Panier
0  article

Que Choisir Argent N° 129 - janvier 2013

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Enquête  Sortir des sentiers battus

    Consommer mieux, plus juste, plus sain et plus écologique car local? Des motivations partagées par de plus en plus de consommateurs qui optent pour des circuits de ventes directes, dits également « circuits courts ». Que Choisir a enquêté parmi ceux-ci tels les Amap mais aussi les marchés, la grande distribution ou le porte-à-porte pour comprendre leurs organisations et où les trouver. Ceux qui les pratiquent sont surtout des agriculteurs mais aussi des vignerons, des pisciculteurs, des ostréiculteurs et même des éleveurs de vaches à viandes se fédèrant pour salarier un boucher. L’article s’interroge surtout sur leurs réels intérêts au sein d’un discours marketing parfois confus…ou récupéré par la grande distribution. Ainsi, les circuits-courts sont-ils réellement plus écologiques ? Sont-ils tous sans risques sanitaires ? Quel crédit accordé à des réseaux ou à des labels ? Quels sont leurs prix ? Une interview du ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane Le Foll, complète le dossier sur la réglementation de ces types de circuits de vente et fait le bilan du plan Barnier pour développer ceux-ci.

  • p. 12

    Enquête  Les paniers font leur percée

    L’article rappelle l’histoire des Amap et leur fonctionnement en association, rassemblant des consommateurs qui s’engagent à l’avance à acheter leurs productions à des exploitants agricoles, ceux-ci les livrant chaque semaine les « fruits de leur labeur » sous forme de paniers. Diverses organisations sont possibles comme également le panierpaysan sur Internet, avec des implications différentes des consommateurs et des organisations comme les Jardins de Cocagne dont les productions sont assumées par des personnes en insertion. L’article donne toutes les indications pour trouver ou fonder une de ces associations.

  • p. 14

    Enquête  Court-circuiter les grandes surfaces

    Que Choisir explicite les trois types de magasins de producteurs existants : ceux de Terre Ferme, ceux de Carré fermier et ceux mis en place par la CIVAM (centre d’initiative pour valoriser l’agriculture en milieu rural), chacun ayant une organisation indépendantes ou non à leurs diverses offres de service. En effet, en se réunissant en coopératives, les producteurs peuvent proposer la transformation de leurs produits telle la découpe de viande. Afin de garantir la qualité de ces magasins, la marque des chambres d’agriculture et des agriculteurs, Bienvenue à la ferme, a commencé de labelliser ceux de producteurs, les paniers, le e-commerce et le nouvel arrivant amené à se multiplier : le drive fermier. L’article indique comment retrouver les magasins proches de chez soi et comment commander par Internet

  • p. 17

    Enquête  Les hypermarchés à l'heure locale

    Puisque les locavores passent tout autant par les circuits courts sans intermédiaires que par la grande distribution, Que Choisir enquête sur les initiatives marketing des distributeurs qui communiquent sur des produits locaux, transformés ou non, et sur les producteurs de ces derniers, dont les photos servent de publicités dans les grands magasins. Carrefour avec Petit producteur, Leclerc avec Alliances locale ou Super U ont ainsi chacun développés leurs réseaux…pour leur propre bien puisqu’ils limitent ainsi les frais de transport. L’article précise également le rôle des chambres d’agricultures pour aider les petits producteurs à réguler les prix face aux acheteurs de grandes surfaces…

  • p. 20

    Enquête  Vos courses à la ferme en un clic !

    Même si pour les circuits courts, Internet constitue une formidable opportunité de toucher directement les consommateurs, certaines initiatives ne présentent aucune garantie de provenance pour le consommateur et ne s’impliquent pas auprès des producteurs. Aussi Que Choisir enquête pour vous livrer les bonnes adresses parmi les quatre structures possibles : les plates-formes de mise en relation et annuaires, les sites de e-commerce, les sites fonctionnant comme des points de ventes collectifs, lesquels fédèrent les exploitants d’une même région et l’inclassable Ruche qui dit oui

  • p. 22

    Enquête  Des prix compétitifs

    Pour évaluer les tarifs des différents circuits courts existants, de la vente à la ferme à la Ruche qui dit oui en passant par les grandes surfaces, Que Choisir a comparé entre le 20 et le 30 octobre 2012, et ce malgré la complexité inhérentes aux différences entre régions pour certaines denrée, le prix de légume, de fruits, d’œufs, de volailles, de produits laitiers et de viandes dans 6 structures différentes. Au final, certaines organisations pour certains produits n’offrent pas de garantie ni d’avantages tarifaires alors que d’autres se distinguent clairement, et ce même si un des objectifs des circuits courts est une juste rémunération du producteur….

  • p. 24

    Enquête  Les signes de reconnaissance

    Alors que le plan Barnier de 2009 prévoyait un cahier des charges pour labelliser les pratiques de ventes en circuits courts, rien n’est advenu. Pour autant, comment choisir les denrées ? A quel label peut-on se fier pour obtenir des garanties de qualités ? L’article donne des indications entre le label d’agriculture biologique, les AOC (appellation d’origine contrôlée), AOP (appellation d’origine protégée), IGP (indication géographique protégée) et autres produits fermiers et produits de montagne. D’autre part, les chambres d’agricultures avec par exemple la charte Bienvenue à la ferme ou des marques territoriales comme Qualité Landes ainsi que les parcs nationaux proposent des labels….L’article donne ainsi les adresses des principales marques régionales

  • p. 26

    Enquête  Jeunes, prenez de l’assurance

    Cet article aborde les assurances complémentaire santé et multirisque habitation pour les personnes jeunes. En effet, considérant que cette catégorie de population n’a pas les mêmes besoins que les autres personnes, les compagnies d’assurance et mutuelle proposent des complémentaires santé qui leur sont spécifiquement destinées ou alors des options intégrées dans les contrats généralistes. Toutes se distinguent par leur prix et leur couverture selon le niveau de garantie choisi. Le plafonnement de l’âge diffère beaucoup selon l’organisme puisqu’il varie de 25 à 44 ans. Ces contrats dits "responsables" ne prennent pas en charge des frais tels que la contribution forfaitaire de 1 euro en cas de non-respect du parcours, d’une fraction des dépassements d’honoraires et les franchises médicales, mais couvrent en général l’hospitalisation et parfois des soins non remboursés par la Sécurité sociale. Que Choisir Argent dresse un comparatif de 9 offres présentes à l’heure actuelle sur le marché. Quant à l’assurance habitation obligatoire pour les locataires, peu d’assureur mettent à disposition des contrats spécialement dédiés aux jeunes, mais certaines de leurs offres proposent des options personnalisées permettant par exemple, le rééquipement du matériel électronique.

  • p. 32

    Enquête  Les bonnes pistes

    Les conditions d’octroi de prêts par les banques sont telles que se sont développées en parallèle, sur Internet, des plateformes alternatives de financement accessibles par les particuliers mais aussi pour d’autres par les professionnels. Que Choisir Argent lève le voile sur ces nouvelles solutions, analyse leur mode de fonctionnement (montant, durée, taux) et le public concerné. 5 formules de prêts alternatifs sont ainsi passées en revue : le prêt sur gage dans les différents Crédits municipaux (CMP ou Crédit municipal de Paris), le prêt personnel participatif (plateforme Prêt d’Union), le prêt professionnel participatif (FriendsClear, Spear...), le microcrédit professionnel (Babyloan), et enfin, le microcrédit personnel.

  • p. 40

    Enquête  Skiez sans risque

    Le ski est un loisir qui peut comporter des risques, aussi Que Choisir a réalisé un comparatif des garanties et tarifs proposés par 6 assurances telles la MAIF, AXA ou la MACIF…pour une famille de deux adultes et de deux mineurs. L’article rappelle également la nécessité de vérifier si les autres contrats d’assurance déjà contractés ne prennent pas déjà en compte le ski, telle l’assurance habitation, l’assurance individuelle accidents personnels ou la garantie accident de la vie. D’autre part, Que Choisir explicite la responsabilité de sécurité des communes au travers de divers exemples juridiques.

  • p. 46

    Enquête  Scellier nouvelle vague

    Le dispositif Scellier en faveur de l’immobilier locatif s’éteint fin 2012 et cède sa place au Duflot à partir du 1er janvier 2013. Que Choisir Argent détaille les clés de ce nouveau système dont l’objectif est d’éviter les dérives et les scandales qui ont entaché le Scellier en protégeant mieux les locataires. L’incitation fiscale mise en place pour les particuliers qui investissent dans la construction de logements nouveaux pour louer est une réduction d’impôt promise de 18% du prix de revient du bien (dans la limite d’un plafond) sous certaines conditions, décryptées ici : zones géographiques définies, mixité dans les logements, montant des loyers, durée de la location. Que Choisir Argent compare les deux dispositifs, le Scellier et le Duflot et s’interroge sur le gain réel du Duflot en se plaçant du côté d’un candidat investisseur.

  • p. 52

    Enquête  Attention produits dangereux

    La crise financière pourrait inciter certains à se tourner vers des placements positionnés sur des micromarchés : la commercialisation de fonds de biens immobiliers à l’étranger mais aussi de FCPI (fonds commun de placement immobilier) en particulier de type Scellier. D’autres placements tels que les diamants, les manuscrits anciens, les forêts et le vin laissent entrevoir aux investisseurs la possibilité de gains mirifiques. Que choisir recommande la plus grande prudence, en vérifiant que ces produits ou valeurs dites réelles ont bien reçu l’agrément attestant de leur légitimité, de s’assurer de leur niveau de rendement pas toujours réaliste notamment s’il est supérieur au taux monétaire. Que Choisir Argent met en garde contre des sociétés off-shore qui fleurissent sur le Net en promettant monts et merveilles pour des placements soi-disant à haut rendement. Et si malgré tout, vous êtes tenté par un tel investissement, l’AMF (l’Autorité des marchés financiers) souligne l’importance de s’adresser à un conseiller en gestion de patrimoine reconnu par les instances françaises.

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.