ces rapports se soient avérés incomplets, de gros écarts de coûts d’une ville à l’autre ont été observés. L’organisation de la collecte (fréquence de collecte, mode d’élimination des déchets etc., la ville de Paris est prise en exemple), les recettes et le recours à des opérateurs privés comme pour l’eau expliquent ces différences. La quantité de déchets collectés n’a donc que peu d’influence sur les coûts à la tonne, le tri sélectif en revanche oui. Explications à l’appui

  • p. 22

    Test de produits  Dommage qu'ils rincent mal

    Que Choisir a testé 30 lave-linge à chargement frontal dont la vitesse d’essorage varie de 600 à 1400 tours/min. L’efficacité de lavage est le premier critère sélectif du test devant la consommation électrique, le rinçage, l’essorage et la facilité d’emploi et enfin la consommation d’eau et le niveau sonore. Si la majorité des modèles obtient des résultats corrects pour le lavage et même supérieurs par rapport au dernier test "lave-linge", le rinçage lui laisse à désirer, conséquence de la course engagée par les fabricants pour la baisse des consommations d’eau. Enfin, l’étiquette énergétique sera revue et corrigée à partir de décembre 2011, avec entre autre l’obligation d’étiqueter le niveau sonore (lavage, essorage).

  • p. 27

    Test de produits  Consommation au régime sec

    Malgré un marché qui évolue peu, les ventes repartent pour les sèche-linges. Que Choisir en a donc testé 15, 10 à condensation et 5 à évacuation, suivant la durée de séchage et la qualité du tissu, l’homogénéité et la précision du séchage, le froissement du linge, l’efficacité du condenseur, la consommation électrique, le bruit et la facilité d’emploi. Les fabricants essaient d’améliorer les consommations électriques avec deux appareils à pompes à chaleur notamment. Du côté des résultats, il faut être patient pour qu’un programme soit efficace et ne pas hésiter à charger la machine. Enfin, le niveau sonore doit être améliorer pour la majorité des sèches-linges...

  • p. 30

    Test de produits  Préférez-les entiers !

    Que Choisir a testé 18 poulets entiers "prêts à cuire" labellisés ou standards. La microbiologie, les résidus médicamenteux, l’emballage, sans oublier la dégustation tout est passé au crible pour évaluer cette volaille. Aucune anomalie n’est à signaler sur le plan sanitaire, la différence se situe au niveau gustatif, les poulets « label rouge » se détache nettement du lot et confirment leur supériorité. Que Choisir se félicite qu’une prochaine réglementation prévoit l’obligation de mentionner l’origine des poulets entiers, mais déplore qu’il n’en soit pas de même pour le poulet présent dans les produits transformés, le plus souvent importé et plus risqué car moins réglementé.

  • p. 35

    Test de produits  Un atout pour la sécurité

    Pour environ 250 euros, s’équiper de quatre pneus hiver peut constituer une amélioration de la sécurité de 20% avec une meilleure distance de freinage d’après les professionnels, les ventes ont d’ailleurs augmenté récemment. Aussi, Que Choisir a testé 27 modèles de deux dimensions : 175/65 R14 T82 et 195/65 R15T91 et 5 pneus dits « toute saison » de dimension 175/65 R14 T82 suivant leurs performances sur route sèche, mouillée, enneigée, verglacée et suivant le critère environnemental. Les polyvalents s’avèrent bien moins efficaces. L’article rappelle comment bien utiliser ces pneus hiver, détaille leur spécificité et quels sont les autres alternatives pour rouler en sécurité en hiver : chaussettes, pneus cloutés, chaînes...

  • p. 40

    Test lecteurs  À la croisée des chemins

    178 de nos lecteurs ont répondu au questionnaire concernant la Peugeot 3008. Cette voiture appelée "crossover" se situe entre le break, la berline et le monospace, à la fois utilitaire et familiale donc. 94% de nos lecteurs sont satisfaits de ce modèle et l’on acheté en raison d’abord de son esthétique, de son confort et de ses équipements en série, mais aussi pour l’intérieur de son habitacle et enfin sa tenue de route. La Peugeot est également dotée d’une très bonne protection de ses occupants avec 5 étoiles obtenues lors du crash test. Cependant, 35% des modèles détenus par nos lecteurs ont été touchés par des pannes durant la garantie contractuelle de 2 ans avec comme principal incident, l’électronique de bord.

  • p. 44

    Enquête  Et si c'était la batterie ?

    Des dysfonctionnements de la boîte de vitesse électronique Sensodrive équipant les Citroën C1, C2, C3 et Pluriel ont été signalés à plusieurs de nos associations locales de l’UFC-Que Choisir. Les témoignages reçus, les messages postés aussi sur les forums Internet, évoquent des problèmes au démarrage, lors des passages des rapports mais à des kilométrages très différents. Ces pannes susceptibles de présenter un danger pour la vie d’autrui entraînent dans la majorité des cas une immobilisation du véhicule. La facture de réparation varie alors d’un garagiste à l’autre selon qu’un nouveau logiciel-pilote de boîte de vitesses est téléchargé, que l’actionneur de vitesses est remplacé voire même la boite de vitesses elle-même. La direction de Citroën évoque plutôt des problèmes de tension de la batterie. Attention donc, veiller à contrôler avant tout cette dernière. Et si cependant des réparations injustifiées ont été opérées, Que Choisir indique les recours possibles.

  • p. 46

    Enquête  Comme chez soi, en mieux

    A mi-chemin entre le domicile et la maison de retraite, le foyer-logement connait aujourd’hui un regain d’intérêt. Plus de 2 300 structures se répartissent ainsi sur toute la France, en centre -ville ou en zone pavillonnaire, assurant à leurs résidents, autonomes pour les principaux actes de la vie courante, une présence 24h sur 24 de permanents et un gardiennage. Dans cette "formule", les résidents, 80 ans en moyenne, s’acquittent d’une redevance (le loyer) variable selon la surface, le confort et le lieu d’implantation. Une visite guidée de 3 foyers-logements, à Champigny-sur-Marne (94), à Lisses (91) et à Nantes (44) nous est proposée permettant de découvrir une large gamme d’animations, d’actions de prévention (certains établissements disposent d’un forfait de soins courants) ainsi que d’actions sociales que ces foyers-logements sont susceptibles d’offrir

  • p. 49

    Enquête  Un intérêt limité

    Que Choisir a comparé 9 super-livrets proposés aussi bien par des banques en ligne que classiques. Ces placements dont les sommes sont plus disponibles que celles des livrets réglementés, semblent très attractifs avec leurs taux boostés allant de 3,15 à 5%. Mais ce miroir aux alouettes cache une autre réalité puisque ces taux ne sont valables que pour des versements dont le montant est plafonné et pour une durée allant de 3 à 6 mois. Au-delà, ces placements se contentent d’un taux d’intérêt aux alentours de 2%.

  • p. 50

    Enquête  Ils règnent en maître

    Grâce à la généralisation du stockage sur mémoire flash, les caméscopes haute définition (HD) constituent désormais le plus gros des ventes. Que Choisir en a testé 18, des modèles allant de moins de 200 à plus de 1 100 euros. La qualité vidéo, tout comme la qualité photo, donnent dans l’ensemble de bons résultats. La qualité du son, en revanche, pêche pour nombre d’entre eux avec trop de bruits parasites. Enfin, Que Choisir évoque le nouveau marché de la 3D dans le secteur des caméscopes. 3 appareils, le Panasonic HDC-SDT750, le JVC Everio GS-TD1 et le Sony HDR-TD10 ont fait l’objet de tests à part. L’effet 3D est très variable mais quel que soit le modèle, les appareils sont plus lourds et perdent certaines fonctionnalités.

  • p. 53

    Enquête  Les mammouths écrasent les prix

    En réaction à l’arrivée début 2012 de Free Mobile comme quatrième opérateur de téléphonie mobile, les autres acteurs ont opté pour la création de filiales ou de séries limitées (B & You de Bouygues Telecom, Sosh d’Orange, Red de SFR) où les tarifs tout compris à petits prix s’adressent surtout aux technophiles et aux jeunes. De cette manière, ils essayent d’enrayer également la croissance des opérateurs virtuels. Toutefois, les service après-vente uniquement en ligne de ces forfaits doivent encore faire leurs preuves et ils ne modifient pas les tarifs de leurs principales offres…

  • p. 54

    Enquête  Des épines dans la couronne

    Un arrêté du 23 aout 2010, en vigueur depuis le 1er janvier 2011, oblige les sociétés de pompes funèbres à suivre un modèle de devis afin de permettre aux familles des défunts de comparer les prix. Que Choisir a fait réaliser 1000 devis et 97% d’entre eux ne sont pas dans les clous. Cette enquête lève le voile sur le monde lucratif de la mort où des gérants de résidences pour personnes âgées ou des agents mortuaire d’hôpitaux s’entendent avec des agents funéraires pour qu’on leur « rabatte » les corps des décédés…Mais dans toutes ces pratiques peu claires, le seul perdant reste le client.

  • p. 56

      Le devis reste lettre morte

  • p. 58

    Enquête  Prévoir sans se faire avoir

  • p. 60

    Enquête  Investissez-vous

    Deux directives européennes, "marchés d’instruments financiers" appelée également MIF et "OPCVM IV", devraient être plus protectrices aux consommateurs détenants des placements boursiers. Désormais les conseillers des sociétés de gestion seront informés du niveau de risque de l’OPCVM, information actualisée tous les quatre mois et portant le nom de KID (Key Investor Document). Transposés dans le code monétaire et financier, ces textes imposent aux banques de communiquer à leurs clients toute information claire et utile à la prise de décision pour un investissement. Mais les conseillers ne jouent pas pour autant systématiquement le jeu, aussi le particulier a-t-il intérêt à exiger un document écrit de leur part dans lequel les objectifs et garanties du placement seront précisés.

  • p. 62

    Fiche conso pratique  Éthylotest antidémarrage

    Cette consopratique détaille l’obligation pour les automobilistes sanctionnés en état d’ivresse de s’équiper d’un éthylotest antidémarrage. L’article indique le coût, l’installation et le fonctionnement de cet équipement ainsi que les amendes encourues en cas de fraude…

  • p. 62

    Fiche conso pratique  Equipe spécialisée à domicile

    Cette consopratique met en lumière l’existence actuelle d’une centaine puis à terme de 500 équipes spécialisées Alzheimer ou ESA. Une infirmière coordonne en effet une équipe de gérontologue, d’ergothérapeute et de psychomotricien afin de venir en aide au malade, surtout lorsque celui-ci en est au stade léger. La localisation et le fonctionnent de ces équipes, notamment avec la prise en charge totale de l’assurance maladie sont abordés.

  • p. 63

    Fiche conso pratique  Savoir les utiliser à bon escient

    Avec l’arrivée de la saison froide, les maladies hivernales font leur apparition. La prise d’antibiotiques n’est pas pour autant nécessaire car la plupart des maladies sont d’origine virale, leur prescription inadaptée entraîne la résistance des bactéries ce qui réduit l’efficacité du traitement. Explications avec cette fiche pratique.

  • p. 63

    Fiche conso pratique  Donner l'alerte

    Les personnes sourdes ou malentendantes, victimes ou témoins d’un accident, ont la possibilité d’alerter les secours avec le numéro de fax ou sms suivant : le 114; Cette fiche pratique explique toute la procédure à suivre.

  • p. 64

    Action locale  Frais de transfert

  • p. 64

    Action locale  Ça gaze pas fort

    Un client qui a eu un problème avec Vitogaz concernant la rupture de son contrat a dû faire appel à l’UFC Que Choisir de Nantes et au juge de proximité pour ne pas avoir à payer de frais duits « enlèvement » abusivement lors de sa rupture de contrat, laquelle respectait pourtant bien les préavis nécessaire.

  • p. 64

    Action locale  Axa ne sait pas lire

    Un malade de longue durée a souscrit un contrat d’assurance « Protection Santé » auprès d’Axa pour être remboursé de ses fréquents séjours hospitaliers. Il a pourtant dû faire appel à l’UFC-Que Choisir de Moselle Est pour que la société d’assurance rembourse bien ses frais après une méprise sur son âge.

  • p. 65

    Action locale  Faire construire sans embûches

    L’UFC Que Choisir de Clermont-Ferrand présente sa 13ème édition de son guide « Spécial construction » entièrement remis à jour avec la réglementation thermique de 2012.

  • p. 65

    Editorial  Une justice qui se dérobe

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.