La boutique

Vous souhaitez feuilleter ce numéro ?

Seuls les abonné(e)s à nos magazines peuvent feuilleter les magazines en ligne. Si vous êtes abonné(e) et que vous n’avez pas d’identifiant, créez un compte.

Couverture Que Choisir Argent - 128

Que Choisir Argent N°128 octobre 2012

4,85 €
prix de vente au numéro hors frais de livraison

Choisissez votre formule

 * (1,50 € pour 1 magazine, 2 € pour 2 magazines et plus)

Votre article a été ajouté au panier

Voir mon panier 
Sommaire
  • p.4

    Réduire les émissions polluantes

    Nouveaux usages de l’automobile, nouveaux impératifs posés par une facture énergétique qui ne cesse d’augmenter, Que Choisir Argent propose un dossier auto consacré aux voitures qui consomment moins, qui polluent moins et qui permettent de dépenser moins : voitures électriques, hybrides mais aussi solutions d’autopartage, de covoiturage ou de locations entre particuliers… Et, rappelle en ouvrant ce dossier l’impératif de santé publique que représente la réduction des émissions polluantes puisque le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé cancérigènes les émanations de particules.

  • p.6

    Un bonus pour rouler propre

    Dans le cadre de son dossier "rouler propre", Que Choisir Argent a comparé 20 voitures écologiquement correctes, à moteurs essence, Diesel ou encore hybrides en indiquant notamment pour chaque modèle les émissions de CO2, le montant du bonus écologique et le prix de revient kilométrique. La hausse des bonus écologiques (décret du 31 juillet entré en vigueur le 1er août) est bien évidemment un facteur à prendre en compte avant achat mais attention à ne pas négliger le coût total de possession ou TCO explique notamment Que Choisir Argent.

  • p.10

    Notre sélection

    Que Choisir Argent présente une sélection de 5 véhicules écologiquement corrects : la Clio 4 de Renault, la Yaris Hybrid 3 de Toyota, la Dacia Duster, la Citroën DS5 Hybrid4, la Chevrolet Volt et l’Opel Ampera. Revue de détails de ces véhicules qui se distinguent par leur éco-conduite c’est à dire leurs bons rapports prix/coût d’utilisation/prestations.

  • p.13

    Il y a hybride et hybride

    Depuis la Toyota Prius en 1997, les voitures hybrides ont connu bien des évolutions. Il existe 3 niveaux et types d’hybridation, le micro hybrid, le mild hybrid (ou semi hybride) et le full hybrid. Que Choisir Argent explique leurs différences. Et, rappelle l’arrivée il y a quelques mois de la nouvelle génération des hybrides, les hybrides rechargeables ou plug-in.

  • p.14

    Le tout électrique : cher et encore limité

    Dans le monde des voitures propres, les 100% électriques n’attirent pas encore les foules. Les prix d’achat restent dissuasifs tandis que le déploiement des bornes de recharge en libre-accès s’accélère certes mais s’avère encore bien insuffisant. Dans certaines métropoles, les municipalités ont réagi et pris des mesures incitatives concernant les tarifs de stationnement

  • p.16

    L'autoportage, promoteur de l'électrique

    Des véhicules propres en autopartage sont aujourd’hui proposés par des opérateurs privés ou coopératifs dans un nombre croissant d’agglomérations. Dans le cadre de son dossier sur les « voitures écologiquement correctes », Que Choisir Argent a comparé 7 formules d’autopartage (Autolib, Auto’trement, Auto bleue, Marguerite, Autopartage Provence, Avis on demand et Hertz on demand) : nombre de stations, abonnement, prix de l’heure et du kilomètre etc. Et, présente LiSa, le premier service européen d’auto-partage inter-entreprises.

  • p.18

    Le covoiturage, une solution "éco-responsable"

    Le covoiturage est en forte progression ces dernières années en raison notamment de la hausse des carburants. Cette solution, qui permet de ne pas grever son budget auto est également une alternative écologiquement intéressante. Que Choisir Argent explique son principe de fonctionnement et signale l’extension des réseaux à toute l’Europe. Outre un encadré sur la première plate-forme communautaire dédiée à l’écomobilité, Wehicles, Que Choisir Argent, compare les prix, en prenant l’exemple de 6 trajets, des voyages en train et sur le site co.voiturage.fr.

  • p.21

    Louer la voiture de votre voisin

    Avec Livop, Buzzcar, CitizenCar etc., les entreprises de location de voitures entre particuliers simplifient les déplacements et séduisent des automobilistes toujours plus nombreux, attirés notamment par des prix plus bas que ceux pratiqués par les loueurs de courte durée. Ces derniers, devant cette concurrence qu’il juge déloyale, ont aussi revu leurs offres…

  • p.24

    Mettez vos valeurs à l'abri

    Dans le contexte actuel, les coffres-forts se vendent très bien mais lequel choisir dans quand l’offre est aussi diversifié ? Que Choisir Argent vous guide dans votre achat en fonction de ce que vous souhaitez mettre à l’abri, dans un modèle fixe ou à encastrer, suivant quels types de fermeture et de blindages souhaités. D’autre part, le coffre-fort doit être agrée à la norme adéquate sous peine que l’assureur refuse le remboursement des biens en cas de sinistre. Un encart indique ce qu’il vous en coûtera d’opter pour un coffre-fort en banque. L’article explicite également le fonctionnement d’un nouveau service en ligne : les coffres-forts électroniques afin de préserver en sécurité sur Internet tous vos documents. Un comparatif de 6 de ces produits permet d’appréhender la capacité de stockage, le tarif d’abonnement et les services supplémentaires (scan, classement…). Toutefois, ces formules numériques comportent des avantages et des limites- notamment concernant l’authenticité des papiers …

  • p.30

    Les banques aiment les jeunes !

  • p.40

    Cachez ce vice...

  • p.44

    La sécurité en défaut

  • p.46

    Comment ne pas tomber de haut

    La vente multiniveau également appelée marketing de réseau, est un système de vente de produit ou service directement auprès du consommateur par le biais du porte-à-porte, à domicile ou encore en réunion. Le vendeur est rémunéré grâce à une commission perçue sur chaque vente. Mais la spécificité de la vente multiniveau, c’est que chaque vendeur peut recruter, on dit aussi « parrainer » d’autres vendeurs, le plus souvent parmi les acheteurs. Ces derniers sont formés par les 1er, le parrain perçoit alors une commission pour chaque produit vendu par « son » filleul qui lui-même a perçu la sienne et ainsi de suite. Ce type de vente est légal contrairement à la vente pyramidale où les recruteurs sont rémunérés pour chaque nouveau membre qui doit en plus, s’acquitter d’un droit d’entrée. L’autre différence avec la vente multiniveau est l’absence d’un produit ou service à vendre. Et s’il est toujours possible de se lancer dans la vente multiniveau, Que Choisir formule quelques recommandations pour ne pas tomber dans le piège de certaines sociétés qui ont parfois des pratiques illicites et laissent miroiter des gains mirobolants.

  • p.48

    Multiniveau ne veut pas dire pyramidal

    La vente multiniveau également appelée marketing de réseau, est un système de vente de produit ou service directement auprès du consommateur par le biais du porte-à-porte, à domicile ou encore en réunion. Le vendeur est rémunéré grâce à une commission perçue sur chaque vente. Mais la spécificité de la vente multiniveau, c’est que chaque vendeur peut recruter, on dit aussi « parrainer », d’autres vendeurs, le plus souvent parmi les acheteurs. Ces derniers sont formés par les 1er, le parrain perçoit alors une commission pour chaque produit vendu par « son » filleul qui lui-même a perçu la sienne et ainsi de suite. Ce type de vente est légal contrairement à la vente pyramidale où les recruteurs sont rémunérés pour chaque nouveau membre qui doit en plus, s’acquitter d’un droit d’entrée. L’autre différence avec la vente multiniveau est l’absence d’un produit ou service à vendre. Et s’il est toujours possible de se lancer dans la vente multiniveau, Que Choisir formule quelques recommandations pour ne pas tomber dans le piège de certaines sociétés qui ont parfois des pratiques illicites et laissent miroiter des gains mirobolants.

  • p.50

    La grande déprime

    Que Choisir Argent dresse le portrait d’une offre de soins en santé mentale dans les structures publiques en bien mauvais état. Pas assez nombreux, mal répartis sur le territoire, avec des budgets insuffisants, les centres médico-psychologiques ne parviennent pas à satisfaire les besoins toujours croissants de la population. Du coup, les patients qui le peuvent, car les consultations coutent chères, s’orientent vers les cabinets libéraux des psychiatres, psychologues tandis que la grande majorité a recours aux médecins généralistes peu préparés à ces pathologies (cf. la consommation d’antidépresseurs). Comme le soulignait la Cour des comptes, dans un récent rapport sur la question, l’offre des soins psychiatriques n’est pas adaptée aux besoins. Il manque des structures adaptées et faute de place, certaines personnes sont internées, d’autres succombent à des thérapeutes autoproclamés. La prise en charge de la souffrance psychique et des troubles mentaux mérite une réorganisation.

Voir le sommaire complet

Les plus du magazine

  • Une information fiable et indépendante consacrée à votre budget
  • Des astuces pour gérer votre argent
  • Des enquêtes objectives et claires sur un produit, un service lié à l’argent (épargne, assurances, crédits, tarifs bancaires)

Choisissez votre formule

 * (1,50 € pour 1 magazine, 2 € pour 2 magazines et plus)

Votre article a été ajouté au panier

Voir mon panier 
Sommaire
  • p.4

    Réduire les émissions polluantes

    Nouveaux usages de l’automobile, nouveaux impératifs posés par une facture énergétique qui ne cesse d’augmenter, Que Choisir Argent propose un dossier auto consacré aux voitures qui consomment moins, qui polluent moins et qui permettent de dépenser moins : voitures électriques, hybrides mais aussi solutions d’autopartage, de covoiturage ou de locations entre particuliers… Et, rappelle en ouvrant ce dossier l’impératif de santé publique que représente la réduction des émissions polluantes puisque le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé cancérigènes les émanations de particules.

  • p.6

    Un bonus pour rouler propre

    Dans le cadre de son dossier "rouler propre", Que Choisir Argent a comparé 20 voitures écologiquement correctes, à moteurs essence, Diesel ou encore hybrides en indiquant notamment pour chaque modèle les émissions de CO2, le montant du bonus écologique et le prix de revient kilométrique. La hausse des bonus écologiques (décret du 31 juillet entré en vigueur le 1er août) est bien évidemment un facteur à prendre en compte avant achat mais attention à ne pas négliger le coût total de possession ou TCO explique notamment Que Choisir Argent.

  • p.10

    Notre sélection

    Que Choisir Argent présente une sélection de 5 véhicules écologiquement corrects : la Clio 4 de Renault, la Yaris Hybrid 3 de Toyota, la Dacia Duster, la Citroën DS5 Hybrid4, la Chevrolet Volt et l’Opel Ampera. Revue de détails de ces véhicules qui se distinguent par leur éco-conduite c’est à dire leurs bons rapports prix/coût d’utilisation/prestations.

  • p.13

    Il y a hybride et hybride

    Depuis la Toyota Prius en 1997, les voitures hybrides ont connu bien des évolutions. Il existe 3 niveaux et types d’hybridation, le micro hybrid, le mild hybrid (ou semi hybride) et le full hybrid. Que Choisir Argent explique leurs différences. Et, rappelle l’arrivée il y a quelques mois de la nouvelle génération des hybrides, les hybrides rechargeables ou plug-in.

  • p.14

    Le tout électrique : cher et encore limité

    Dans le monde des voitures propres, les 100% électriques n’attirent pas encore les foules. Les prix d’achat restent dissuasifs tandis que le déploiement des bornes de recharge en libre-accès s’accélère certes mais s’avère encore bien insuffisant. Dans certaines métropoles, les municipalités ont réagi et pris des mesures incitatives concernant les tarifs de stationnement

  • p.16

    L'autoportage, promoteur de l'électrique

    Des véhicules propres en autopartage sont aujourd’hui proposés par des opérateurs privés ou coopératifs dans un nombre croissant d’agglomérations. Dans le cadre de son dossier sur les « voitures écologiquement correctes », Que Choisir Argent a comparé 7 formules d’autopartage (Autolib, Auto’trement, Auto bleue, Marguerite, Autopartage Provence, Avis on demand et Hertz on demand) : nombre de stations, abonnement, prix de l’heure et du kilomètre etc. Et, présente LiSa, le premier service européen d’auto-partage inter-entreprises.

  • p.18

    Le covoiturage, une solution "éco-responsable"

    Le covoiturage est en forte progression ces dernières années en raison notamment de la hausse des carburants. Cette solution, qui permet de ne pas grever son budget auto est également une alternative écologiquement intéressante. Que Choisir Argent explique son principe de fonctionnement et signale l’extension des réseaux à toute l’Europe. Outre un encadré sur la première plate-forme communautaire dédiée à l’écomobilité, Wehicles, Que Choisir Argent, compare les prix, en prenant l’exemple de 6 trajets, des voyages en train et sur le site co.voiturage.fr.

  • p.21

    Louer la voiture de votre voisin

    Avec Livop, Buzzcar, CitizenCar etc., les entreprises de location de voitures entre particuliers simplifient les déplacements et séduisent des automobilistes toujours plus nombreux, attirés notamment par des prix plus bas que ceux pratiqués par les loueurs de courte durée. Ces derniers, devant cette concurrence qu’il juge déloyale, ont aussi revu leurs offres…

  • p.24

    Mettez vos valeurs à l'abri

    Dans le contexte actuel, les coffres-forts se vendent très bien mais lequel choisir dans quand l’offre est aussi diversifié ? Que Choisir Argent vous guide dans votre achat en fonction de ce que vous souhaitez mettre à l’abri, dans un modèle fixe ou à encastrer, suivant quels types de fermeture et de blindages souhaités. D’autre part, le coffre-fort doit être agrée à la norme adéquate sous peine que l’assureur refuse le remboursement des biens en cas de sinistre. Un encart indique ce qu’il vous en coûtera d’opter pour un coffre-fort en banque. L’article explicite également le fonctionnement d’un nouveau service en ligne : les coffres-forts électroniques afin de préserver en sécurité sur Internet tous vos documents. Un comparatif de 6 de ces produits permet d’appréhender la capacité de stockage, le tarif d’abonnement et les services supplémentaires (scan, classement…). Toutefois, ces formules numériques comportent des avantages et des limites- notamment concernant l’authenticité des papiers …

  • p.30

    Les banques aiment les jeunes !

  • p.40

    Cachez ce vice...

  • p.44

    La sécurité en défaut

  • p.46

    Comment ne pas tomber de haut

    La vente multiniveau également appelée marketing de réseau, est un système de vente de produit ou service directement auprès du consommateur par le biais du porte-à-porte, à domicile ou encore en réunion. Le vendeur est rémunéré grâce à une commission perçue sur chaque vente. Mais la spécificité de la vente multiniveau, c’est que chaque vendeur peut recruter, on dit aussi « parrainer » d’autres vendeurs, le plus souvent parmi les acheteurs. Ces derniers sont formés par les 1er, le parrain perçoit alors une commission pour chaque produit vendu par « son » filleul qui lui-même a perçu la sienne et ainsi de suite. Ce type de vente est légal contrairement à la vente pyramidale où les recruteurs sont rémunérés pour chaque nouveau membre qui doit en plus, s’acquitter d’un droit d’entrée. L’autre différence avec la vente multiniveau est l’absence d’un produit ou service à vendre. Et s’il est toujours possible de se lancer dans la vente multiniveau, Que Choisir formule quelques recommandations pour ne pas tomber dans le piège de certaines sociétés qui ont parfois des pratiques illicites et laissent miroiter des gains mirobolants.

  • p.48

    Multiniveau ne veut pas dire pyramidal

    La vente multiniveau également appelée marketing de réseau, est un système de vente de produit ou service directement auprès du consommateur par le biais du porte-à-porte, à domicile ou encore en réunion. Le vendeur est rémunéré grâce à une commission perçue sur chaque vente. Mais la spécificité de la vente multiniveau, c’est que chaque vendeur peut recruter, on dit aussi « parrainer », d’autres vendeurs, le plus souvent parmi les acheteurs. Ces derniers sont formés par les 1er, le parrain perçoit alors une commission pour chaque produit vendu par « son » filleul qui lui-même a perçu la sienne et ainsi de suite. Ce type de vente est légal contrairement à la vente pyramidale où les recruteurs sont rémunérés pour chaque nouveau membre qui doit en plus, s’acquitter d’un droit d’entrée. L’autre différence avec la vente multiniveau est l’absence d’un produit ou service à vendre. Et s’il est toujours possible de se lancer dans la vente multiniveau, Que Choisir formule quelques recommandations pour ne pas tomber dans le piège de certaines sociétés qui ont parfois des pratiques illicites et laissent miroiter des gains mirobolants.

  • p.50

    La grande déprime

    Que Choisir Argent dresse le portrait d’une offre de soins en santé mentale dans les structures publiques en bien mauvais état. Pas assez nombreux, mal répartis sur le territoire, avec des budgets insuffisants, les centres médico-psychologiques ne parviennent pas à satisfaire les besoins toujours croissants de la population. Du coup, les patients qui le peuvent, car les consultations coutent chères, s’orientent vers les cabinets libéraux des psychiatres, psychologues tandis que la grande majorité a recours aux médecins généralistes peu préparés à ces pathologies (cf. la consommation d’antidépresseurs). Comme le soulignait la Cour des comptes, dans un récent rapport sur la question, l’offre des soins psychiatriques n’est pas adaptée aux besoins. Il manque des structures adaptées et faute de place, certaines personnes sont internées, d’autres succombent à des thérapeutes autoproclamés. La prise en charge de la souffrance psychique et des troubles mentaux mérite une réorganisation.

Voir le sommaire complet

Les plus du magazine

  • Une information fiable et indépendante consacrée à votre budget
  • Des astuces pour gérer votre argent
  • Des enquêtes objectives et claires sur un produit, un service lié à l’argent (épargne, assurances, crédits, tarifs bancaires)

Nos derniers numéros Que Choisir Argent

Questions fréquentes

Quels magazines et livres puis-je commander en ligne ?

Vous pouvez commander tous les magazines Que Choisir (Que Choisir Mensuels, Que Choisir Argent, Que Choisir Pratique, Que Choisir Santé) soit en format papier soit en format numérique (PDF), ainsi que tous les livres en format papier.

Votre commande n’est pas limitée en nombre. En revanche selon le nombre d’articles commandés, le prix de la participation aux frais de port variera.

Vous pouvez commander à la fois des magazines en format papier et format numérique.

Comment consulter et/ou télécharger mon magazine en format numérique ?

Vous pouvez accéder à votre magazine en version numérique soit en vous identifiant sur la page https://kiosque.quechoisir.org soit via « Mon Compte » dans la rubrique « vos commandes ».

Comment consulter et/ou télécharger les archives numériques

Vous pouvez consulter tous les magazines de la formule à laquelle vous êtes abonné.
Par exemple, si vous avez souscrit à la formule « Mensuels + Hors-série Argent » vous ne pourrez accéder en version numérique qu’aux Que Choisir Mensuels et Que Choisir Argent. Vous disposez d’un minimum de 3 années d’archives numériques.

La consultation des archives n’est pas limitée dans le temps durant la durée de votre abonnement aux revues « papier » de Que Choisir. Vous disposez d’un minimum de 3 années d’archives qui s’incrémentent ensuite au fur et à mesure de votre abonnement.
Une fois votre abonnement terminé vous ne pourrez plus accéder ni télécharger les archives, sauf à passer commande et à régler celle-ci.

Le nombre de téléchargement n’est pas limité tant que votre abonnement aux revues Que Choisir et/ou Que Choisir Santé est en cours.

Quelle est la différence entre la « liseuse en ligne » et le téléchargement PDF de la revue ?

La liseuse en ligne vous permet de consulter sur votre écran d’ordinateur votre magazine en mode feuilletage comme vous le feriez chez vous. La liseuse vous permet également de sélectionner et d’imprimer la partie d’un article qui vous intéresse. Vous pourrez également zoomer le contenu. La liseuse n’est disponible que via le https://kiosque.quechoisir.org et si vous êtes connecté(e) à Internet avec, préférablement, du haut débit.

Le téléchargement en version PDF vous permet de conserver sur votre ordinateur l’intégralité du contenu du magazine choisi. Ainsi, même sans accès internet vous pourrez consulter votre journal. Le téléchargement concerne l’ensemble d’un numéro.

Besoin d’aide ?

J’ai une question, comment contacter le service client ?
Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page Contactez-nous

Nous contacter
Téléconseillère souriante