Panier
0  article

Que Choisir Argent N° 121 - janvier 2011

à noter

Seuls les abonnés à nos magazines peuvent les feuilleter en ligne.
Vous êtes abonné et vous n’avez pas d’identifiant ?

cliquez ici
Seuls les abonnés à ce magazine peuvent le feuilleter en ligne.
Si vous êtes abonné et que vous n’avez pas d’identifiant, cliquez ici
.

Sommaire

  • p. 4

    Enquête  L’UFC-Que Choisir continue le combat

    Souscrire un crédit immobilier ou un crédit à la consommation sous-entend la prise d’une assurance emprunteur, exigée par les établissements financiers bien que légalement non-obligatoire. Avec cette assurance, l’emprunteur est garanti sur le remboursement de son prêt en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité. Elle est le plus souvent proposée sous la forme d’un contrat de groupe par les bancassureurs, mais la loi du 1/07/2010, dite loi Lagarde, offre enfin l’opportunité pour l’emprunteur de souscrire une assurance individuelle, plus conforme à ses besoins. Que Choisir Argent a établit un comparatif de 8 offres "assurance emprunteur" proposées par la bancassurance et 10 autres offres individuelles selon 3 cas de figure proposées par des assureurs.

  • p. 7

    Enquête  À vous de choisir !

    Souscrire un crédit immobilier ou un crédit à la consommation sous-entend la prise d’une assurance emprunteur, exigée par les établissements financiers bien que légalement non-obligatoire. Avec cette assurance, l’emprunteur est garanti sur le remboursement de son prêt en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité. Elle est le plus souvent proposée sous la forme d’un contrat de groupe par les bancassureurs, mais la loi du 1/07/2010, dite loi Lagarde, offre enfin l’opportunité pour l’emprunteur de souscrire une assurance individuelle, plus conforme à ses besoins. Que Choisir Argent a établit un comparatif de 8 offres "assurance emprunteur" proposées par la bancassurance et 10 autres offres individuelles selon 3 cas de figure proposées par des assureurs.

  • p. 14

    Enquête  Choisissez la moins chère

    Souscrire un crédit immobilier ou un crédit à la consommation sous-entend la prise d’une assurance emprunteur, exigée par les établissements financiers bien que légalement non-obligatoire. Avec cette assurance, l’emprunteur est garanti sur le remboursement de son prêt en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité. Elle est le plus souvent proposée sous la forme d’un contrat de groupe par les bancassureurs, mais la loi du 1/07/2010, dite loi Lagarde, offre enfin l’opportunité pour l’emprunteur de souscrire une assurance individuelle, plus conforme à ses besoins. Que Choisir Argent a établit un comparatif de 8 offres "assurance emprunteur" proposées par la bancassurance et 10 autres offres individuelles selon 3 cas de figure proposées par des assureurs.

  • p. 19

    Enquête  Vous avez aussi des garanties !

    Souscrire un crédit immobilier ou un crédit à la consommation sous-entend la prise d’une assurance emprunteur, exigée par les établissements financiers bien que légalement non-obligatoire. Avec cette assurance, l’emprunteur est garanti sur le remboursement de son prêt en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité. Elle est le plus souvent proposée sous la forme d’un contrat de groupe par les bancassureurs, mais la loi du 1/07/2010, dite loi Lagarde, offre enfin l’opportunité pour l’emprunteur de souscrire une assurance individuelle, plus conforme à ses besoins. Que Choisir Argent a établit un comparatif de 8 offres "assurance emprunteur" proposées par la bancassurance et 10 autres offres individuelles selon 3 cas de figure proposées par des assureurs.

  • p. 22

    Enquête  Bailleur d'un jour...

    Pour savoir comment et à qui louer un appartement ou une maison de campagne peu occupée en tant que meublée saisonnier, Que Choisir décrypte la marche à suivre : du descriptif au mobilier proposé, en passant par l’association ou non avec des agences immobilières spécialisées mais aussi les assurances à bien étudier, les déclarations aux impôts suivant les sommes touchées et le calcul de la rentabilité. Un encart explicite comment un bien peut être classé en « meublé de tourisme », ses avantages et ses devoirs

  • p. 26

    Enquête  Bien gérer une maison de famille

    Au décès des parents, les enfants deviennent propriétaires de la maison de famille avec les mêmes droits et les mêmes obligations. Cette indivision dite légale peut être source de conflits familiaux voire de blocages dans les décisions si certaines précautions n’ont pas été prises au préalable. Que Choisir Argent détaille les règles de bonne gestion : ouverture d’un compte bancaire au nom des indivisaires en cas de travaux, majorités à atteindre selon la nature des actes, désignation d’un mandataire etc. Puis, préconise la signature d’une convention d’indivision, seule à pouvoir formaliser les relations et éviter les conflits. Les diverses mentions de ce contrat, la sortie de l’indivision, la vente de la maison familiale sont tour à tour étudiées. Enfin, la solution SCI familiale est abordée mais qualifiée de « à éviter ».

  • p. 32

    Enquête  Réparer l'irréparable

    Que faire si son véhicule est déclaré économiquement irréparable (VEI) ? C’est-à-dire si le coût des réparations dépasse la valeur de remplacement estimée du véhicule ? Que Choisir explicite les raisons de ces situations et dévoile d’éventuels conflits d’intérêts avec un expert payé par l’assureur…Mais l’article indique aussi tous les recours possibles: les délais, la préparation du véhicule, l’appel à un expert indépendant, les contre-visites obligatoires ou l’assignement en justice de l’assureur. Un encart décrit les essais de la part de la Maif et de la Macif pour faire réparer des véhicules de plus de 6 ans si aucun élément de sécurité n’a été touché. Un second donne la parole à la Délégation à la sécurité et à la circulation routière sur les droits et devoirs de l’automobiliste avec un VEI. Un troisième point interviewe le président du syndicat des experts indépendants.

  • p. 40

    Enquête  Ce qui change pour vous

    La loi sur la réforme des retraites a été publiée au Journal Officiel du 9 novembre 2010. Entrée en vigueur au 1er janvier 2011, elle a notamment pour objectif de remettre les régimes de retraite à l’équilibre en 2018 grâce à une série de mesures. Que Choisir Argent décrypte les principales dispositions de la loi : porter l’âge légal de la retraite progressivement de 60 à 62 ans à partir de la génération 1951 et augmenter la durée de cotisation donnant accès à une retraite à taux plein. En parallèle, la prise en compte de spécificités, « pénibilité », « carrières longues », «travailleurs handicapés » a été corrigée mais de nombreux points sont susceptibles de modifications dans l’attente de rapports. Autres points de la loi commentés dans cette enquête : la correction des inégalités de pension qui frappent les femmes, les mesures d’alignement des fonctionnaires sur les salariés du privé, l’information des salariés (avec un « point d’étape individuel » à 45 ans), et enfin, les incitations en faveur des plans d’épargne retraite. L’équilibre financier recherché est-il « utopie ou réalité ? » s’interroge au final Que Choisir Argent.

  • p. 43

    Enquête  Des mesures encore à préciser

    La loi sur la réforme des retraites a été publiée au Journal Officiel du 9 novembre 2010. Entrée en vigueur au 1er janvier 2011, elle a notamment pour objectif de remettre les régimes de retraite à l’équilibre en 2018 grâce à une série de mesures. Que Choisir Argent décrypte les principales dispositions de la loi : porter l’âge légal de la retraite progressivement de 60 à 62 ans à partir de la génération 1951 et augmenter la durée de cotisation donnant accès à une retraite à taux plein. En parallèle, la prise en compte de spécificités, « pénibilité », « carrières longues », «travailleurs handicapés » a été corrigée mais de nombreux points sont susceptibles de modifications dans l’attente de rapports. Autres points de la loi commentés dans cette enquête : la correction des inégalités de pension qui frappent les femmes, les mesures d’alignement des fonctionnaires sur les salariés du privé, l’information des salariés (avec un « point d’étape individuel » à 45 ans), et enfin, les incitations en faveur des plans d’épargne retraite. L’équilibre financier recherché est-il « utopie ou réalité ? » s’interroge au final Que Choisir Argent.

  • p. 46

    Enquête  Le rapprochement avec le privé s’accélère

    La loi sur la réforme des retraites a été publiée au Journal Officiel du 9 novembre 2010. Entrée en vigueur au 1er janvier 2011, elle a notamment pour objectif de remettre les régimes de retraite à l’équilibre en 2018 grâce à une série de mesures. Que Choisir Argent décrypte les principales dispositions de la loi : porter l’âge légal de la retraite progressivement de 60 à 62 ans à partir de la génération 1951 et augmenter la durée de cotisation donnant accès à une retraite à taux plein. En parallèle, la prise en compte de spécificités, « pénibilité », « carrières longues », «travailleurs handicapés » a été corrigée mais de nombreux points sont susceptibles de modifications dans l’attente de rapports. Autres points de la loi commentés dans cette enquête : la correction des inégalités de pension qui frappent les femmes, les mesures d’alignement des fonctionnaires sur les salariés du privé, l’information des salariés (avec un « point d’étape individuel » à 45 ans), et enfin, les incitations en faveur des plans d’épargne retraite. L’équilibre financier recherché est-il « utopie ou réalité ? » s’interroge au final Que Choisir Argent.

  • p. 47

    Enquête  Droit à l’information élargi

    La loi sur la réforme des retraites a été publiée au Journal Officiel du 9 novembre 2010. Entrée en vigueur au 1er janvier 2011, elle a notamment pour objectif de remettre les régimes de retraite à l’équilibre en 2018 grâce à une série de mesures. Que Choisir Argent décrypte les principales dispositions de la loi : porter l’âge légal de la retraite progressivement de 60 à 62 ans à partir de la génération 1951 et augmenter la durée de cotisation donnant accès à une retraite à taux plein. En parallèle, la prise en compte de spécificités, « pénibilité », « carrières longues », «travailleurs handicapés » a été corrigée mais de nombreux points sont susceptibles de modifications dans l’attente de rapports. Autres points de la loi commentés dans cette enquête : la correction des inégalités de pension qui frappent les femmes, les mesures d’alignement des fonctionnaires sur les salariés du privé, l’information des salariés (avec un « point d’étape individuel » à 45 ans), et enfin, les incitations en faveur des plans d’épargne retraite. L’équilibre financier recherché est-il « utopie ou réalité ? » s’interroge au final Que Choisir Argent.

  • p. 48

    Enquête  L'épargne retraite encouragée

    La loi sur la réforme des retraites a été publiée au Journal Officiel du 9 novembre 2010. Entrée en vigueur au 1er janvier 2011, elle a notamment pour objectif de remettre les régimes de retraite à l’équilibre en 2018 grâce à une série de mesures. Que Choisir Argent décrypte les principales dispositions de la loi : porter l’âge légal de la retraite progressivement de 60 à 62 ans à partir de la génération 1951 et augmenter la durée de cotisation donnant accès à une retraite à taux plein. En parallèle, la prise en compte de spécificités, « pénibilité », « carrières longues », «travailleurs handicapés » a été corrigée mais de nombreux points sont susceptibles de modifications dans l’attente de rapports. Autres points de la loi commentés dans cette enquête : la correction des inégalités de pension qui frappent les femmes, les mesures d’alignement des fonctionnaires sur les salariés du privé, l’information des salariés (avec un « point d’étape individuel » à 45 ans), et enfin, les incitations en faveur des plans d’épargne retraite. L’équilibre financier recherché est-il « utopie ou réalité ? » s’interroge au final Que Choisir Argent.

  • p. 50

    Enquête  Bonnes pistes pour des vacances différentes

    Finies les vacances traditionnelles, les comportements touristiques ont fondamentalement changé pour laisser la place à des vacances aux multiples activités instructives comme la retraite dans certains lieux, ou la découverte du patrimoine industriel. L’écotourisme connaît aussi un certain essor, mais en l’absence de certification à l’exception de l’écolabel européen, l’OMT et l’Unesco ont adopté une définition du tourisme durable qui selon elles, doit allier l’économie, l’écologie et le social. Des réseaux se sont mis en place pour faire des offres attractives du point de vue de la prestation et du prix. Ils s’engagent également à ce que les populations et associations locales bénéficient des retombées économiques à travers la mise en œuvre de projets sociaux ou éducatifs. L’article met en garde contre un tourisme prétendument durable pour lequel le consommateur n’aurait pas la garantie qu’il profite à ceux qui en ont besoin.

J’ai une question, comment contacter le service client ?

Retrouvez tous les contacts utiles sur notre page « Contactez-nous »

Découvrez également nos offres d’abonnement au site QueChoisir.org ! Abonnement Que Choisir
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

film transparent d’expédition de votre mensuel
Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.